voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Asilah est une ville incroyablement charmante, située sur la côte nord du Maroc. Aujourd’hui, nous avons la chance de découvrir ses trésors les plus captivants. En parcourant les ruelles étroites de la médina, nous sommes émerveillés par l’architecture traditionnelle et les maisons blanches ornées de touches de bleu. Les remparts de la ville offrent une vue spectaculaire sur la mer et les environs, nous plongeant dans l’histoire fascinante de la région. Les peintures murales étonnantes disséminées dans toute la ville ajoutent une touche artistique unique à notre exploration. En nous promenant sur la place Hassan II, nous nous imprégnons de l’ambiance animée et de la vie locale. Plus tard, nous prévoyons de nous détendre sur l’une des magnifiques plages de sable doré, où nous pourrons profiter du soleil et des eaux cristallines. Avant de partir, nous avons hâte de visiter le Centre Culturel d’Asilah, où nous espérons découvrir des expositions d’art contemporain et des événements culturels passionnants. Asilah nous réserve une expérience inoubliable, mêlant histoire, culture et beauté naturelle.

LA MEDINA D’ASILAH

La médina d’Asilah est une véritable merveille pour les sens. Le ciel lumineux, le murmure constant de la mer et l’air imprégné de salinité créent une atmosphère envoûtante. En me promenant dans ses rues, je suis frappé par la propreté et le calme qui y règnent. Les lanternes d’Asilah éclairent délicatement les chemins, tandis que le pavement, une œuvre d’artistes locaux, ajoute une touche artistique à cette cité pittoresque.

Les maisons blanches, ornées de peintures murales réalisées par des artistes talentueux, sont un véritable enchantement pour les yeux. Certaines sont en cours de rénovation, dans le style andalou, mêlant le blanc éclatant au bleu indigo. Les petites mosquées, d’une propreté immaculée, se dressent fièrement dans la médina, leurs murs blanchis à la chaux.

Les impressionnantes murailles, érigées par Alphonse V du Portugal au XVe siècle, confèrent à la ville une aura de grandeur historique. Dotées de plusieurs portes, dont Bab Homar ornée du blason royal portugais, et la Porte de la Mer, à proximité de la tour carrée portugaise qui domine l’ensemble, ces fortifications témoignent du passé mouvementé de la région.

En franchissant la Porte de la Mer, je découvre la rue Alcazaba, où se dressent d’anciennes casernes espagnoles ainsi que la majestueuse mosquée Kebir, reconnaissable à son imposant minaret octogonal. Depuis 1988, le centre Hassan II, construit sur les vestiges d’une ancienne caserne, accueille des rencontres et des événements internationaux, offrant une touche de modernité au cœur de la médina d’Asilah.

Cette rue mène jusqu’à la place de Sidi Ali Ben Hamdush, où se dresse une petite mosquée qui fut jadis utilisée comme temple catholique par les Portugais. Elle est dominée par la haute tour Menagen, vestige du passé portugais d’Asilah et symbole de la ville.

En continuant le long du littoral, on découvre les anciennes écoles espagnoles, témoins de l’influence hispanique dans la région. Plus loin, se dresse majestueusement le Palais de Raisuni, également connu sous le nom de Palais de la Culture. Cet édifice remarquable, d’inspiration hispano-mauresque, arbore de vastes salons et des patios ornés dans le style andalou. Ses longues portes vitrées offrent une vue imprenable sur la mer, ajoutant au charme envoûtant de cet endroit.

À quelques pas de là, se dressent le tribunal et le cimetière musulman, d’une beauté pittoresque. Les tombes, d’un blanc éclatant, sont ornées de céramiques multicolores, créant un spectacle saisissant. Parmi les sépultures, on découvre le mausolée de Sidi Ahmad al-Mansur, le sultan saadien qui reconquit la ville après la célèbre bataille des trois rois. On y trouve également le tombeau de Lalla Mennana, fille d’un chef soufi, dont la mémoire attire les personnes souffrant de maladies de la peau, venues se recueillir.

Au-dessus du cimetière s’élève le mirador d’Asilah, offrant une vue imprenable sur l’horizon. C’est un lieu privilégié pour admirer les somptueux couchers de soleil qui enveloppent la ville d’une lumière dorée, ajoutant une touche de magie à cette expérience inoubliable.

Si nous nous aventurons dans les ruelles propres et étroites de la médina, nous découvrons la rue du Commerce, également connue sous le nom d’Al-Kharazine, une véritable galerie artisanale où s’exposent les talents locaux.

N’oublions pas de faire un tour autour des murailles portugaises, en admirant la majestueuse porte et tour de Bab Homar, entourées du souk Ahfir et d’une multitude de restaurants populaires, offrant une plongée dans l’ambiance authentique de la ville.

En continuant notre exploration, nous tombons sur le sanctuaire marabout de Lalla Rahma, niché en-dessous de la forteresse, au sud des murailles. C’est un lieu de recueillement, surtout pour les femmes et les jeunes filles, qui y allument des bougies, se parent de henné et prient pour obtenir un emploi ou de bonnes notes à l’école.

À l’entrée de la médina, nous croisons également le marabout de Sidi Ghaylan, un saint régional vénéré, décédé au XIXe siècle, et dont la tombe attire les dévots en quête de bénédictions et de protection.

VIDEO TANGER ET ENVIRONS

 

AUTRES ARTICLES SUR LE MAROC A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Maroc.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DU MAROC

LA GASTRONOMIE MAROCAINE

Toutes les informations, par région sur la gastronomie marocaine en suivant ce lien : LA GASTRONOMIE MAROCAINE

LA PERLE D’ASILAH

Asilah, nichée sur la côte Atlantique, offre également de belles opportunités pour déguster des poissons et des fruits de mer frais. Nous avons décidé de retourner dans un restaurant que nous avions beaucoup apprécié lors de notre dernier passage : « La Perle d’Asilah », et nous en sommes toujours enchantés.

Le menu propose deux plats pour 190 MAD ou trois pour 220 MAD. En entrée, nous avons savouré du brie frit avec une vinaigrette à la framboise, suivi d’un délicieux espadon grillé avec une sauce béarnaise. Pour le dessert, une mousse au chocolat noir a parfaitement conclu notre repas.

Bastien a choisi une entrecôte généreuse, accompagnée d’une sauce béarnaise, pesant au moins 400 g, tandis que Margot s’est régalée avec un magret à l’orange servi sur un lit de chou rouge confit.

Bien que le prix soit légèrement supérieur à celui des restaurants traditionnels marocains, il reste très abordable : 770 MAD pour nous quatre. Un repas excellent qui confirme notre choix de revenir dans cet établissement.

RESTAURANT SUR LA CORNICHE DE TANGER

Déguster un plateau de poissons frais, des calamars et des crevettes, sur la corniche de Tanger, est une expérience culinaire incomparable. Avec ses eaux baignées par l’océan Atlantique et la mer Méditerranée, la ville offre une richesse de poissons de toutes sortes.

Les enfants ont également l’occasion de savourer des plats traditionnels marocains, comme les tajines de poulet aux olives, accompagnés de frites croustillantes, et Nadège a opté pour un délicieux tajine de keftas.

Pour plus d’informations sur notre expérience culinaire et nos découvertes à Tanger, vous pouvez consulter notre site.

J180 – LA CUISINE MAROCAINE A TANGER

Alors, notre arrivée à Tanger commence par une véritable immersion dans la médina de cette perle du nord. On ne peut pas manquer de goûter à la cuisine locale dès le premier jour, alors nous nous installons dans un petit restaurant de quartier appelé Al Maimouni. La terrasse ensoleillée offre une vue pittoresque sur le port, mais le soleil ayant déjà disparu derrière les toits, nous optons pour une table à l’intérieur, joliment décorée.

Dès notre arrivée, une assiette d’olives généreusement servie est déposée devant nous, accompagnée d’une délicieuse soupe de pois chiches parfumée au cumin. Une vraie explosion de saveurs qui ouvre l’appétit pour la suite du festin.

Pour les plats principaux, nous optons pour des classiques de la cuisine marocaine : un tajine de poulet aux olives, un couscous d’agneau et des macaronis au poulet. Chaque bouchée est un délice, les épices et les saveurs se mêlent parfaitement pour créer une expérience gustative inoubliable.

Et comme si cela ne suffisait pas, le repas se termine en apothéose avec une sélection de pâtisseries orientales accompagnées d’un thé à la menthe fraîche. Un vrai régal pour les papilles.

Après ce festin, nous sommes prêts à arpenter les ruelles animées de la médina, imprégnés de la délicieuse cuisine et des parfums enivrants de Tanger. Une expérience authentique et mémorable dès notre arrivée dans cette ville envoûtante.

J 267 TANGER RESTAURANT DIBLU

Le restaurant Diblu sur la corniche de Tanger est une découverte formidable. Avec sa fusion de saveurs espagnoles et de spécialités marocaines, il offre une expérience culinaire unique.

Il semble que ce soit l’endroit idéal pour satisfaire toutes les envies, que ce soit pour les enfants qui souhaitent savourer un dernier couscous marocain ou pour vous qui souhaitez anticiper les plaisirs de la péninsule ibérique.

Découvrir ce restaurant espagnol sur la corniche de Tanger ajoute sûrement une touche spéciale à votre voyage culinaire.

TAJINE DE BOEUF MAISON

Aujourd’hui, dans notre appartement à Tanger, nous nous lançons dans la préparation d’un délicieux tajine de bœuf aux légumes. Cette spécialité marocaine est un véritable régal pour les papilles, et nous sommes impatients de déguster notre plat fait maison.

Pour accompagner ce festin, nous avons également préparé de la harissa verte, une sauce piquante célèbre dans la cuisine orientale. Cette sauce, préparée à base de piments verts, de coriandre fraîche, d’ail et d’huile d’olive, apporte une touche de piquant et de fraîcheur à notre plat.

Après avoir mijoté notre tajine pendant quelques heures, les saveurs se sont parfaitement mélangées, créant un plat riche et savoureux. Et le meilleur dans tout ça, c’est que le coût du plat revient à seulement 90 MAD pour 4 personnes !

Nous sommes impatients de nous régaler avec ce délicieux repas fait maison, qui nous transporte instantanément au cœur de la cuisine marocaine, même dans notre propre appartement à Tanger.

J 182 – LA CUISINE TANGEROISE

Aujourd’hui, nous explorons la riche tradition culinaire de Tanger. Cette ville regorge de délices locaux, des couscous aux tagines en passant par les brochettes de mouton. À chaque coin de rue, dans chaque restaurant, vous pouvez vous attendre à découvrir une explosion de saveurs, toutes imprégnées des épices emblématiques de la région.

Parmi les spécialités locales, le poisson et les crustacés occupent une place de choix. Nous avons eu le plaisir de déguster des crevettes et des fruits de mer en cassolette au restaurant Fratellini, des tagliatelles aux fruits de mer au Cap Spartel, ainsi que du saint-pierre et de l’espadon, comme nous l’avons savouré hier midi sur la place du Petit Socco.

Dans quelques jours, nous partagerons sur notre site un article détaillé sur la cuisine marocaine, région par région, enrichi au fur et à mesure de nos découvertes culinaires. Restez à l’affût pour en savoir plus sur les trésors gastronomiques du Maroc !

j181 – LE RESTAURANT BAR DU PETIT SOCCO

Aujourd’hui, nous avons découvert une adresse mythique à Tanger : le restaurant-bar du Petit Socco. Situé au carrefour central au cœur des rues de la médina, cet endroit a une histoire riche et mouvementée.

Autrefois, le Petit Socco était le centre névralgique de la ville, où se déroulaient les conversations les plus animées, les divertissements les plus extravagants et les réunions interminables dans les cafés et les casinos. Mais une fois la nuit tombée, les truands, les trafiquants et les réfugiés politiques prenaient peu à peu possession des ruelles, en faisant leur terrain de jeu.

Le restaurant surplombe la place, offrant ainsi un endroit exceptionnel pour observer le mouvement incessant de la foule. Et bien sûr, c’est également un lieu idéal pour se restaurer à petit prix tout en savourant des plats de qualité.

Nous avons opté pour un menu à 120 MAD, comprenant la délicieuse soupe Harira, une salade mixte, des olives, des carottes au vinaigre et au cumin, des aubergines en sauce piquante, et en plat principal, un choix entre l’espadon grillé, le couscous au poulet, le tajine de boulettes aux œufs ou encore les brochettes de poulet à la marocaine. Et pour couronner le tout, le thé et une succulente pâtisserie orientale sont également inclus.

Bon appétit !

LES LOGEMENTS

MAROC- TANGER- AIRBNB CHEZ AISSAM

AIRBNB- 168.29 € POUR 3 NUITS –

Une très belle location de vacances : un  appartement au 3eme étage avec ascenseur avec vue sur mer, proche de la gare de Tanger. Places de parking gratuites aux pieds de l’immeuble et sécurisées par un gardien de nuit

L’appartement est relativement propre (à l’exception de la vaisselle néanmoins), et dispose de 3 grandes chambres dont 2 avec lit double et une avec 2 lits simples. Placards de rangement. 1 Salle de bains avec baignoire douche et toilettes séparées.

Une cuisine équipée de four, lave linge, grand frigo et quelques ustensiles de cuisine (mais manque malgré tout des choses essentielles comme des verres et des couteaux en quantités suffisantes – seulement 2 couteaux pour 4). Passons sur la désagréable surprise de trouver su sel dans le sucrier et de se lever à 2h30 du matin les pieds dans l’eau à cause d’une fuite dans la robinetterie….

Très grand salon marocain où l’on peut s’installer à 15 sans problème, télévision avec Netflix

Grand bémol, la connexion WIFI très instable et insuffisante pour travailler

L’appartement ne fera malgré tout pas partie de nos meilleurs souvenirs !

retrouvez notre article sur la visite de la ville de TANGER

APPARTEMENT FOR RENT TANGER MAROC

Découvrez notre incroyable découverte à Tanger, au Maroc : un appartement spacieux disponible à la location pour quelques nuits !

Au cœur de cette ville animée, notre appartement vous offre cinq étages d’espace moderne dans un bâtiment récent. Vous serez séduit par notre immense salon marocain, parfait pour se détendre après une journée d’exploration dans la ville. Notre cuisine bien équipée vous permettra de préparer vos repas avec facilité, et une machine à laver est également mise à votre disposition pour votre confort.

Pour votre hébergement, une grande chambre double et une chambre avec lits superposés vous attendent, offrant un espace confortable pour toute la famille ou un groupe d’amis. De plus, un ascenseur est disponible pour faciliter vos déplacements.

Vous pourrez garer votre véhicule en toute sécurité dans notre parking extérieur, et rester connecté grâce à notre connexion Internet haut débit via câble.

Ne manquez pas cette opportunité de loger dans notre appartement à Tanger lors de votre prochain séjour au Maroc ! Contactez-nous dès maintenant pour réserver vos nuits.

AIDA VILLAGE

C’est décevant de constater que l’annonce de l’Aida Village ne correspond pas tout à fait à la réalité. Bien que l’appartement ne dispose pas d’une piscine privée ni d’un jardin comme indiqué dans l’annonce, il offre tout de même des équipements et des services appréciables pour un séjour confortable à Tanger.

Les chambres climatisées avec salle de bains privative offrent un espace accueillant pour se reposer après une journée de découverte dans la ville. De plus, la connexion Wi-Fi gratuite dans tout l’établissement est un avantage certain pour rester connecté.

La cuisine entièrement équipée avec four, le coin salon confortable et la télévision à écran plat ajoutent à la convivialité de l’appartement. La présence d’un lave-linge dans chaque logement est également pratique pour les séjours plus longs.

Malgré le désagrément lié à l’annonce, l’Aida Village demeure un endroit agréable pour séjourner à Tanger. Si vous recherchez un logement confortable et bien équipé, cet appartement peut quand même être une bonne option.

LES LIENS

Laisser un commentaire