voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Coliou rayé Colius striatus – Speckled Mousebird

0

Le Coliou rayé, en raison de sa petite taille, de son petit bec, de son cou et de ses pattes plutôt courts, a initialement été confondu avec des passereaux à très longue queue. Les classifications ultérieures ont placé les Coliidae dans un ordre (Coliiformes) partageant diverses affinités avec d’autres familles telles que les Coraciidae, Apodidae, Musophagidae, Indicatoridae, Psittacidae et Trogonidae. Cependant, des études génétiques ont révélé que les Coliidae constituent un groupe indépendant au niveau de l’Ordre, ayant divergé tôt dans l’évolution et n’ayant plus de proches parents vivants à l’heure actuelle.

Le Coliou rayé possède une vingtaine de sous-espèces, différenciées par leur plumage, la couleur de leur bec, de leurs pattes et de leur iris. Leur plumage varie généralement du marron chaud au marron couleur cendre, avec un ventre chamois et des parties supérieures allant du noir clair au noir foncé. Ils arborent une longue queue graduée, représentant plus des 2/3 de leur corps, ainsi qu’une crête marron clair sur la tête. Les deux sexes sont similaires, et les juvéniles présentent des caractéristiques distinctes telles qu’une crête plus courte et des rayures blanches sur le dos.

Ces oiseaux habitent des habitats variés, allant des lisières de forêts aux zones de buissons denses, en passant par les parcs et jardins en ville, les savanes arborescentes et les buissons en ripisylve. Ils évitent cependant les forêts sempervirentes fermées et les zones ouvertes arides.

Leur anatomie est adaptée au déplacement dans les branches, avec des pattes flexibles leur permettant de se mouvoir aisément dans la végétation dense. Ils sont très agiles au sol et sont capables de prendre des bains de soleil en se perchant en se pendant aux branches.

Les Colious rayés sont des oiseaux très sociaux, formant des groupes familiaux et interagissant étroitement les uns avec les autres. Leur régime alimentaire est principalement composé de fruits, de feuillage, de bourgeons, de boutons floraux, de nectar, d’écorces et parfois d’insectes. Ils se reproduisent tout au long de l’année et sont monogames, avec les deux parents s’occupant de la couvaison et de l’alimentation des jeunes.

Bien que leur habitat soit influencé par l’activité humaine, notamment par l’agriculture et l’aménagement urbain, le Coliou rayé est considéré comme globalement non menacé, étant le plus largement répandu parmi les colious et capable de s’adapter à des environnements modifiés par l’homme.

Distribution

 

Nous avons observé le coliou rayé lors d’un lors d’un game drive à Ishaha dans le Queen elizabeth PN en ouganda

Laisser un commentaire