voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Cordonbleu à joues rouges Uraeginthus bengalus – Red-cheeked Cordon-bleu

1

Le principal élément distinctif à retenir concernant le Cordonbleu à joues rouges est la tache rouge ovale sur ses couvertures auriculaires. Comparé au Cordonbleu de l’Angola, il partage généralement une apparence similaire. Ses parties supérieures présentent des nuances de brun chaud, avec des rectrices plus bleues que le croupion et les couvertures sus-caudales. Le bleu du dessous s’étend le long des flancs jusqu’à rencontrer celui des côtés du croupion. Son bec court et pointu est généralement de couleur rose ou rose rougeâtre, parfois rose grisâtre avec une extrémité sombre. Les femelles sont similaires aux mâles, mais sans la tache rouge sur les joues et les couvertures auriculaires. Leur plumage est souvent plus terne, avec parfois des nuances chamoisées. Les juvéniles ressemblent aux femelles mais avec un bleu plus terne et moins étendu, surtout chez les jeunes femelles.

Le Cordonbleu à joues rouges est doté de performances vocales similaires à celles du cordonbleu de l’Angola, émettant des cris de contact et d’alarme distincts, ainsi qu’un chant mélodieux et complexe.

En ce qui concerne son habitat, cet oiseau est répandu dans l’ouest et le centre de l’Afrique jusqu’à une altitude de 1800 mètres. Il vit souvent près des villages, dans les jardins et aux abords des zones cultivées, appréciant les savanes avec des buissons épineux, des acacias et des zones boisées clairsemées, mais évitant les forêts denses.

Le Cordonbleu à joues rouges se décline en cinq races, caractérisées par des variations de bleu dans leur plumage, allant du turquoise pâle à l’outremer foncé. Les bandes de ces oiseaux vivent en couples, en petits groupes ou en grandes troupes monospécifiques, souvent observées lors de rituels de parade spectaculaires.

Quant à son régime alimentaire, il se compose principalement de graines glanées au sol, mais il ne refuse pas les insectes, notamment les fourmis et les termites, capturés occasionnellement en vol. La période de reproduction commence à la fin de la saison des pluies, et les cordonbleus à joues rouges construisent des nids en forme de dôme dans les buissons ou les arbres, où la femelle pond habituellement de 3 à 6 œufs blancs. Les jeunes, nourris essentiellement d’insectes pendant la première semaine, quittent le nid environ 20 jours plus tard et deviennent progressivement indépendants une semaine après.

Nous avons observé le CORDONBLEU A JOUES ROUGES sur un circuit pédestre entre PODOR et NGWALE

1 thought on “Cordonbleu à joues rouges Uraeginthus bengalus – Red-cheeked Cordon-bleu

Laisser un commentaire