voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Courlis corlieu Numenius phaeopus – Eurasian Whimbrel

2

Le Courlis corlieu est un oiseau limicole de taille moyenne, reconnaissable à son bec arqué. Il est plus petit que le Courlis cendré, avec lequel on peut le confondre. Deux caractéristiques permettent de le distinguer : la forme de son bec et sa calotte. En effet, le bec du corlieu est plus court, plus épais et présente une courbure prononcée vers l’extrémité, tandis que sa calotte est brun sombre avec une nette raie médiane pâle. Les plumes brun sombre des parties supérieures affichent des bordures et des dentelures variables, contrastant avec les parties inférieures claires, presque blanchâtres, ornées de stries brunes sur le cou et la poitrine. La femelle est légèrement plus grande que le mâle, avec un bec plus long, sombre avec une teinte rose à la base de la mandibule inférieure.

Les juvéniles ont un plumage plus chaud et plus chamois que les adultes, avec un motif plus marqué à cause des mouchetures et des taches plus nettes sur les rémiges. La calotte est moins visible chez les jeunes, et les tons chamois s’estompent à partir du premier hiver, bien que les motifs ornementaux restent visibles.

Pendant la période de nidification, les Courlis corlieu vivent principalement dans les landes de bruyères sauvages et les tourbières de la toundra, mais on peut également les trouver dans divers autres habitats tels que le littoral nordique, les marais des taïgas et les régions d’altitude. En migration, ils font une halte le long des côtes et dans les zones humides intérieures, tandis que pendant l’hiver, ils occupent les côtes rocheuses, sablonneuses ou vaseuses ainsi que les estuaires abrités et les prairies humides.

Les Courlis corlieu sont des oiseaux terrestres qui marchent et courent pour rechercher leur nourriture. Ils se livrent également au lissage régulier de leurs plumes et prennent des bains de mer pendant la migration. Les couples se forment lors de parades aériennes au cours desquelles les mâles montent haut dans le ciel avant de redescendre en planant. La période de reproduction commence en avril-mai, avec la construction des nids sur des monticules, des landes plates ou même sur du gravier. Les deux parents se relaient pour couver les œufs et s’occuper des oisillons, qui quittent le nid après une à deux heures de vie.

Malgré leur population relativement importante, certaines populations de Courlis corlieux sont en déclin, principalement en raison de la sensibilité aux maladies aviaires et à la chasse.

Distribution du courlis corlieu

Distribution

Les Courlis corlieux nichent en Europe du Nord, en Scandinavie, en Finlande, en Russie, en Islande, dans les îles Féroé et dans l’extrême nord de l’Écosse. On les trouve également en Sibérie et dans le nord du continent américain. À partir de la fin du mois de juillet, ils entreprennent de grandes migrations en direction du sud. Les oiseaux du nord de l’Europe rejoignent les côte de l’Afrique, ceux de Sibérie vont jusqu’au sud de l’Asie (ouest de l’Inde, Sri Lanka, Andamans et archipel des Nicobar). Les oiseaux du nord de l’Amérique peuvent voyager jusqu’au détroit de Magellan et la Terre de Feu. Sur leur aire de 4 800 000 kilomètres carrés on reconnaît officiellement 4 sous-espèces : N. p. phaeopus, la race nominale (Islande, Féroé, Nord-Écosse, Scandinavie et Russie jusqu’au fleuve Iénisseï) – N. p. alboaxillaris (steppes au nord de la mer Caspienne) – N. p. variegatus (nord-est de la Sibérie, des monts Verkhoyansk jusqu’aux rivières Kolyma et Anadyr, migrent dans l’est de l’Inde et jusqu’à Taïwan, les Philippines et l’Australasie) – N. p. hudsonicus (Ouest et Nord-Alaska, Yukon, McKenzie ainsi que la baie de l’Hudson).

Nous avons observé le courlis corlieu sur une plage près de la ferme ostréicole de Talhamar à DAKHLA MAROC

Egalement lors d’une sortie en barque dans la lagune de la Somone au SENEGAL

2 thoughts on “Courlis corlieu Numenius phaeopus – Eurasian Whimbrel

Laisser un commentaire