voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

FARO La Capitale de l’Algarve & environs – PORTUGAL

1

FARO

Pour la veille de notre retour en France pour quelques jours, nous décidons de visiter Faro et sa vieille ville.

LES LIENS VERS LES PHOTOS DE FARO ET DE SA REGION

J 278- OBSERVATION DES DAUPHINS EN ALGARVE

J-278 Ile déserte 

J-278ILHA DA CULATRA

J 280 LA MARINA D’OLHAO

j 279 – VISITE DE FARO ET DE SA VIEILLE VILLE

J 309 RETOUR A FARO – QUARTEIRA

J 310 – ALBUFEIRA ALGARVE PORTUGAL

J 311 – PROMENADE BUCOLIQUE A ALTE ALGARVE

Nous sommes à Faro, la capitale de l’Algarve, une ville qui se distingue par son centre historique charmant, caché derrière ses murailles, et son atmosphère imprégnée de l’authenticité portugaise. Il y a tant à voir ici, tant d’activités à découvrir !

Cette région a vu ses débuts pendant la période romaine, connue alors sous le nom de Civitas Ossobonensis. On peut encore en voir les traces aujourd’hui, notamment au Musée Archéologique Infant D. Henrique où sont exposées des découvertes fascinantes. Les ruines de Milreu, non loin de Faro, nous offrent également un aperçu de ce passé antique.

Les Maures ont conquis la région en 713 de notre ère, la renommant alors Ossónoba. Puis, au IXe siècle, elle a pris le nom de Santa Maria Ibn Harun, en hommage à la famille arabe qui gouvernait ces terres. Le toponyme évoluera ensuite pour devenir l’actuel Faro. En marchant dans les rues de la ville, nous pouvons encore sentir l’empreinte de cette histoire ancienne. La Porte Arabe, intégrée à la Voûte de la Ville, nous rappelle l’entrée principale de l’ancien centre fortifié, appelé ‘Vila-Adentro’.

C’est lors du règne de D. Afonso III en 1249 que Faro fut définitivement conquise par les chrétiens. La construction de la Sé Cathédrale, érigée sur l’emplacement de l’ancienne Mosquée, témoigne de cette nouvelle ère. Les murailles furent renforcées, devenant des symboles de cette domination chrétienne grandissante.

Aux XVIe et XVIIe siècles, Faro devient un important centre commercial de l’Algarve. Les richesses de cette période sont visibles dans les magnifiques églises et couvents qui ponctuent la ville. L’Eglise de la Misericórdia, les couvents de São Francisco, de Nossa Senhora da Assunção, de Santiago Maior et de Santo António dos Capuchos sont autant de trésors historiques à explorer.

Malgré les épreuves, comme les attaques de la flotte britannique et les tremblements de terre dévastateurs, Faro a su préserver son mélange architectural unique. Aujourd’hui, nous pouvons admirer une cathédrale gothique du XIIIe siècle, un palais épiscopal imposant, ainsi que la célèbre Capela dos Ossos, une chapelle où reposent les os de plus de 1 000 moines.

En sortant des murailles, nous découvrons un centre-ville animé, avec ses rues commerçantes, ses places charmantes et ses nombreux bars et restaurants. Faro est également une ville côtière, avec son port de pêche animé et son port de plaisance accueillant.

Les environs de la ville ne sont pas en reste, notamment avec la splendeur du Parc Naturel de Ria Formosa que nous avons eu le plaisir d’explorer en partie la veille. Pour commencer notre journée en beauté, nous nous rendons au marché central, un lieu coloré et vivant où s’animent les saveurs et les couleurs de Faro.

MERCADO MUNICIPAL DE FARO

À l’intérieur du marché municipal de Faro, une effervescence matinale règne en maître. Le bâtiment blanc de belle allure abrite une variété d’étals colorés, chaque vendeur proposant avec fierté ses produits frais du jour.

Les fruits et légumes rivalisent de couleurs vives, les céréales emplissent les sacs de jute, les viandes sont soigneusement étalées, les poissons scintillent de fraîcheur, et les pains exhalent leur délicieuse odeur. Des bouquets de fleurs ajoutent une touche de couleur et de parfum à cet éventail de produits.

C’est un spectacle vivant et animé, où les Farois viennent faire leurs achats quotidiens. Les discussions fusent, les marchands vantent la qualité de leurs produits, les clients font leur choix avec attention.

En après-midi, une transformation s’opère. L’effervescence matinale laisse place à un calme relatif, tandis que certains magasins se transforment en petits centres commerciaux. C’est un endroit où l’on peut aussi bien acheter ses provisions que flâner entre les boutiques.

Nous prenons le temps d’admirer ce marché, de nous imprégner de son ambiance si typique. Puis, après avoir savouré les couleurs et les senteurs des étals, nous reprenons notre chemin en direction de la Capela dos Ossos, une étape qui promet d’être à la fois fascinante et un peu macabre.

ÉGLISE DO CARMO-CAPELLA DOS OSSOS

Nous entrons maintenant dans l’église do Carmo, une merveille baroque qui brille de mille feux sous le soleil de Faro.

Cette église, achevée en 1719 sous le règne de João V, est un véritable trésor architectural. Les murs sont ornés de nombreux chérubins dorés, témoins de l’opulence qui régnait à l’époque. C’est avec l’or venu du Brésil que cette magnifique église a pu être rénovée après le tremblement de terre dévastateur.

Mais ce qui attire le plus l’attention, c’est ce qui se cache à l’arrière de l’église : la Capella dos Ossos, la chapelle des os. En pénétrant à l’intérieur, nous sommes frappés par une vision à la fois fascinante et macabre : les murs sont entièrement recouverts de crânes et d’os humains. Ces ossements, intégrés dans l’architecture même de la chapelle, créent une atmosphère à la fois mystérieuse et impressionnante.

En plus des ossements, nous découvrons également les sépultures au sol, rappelant la fragilité de la vie humaine. Mais malgré cette ambiance un peu sombre, nous ne pouvons pas nous empêcher d’admirer le magnifique retable de l’église, avec ses anges qui se regardent les uns les autres dans une scène pleine de vie et de mouvement.

Et bien sûr, comment ne pas mentionner les superbes azulejos qui ornent les murs, ajoutant une touche de couleur et de beauté à cet ensemble déjà impressionnant. C’est une expérience à la fois émouvante et captivante, une plongée dans l’histoire et l’art de Faro que nous n’oublierons pas de sitôt.

CONVENTO DE SANTO ANTONIO DOS CAPUCHOS

Le Couvent de Santo António dos Capuchos à Faro, avec sa façade humble du début du XVIIe siècle, dévoile en réalité des trésors à découvrir.

En franchissant ses portes, nous sommes transportés dans un monde de splendeur. Les autels ornés de sculptures en bois doré captent immédiatement notre regard, tandis que les azulejos historiés racontent des récits anciens sur les murs.

Mais c’est dans le cloître que nous trouvons la paix et la sérénité. Son architecture harmonieuse nous invite à la contemplation, avec ses arcades élégantes et son atmosphère intemporelle.

Pourtant, l’histoire mouvementée de ce lieu ajoute une autre dimension à sa beauté. À partir de 1834, il a été transformé en caserne et en prison, témoignant des périodes tumultueuses de l’histoire portugaise.

Plus tard, à partir de 1914, le couvent a été réinventé en tant que musée archéologique, préservant ainsi non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de la région.

Après toutes ces transformations, c’est en 1973 qu’il retrouve enfin sa fonction religieuse, offrant aux visiteurs une expérience unique qui mêle l’art, l’histoire et la spiritualité.

En visitant le Couvent de Santo António dos Capuchos, nous plongeons dans les strates du temps, découvrant les différentes vies et fonctions de ce lieu emblématique de Faro, qui continue à captiver et à inspirer les âmes des visiteurs.

IGREJA DE SAO PEDRO

L’église de São Pedro, discrète à l’extérieur, réserve en réalité une belle surprise à ses visiteurs une fois à l’intérieur.

Richement décorée de magnifiques azulejos polychromes, ses murs racontent des histoires colorées et captivantes.

La chapelle du Très-Saint-Sacrement est un véritable bijou, avec ses superbes boiseries dorées qui captent immédiatement le regard.

Malgré sa simplicité extérieure, l’église de São Pedro offre ainsi une plongée dans l’art et l’histoire portugaise, avec des trésors à découvrir à chaque coin.

 

Une visite qui révèle toute la splendeur cachée derrière ses modestes murs.

MARINA DE FARO

La marina de Faro offre une vue imprenable sur les yachts qui se balancent doucement sur les eaux calmes. C’est l’endroit parfait pour faire une pause, se détendre et peut-être déguster un rafraîchissement dans l’un des cafés en bord de mer.

De là, vous pouvez facilement repérer la jetée de Porta Nova, le point de départ des excitants voyages en bateau vers le magnifique parc naturel de Ria Formosa. C’est une invitation à l’aventure, à explorer la richesse de la vie marine et des paysages spectaculaires de cette réserve naturelle préservée.

IGREJA DE SAO FRANCISCO

L’église du monastère de Saint-François, dont la construction a débuté en 1679, est un trésor architectural à ne pas manquer à Faro.

Dès que l’on aperçoit sa façade d’un blanc éblouissant, on pressent la beauté qui se cache à l’intérieur. Une fois franchi le seuil, nous sommes accueillis par un intérieur baroque somptueux, où se mêlent magnifiques boiseries et azulejos peints à la main.

Le plafond à voûte en berceau attire immédiatement le regard, car il raconte la vie captivante de saint François. Chaque détail, chaque couleur sur les azulejos, semble nous transporter dans l’histoire de ce saint et de son parcours spirituel.

C’est un lieu où l’art et la spiritualité se rejoignent, offrant aux visiteurs une expérience à la fois esthétique et émouvante. Une visite à l’église de São Francisco à Faro est un véritable voyage dans le temps et dans la foi.

JARDIM MANUEL BIVAR

Le Jardin Manuel Bivar à Faro est un lieu chargé d’histoire et d’importance pour la ville.

Au cœur de la cité, cet espace vert est en réalité l’une des places les plus anciennes et emblématiques, datant du début de l’occupation chrétienne de Faro.

Entouré de bâtiments historiques importants, tels que l’hôpital et l’église de Misericórdia, qui étaient déjà présents avant le XVIIᵉ siècle, il occupe une place centrale dans le paysage urbain.

Au fil des siècles, d’autres édifices ont rejoint ce centre névralgique de la ville, comme les bâtiments de la douane et du gouvernement civil au XVIIᵉ et XIXᵉ siècles. Parmi les trésors architecturaux qui l’entourent, on peut admirer la superbe façade de la banque du Portugal.

Quant au jardin lui-même, il a été aménagé à la fin du XIXᵉ siècle, à l’origine sous le nom de Jardim do Bacalhau (jardin de la morue) en raison de sa forme singulière. En été, cet espace prend vie avec des foires et des événements culturels, offrant aux visiteurs et aux habitants de Faro un lieu de détente et de rencontre au cœur de la ville.

IGREJA DA MISERICORDIA

L’église de la Miséricorde, un joyau architectural de Faro, nous transporte au XVIᵉ siècle avec son style gothique tardif portugais, également connu sous le nom de style manuélin.

Face à l’Arco da Vila, cette charmante église dégage une aura historique saisissante. Cependant, le terrible tremblement de terre de 1755 a laissé ses marques, entraînant des dégradations si importantes que l’église a été largement reconstruite dans un style baroque.

Malgré ces changements, l’église de la Miséricorde conserve une élégance intemporelle, témoignant de son passé mouvementé et de l’ingéniosité des artisans qui l’ont restaurée. Aujourd’hui, elle reste un lieu de culte emblématique de Faro, offrant aux visiteurs un voyage dans le temps à travers l’histoire et l’art de la région.

VILA ADENTRO – LA VIEILLE VILLE

La Vila-Adentro, la vieille ville de Faro, regorge de trésors historiques et d’endroits fascinants à découvrir.

Pour pénétrer ou quitter cet espace intramuros, on passe par l’Arco de Repouso, la porte du repos, qui marque l’entrée de la Cidade Velha. Autour de cette porte, on peut voir certaines des sections les plus anciennes des murs, des améliorations apportées par Afonso III aux défenses mauresques.

Au cœur de ce quartier, le Museu Municipal de Faro, installé dans le couvent Renaissance de Nossa Senhora da Assunção, offre une plongée captivante dans l’histoire locale de la ville. Vous y découvrirez les Chemins de l’Algarve romain, d’anciennes pierres monumentales datant de l’époque de l’Empire romain, la Mosaïque de l’océan du IIIᵉ siècle, ainsi que des objets islamiques domestiques du IXᵉ au XIIIᵉ siècle.

L’entrée par l’Arco da Vila, une porte d’entrée néo-classique datant de 1812 à l’extrémité sud du port de plaisance, offre une introduction majestueuse à cet ensemble historique.

Pour une vue spectaculaire sur la ville, montez jusqu’à la tour accessible depuis l’office du tourisme. De là-haut, vous pourrez admirer le panorama et peut-être même apercevoir les cigognes qui nichent dans les hauteurs.

En vous aventurant dans les petites ruelles intemporelles, vous finirez par arriver au Largo da Sé, où la majestueuse cathédrale de Faro se dresse depuis des siècles au milieu des orangers, un véritable symbole de l’histoire et de la spiritualité de la ville.

CATHÉDRALE DE FARO

La majestueuse cathédrale de Faro, un mélange de styles gothique, renaissance et baroque, nous ouvre ses portes chargées d’histoire.

Construite sur les vestiges d’une mosquée musulmane et même d’un temple romain, cette cathédrale remonte à 1249. Ses origines se révèlent encore à travers la tour imposante et le grand portail ogival.

À l’intérieur, un véritable trésor artistique nous attend. Dans la Capela de Nossa Senhora do Rosário, les azulejos du XVIIe siècle dépeignent des scènes bibliques captivantes, comme la fuite en Egypte et la rencontre de Jésus au temple. Le retable baroque, reconstruit en 1690, est un véritable chef-d’œuvre avec ses anges lampadaires noirs, rappelant la Confrérie de Notre-Dame du Rosaire du peuple noir, vieille de plusieurs siècles.

Ne manquez pas la chapelle gothique de Nossa Senhora da Conceicao, probablement assimilable à l’ancienne Santa Maria, titulaire de l’église primitive.

La chapelle du Saint Sacrement, érigée à partir de 1673, abrite les images des quatre évangélistes, chacun avec son symbole distinct : Saint Marc avec son lion, Saint Matthieu avec un ange tenant son encrier, Saint Jean avec un aigle et Saint Luc avec un taureau, entourés d’adorateurs.

La Chapelle des Reliques, dédiée à Saint François de Paule, nous plonge dans l’histoire avec ses images et azulejos du XVIIIe siècle représentant des scènes de la vie du saint patron.

La chapelle de Notre Dame des Plaisirs, quant à elle, présente une sculpture baroque unique en Algarve, datant du XVIIe siècle, accompagnée de peintures, de marbre incrusté et de stuc doré.

Après avoir admiré ces trésors artistiques, montons sur la tour pour une vue spectaculaire sur la Ria Formosa et la ville fortifiée. Le clocher gothique reste l’un des seuls vestiges de cet ancien style architectural, offrant une perspective panoramique unique sur Faro.

À l’extérieur, la Porta Nova relie la vieille ville au front de mer, où les bateaux attendent pour des excursions dans la magnifique Ria Formosa.

En face de la place de São Francisco, nous trouvons les vestiges du château de Faro, aujourd’hui connu sous le nom de Fábrica da Cerveja, une ancienne usine d’alcool. Construit sur les fondations de la citadelle musulmane, le château a vu ses défenses sérieusement endommagées lors de l’incendie de la ville par la flotte anglaise en 1596, revenant de l’expédition de Cadix.

Au cœur de Faro, ces trésors historiques et architecturaux nous racontent les siècles d’histoire et de culture qui ont façonné cette ville fascinante.

PALACETE BELMARCO

Le Palais Belmarço se dresse majestueusement parmi les trésors architecturaux de Faro, offrant un voyage dans le temps à l’époque de l’Art nouveau.

Construit en 1912 par l’architecte renommé Manuel Joaquim Norte Júnior, ce palais était autrefois la résidence du prospère marchand Manuel de Jesus Belmarço. Aujourd’hui, il abrite des services administratifs de la ville, préservant ainsi son histoire riche et fascinante.

Les détails artistiques de l’Art nouveau sont présents à chaque coin du palais. La tour crête, ornée de balcons en fer forgé délicatement travaillés, s’élève fièrement dans le ciel. Les éléments décoratifs en pierre sculptée ajoutent une touche d’élégance, tandis que la tête de femme sphinx en calcaire qui flanque la porte principale intrigue et fascine les visiteurs.

En s’approchant du palais, on peut admirer deux panneaux de carreaux exquis représentant des monuments emblématiques et des paysages du Portugal. La Tour de Belém et le Palais de Pena prennent vie dans ces œuvres d’art, capturant la beauté et l’histoire du pays.

Le Palais Belmarço est bien plus qu’un simple bâtiment administratif. C’est un témoignage vivant de l’élégance et du raffinement de l’Art nouveau, une invitation à explorer l’histoire et la culture de Faro à travers ses murs magnifiquement préservés.

OLHAO

La dernière journée de notre séjour est arrivée, avec notre vol prévu pour 21h30. Nous avons donc un peu de temps avant de nous rendre à l’aéroport, sachant que nous devons quitter notre logement avant midi.

La matinée est consacrée à quelques tâches pratiques : l’entretien de la voiture, le rangement des coffres de toit, et bien sûr, la préparation des valises pour notre départ ce soir.

Pour le déjeuner, nous choisissons de nous rendre à la marina d’Olhao, un endroit moderne et très plaisant ! Cette marina offre une atmosphère complètement différente de celle de Faro, avec son grand port de pêche et sa ligne côtière parsemée de nombreux bâtiments traditionnels. Derrière ceux-ci se cache un dédale de vieilles maisons de pêcheurs, ajoutant à l’authenticité du lieu.

Il est possible de partir à la découverte du parc naturel depuis le port, une occasion à ne pas manquer pour admirer la beauté naturelle de la région. Et bien sûr, nous n’oublierons pas de faire un tour au marché aux poissons, imprégné du style maure, pour une immersion totale dans la culture locale.

ESTOI

Après un déjeuner agréable à la marina, nous prenons la route en direction d’Estoi, une charmante et paisible bourgade située à environ 10 km au nord. Cette étape s’impose après nos visites à Faro et Olhao.

Estoi est réputée pour abriter le magnifique Palácio de Estói, un palais de style rococo datant du XIXᵉ siècle, considéré comme l’un des plus beaux de l’Algarve.

Pour les photos suivez ce lien : j 280 LE VILLAGE D’ESTOI ALGARVE

PALAIS DU VISCONDE D’ESTOI

Le Palais du Visconde d’Estoi, datant du XVIIIe siècle, se présente comme une petite merveille située à quelques kilomètres de Faro. Il rappelle une réplique miniature du palais de Queluz, près de Lisbonne.

La couleur rose éclatante du Palais d’Estoi crée un contraste magnifique avec ses superbes jardins.

 

Bien que transformé en un hôtel de luxe aujourd’hui, tout le monde est invité à une visite libre.

Les jardins de ce palais sont un véritable enchantement : des statues gracieuses, des panneaux d’azulejos splendides, des bassins, et même des colonnes romaines vous transportent dans un monde de rêverie.

IGREJA MATRIZ DE ESTOI

L’église Matriz de Estoi, de style néo-classique et largement restaurée après 1755, mérite assurément une visite pour une raison bien particulière.

Ses autels sont construits en bois provenant d’anciens bateaux, et l’un d’eux est même surmonté de matériel agricole.

Une véritable surprise à découvrir !

RUINES DE MILREU

Les ruines de Milreu, situées également à Estoi, dévoilent certains des vestiges romains les mieux conservés de la région.

Cette villa romaine comprenait un vaste temple et des thermes, mais c’est surtout la piscine aux mosaïques de poissons qui est remarquable, parfaitement préservée dans l’un des bassins des thermes.

Cependant, l’histoire de cette ancienne résidence seigneuriale de l’époque de l’Empire romain (IIe siècle après J.-C.) ajoute une couche supplémentaire à son intérêt. Utilisée plus tard par les premiers chrétiens de la région comme église, puis comme mosquée à l’époque musulmane, vous pouvez observer la structure de la résidence en ruine encore visible au sol, ainsi que sa tour qui émerge du paysage.

DE FARO A LA FRONTIERE ESPAGNOLE

En quittant l’Espagne, nous traversons la rivière Guadiana sur le pont du même nom et longeons la vaste réserve naturelle do Sapal de Castro, une étendue semblable aux marais et salines que nous avons traversés précédemment.

La frontière nous fait gagner une heure : ici au Portugal, il est une heure de moins que partout ailleurs en Europe, notamment en France et en Espagne. Alors, nous décidons de faire un premier arrêt en Algarve, dans la ville frontalière de Vila Real de Santo Antonio.

Pour les photos de cette journée suivez le lien :  J 277 PREMIERS PAS EN ALGARVE PORTUGAL

VILA REAL DE SANTO ANTONIO

Vila Real de Santo Antonio, cette ville frontalière, semble un peu oubliée depuis que l’Andalousie et l’Algarve sont désormais reliées par autoroute, mais elle reste prisée des Espagnols pour son shopping. Et bien sûr, nous n’avons pas pu résister… La première boutique officielle de football était ouverte, donc nous y avons fait un saut !

Vila Real est une porte d’entrée pour ceux qui souhaitent remonter le fleuve Guadiana jusqu’à Alcoutim ou simplement traverser pour rejoindre l’Espagne.

L’architecture de la ville est le fruit du marquis de Pombal, qui l’a reconstruite en 1776 selon le même plan en damier que la Baixa à Lisbonne. On dit que cet emplacement a été choisi pour impressionner les Espagnols, faisant de Vila Real la vitrine du succès du Portugal à l’époque des grandes découvertes.

Après avoir arpenté les boutiques et dégusté de délicieux « pastéis de nata » (voir en bas de page le lien vers la cuisine portugaise), nous reprenons la route, direction un petit village oublié.

CACELA VELHA

Cacela Velha, c’est l’un de ces petits secrets à ne pas manquer lors de votre itinéraire.

Les habitants l’appellent affectueusement « la relique du Sotavento », et en y arrivant, on comprend pourquoi.

Ce lieu regorge d’histoire, avec des signes d’occupation ancienne et d’activités liées à la pêche qui remontent à loin. Les fouilles archéologiques ont mis au jour une importante « cité » romaine, un quartier résidentiel almohade (XIIe et XIIIe siècles), visible notamment sur le site de Poço Antigo près de la rivière de Cacela, ainsi qu’une nécropole chrétienne datant du XIVe siècle. En 1283, le roi Dinis a accordé la Lettre de For au village, témoignant de son importance économique et sociale médiévale.

Le centre historique est dominé par la forteresse, l’église Matrice et une citerne almohade. La forteresse elle-même est construite autour des ruines d’une forteresse médiévale, offrant ainsi une vue spectaculaire sur la côte sauvage de la Ria Formosa.

Ne manquez surtout pas la petite église qui surplombe l’océan, offrant des couchers de soleil somptueux, ainsi que la forteresse du XVIIIe siècle. Et puis, à proximité, il y a le hameau voisin de Fabrica.

Sa plage est également célèbre, particulièrement appréciée dans la communauté LGBTQ. Vous pouvez y accéder à pied à marée basse, et lorsque l’eau monte, les pêcheurs viennent vous chercher à l’arrêt-bateau. Aujourd’hui, cette localité mérite vraiment une visite car elle offre une vue magnifique sur la mer et sur les îles du Parc Naturel de la Ria Formosa, qui se déploient en parallèle à la côte.

À proximité de Cacela, sur le site de l’Usine, de petits bateaux de pêcheurs assurent la liaison avec les îles, où vous pourrez profiter des vastes plages tranquilles de sable blanc. C’est un coin de paradis préservé à découvrir absolument.

IGREJA DE NOSSA SENHORA DA ENCARNAÇÃO

Lorsque l’on se promène près des fortifications de Cacela Velha, notre regard est immédiatement attiré par cette petite église blanche nichée sur le promontoire de ce charmant village.

L’Igreja de Nossa Senhora da Encarnação prend vie de manière toute particulière lors du festival Noites da Moura Encantada, célébrant l’héritage maure de la région. Son histoire remonte au XIIe siècle, mais elle n’a conservé de cette époque que son petit portail gothique, qui témoigne du passé fascinant de cette église. Les transformations ultérieures, datant des XVIe et XVIIIe siècles, lui ont conféré une influence de style Renaissance, lui donnant une allure à la fois ancienne et élégante.

De là-haut, depuis l’église, on peut admirer une vue vraiment magnifique sur la Praia da Fabrica et la lagune en contrebas, qui marque le début des îles du Parc Naturel de la Ria Formosa. C’est un endroit où l’histoire, la culture et la nature se rejoignent pour offrir un spectacle captivant, invitant à la contemplation et à l’émerveillement.

PRAIA DA CACELA VELHA

La Praia da Cacela Velha, cette immense plage, est renommée pour sa beauté et ses eaux chaudes et calmes en été. Depuis ses rivages, on est captivé par une vue panoramique magnifique sur les paysages alentour : l’île de Tavira, la baie de Monte Gordo, ainsi que les silhouettes emblématiques de l’église et de la forteresse de Cacela Velha.

À marée basse, cette plage offre une balade unique, où l’on peut rejoindre à pied Praia da Fabrica, une autre plage tout aussi charmante. Mais lorsque la marée monte, il faut nager pour traverser, ou bien solliciter les pêcheurs locaux qui proposent un trajet en barque jusqu’à Praia da Fabrica.

La Praia da Cacela Velha attire une variété de visiteurs, notamment les amateurs de naturisme qui apprécient la quiétude de cet endroit préservé. Elle est également prisée par la communauté LGBT, offrant ainsi un espace accueillant pour tous ceux qui souhaitent profiter de la beauté naturelle et de l’ambiance détendue de cette plage exceptionnelle.

SANTA LUZIA

Santa Luzia, ce petit village de pêcheurs pittoresque, se dresse le long de la côte, offrant une vue splendide sur le marais et l’île de Tavira depuis l’avenue Duarte Pacheco, sa rue principale.

Ici, la pêche au poulpe, ou polvo, est une tradition ancestrale. Les pêcheurs utilisent des pots en terre, chacun gravé du numéro de son propriétaire. Ces pots sont immergés dans les fonds sableux, offrant ainsi un abri parfait aux poulpes qui s’y cachent pour chasser. Lorsqu’ils sont prêts, les poulpes se figent sur les pots, prêts à être pêchés.

Nous décidons de faire une pause déjeuner dans l’un des nombreux restaurants qui bordent l’avenue Duarte Pacheco, tous réputés pour leurs délicieuses préparations de poulpe. Ce céphalopode est cuisiné de multiples façons ici, offrant ainsi une expérience gastronomique variée et délicieuse.

Un autre élément distinctif de Santa Luzia est la décoration des maisons. Nombre d’entre elles sont ornées de magnifiques azulejos, ces carreaux de faïence colorés typiques du Portugal. Ces décorations ajoutent une touche de charme et de tradition à ce village côtier, en faisant un endroit où il est agréable de se promener et de s’arrêter pour savourer la cuisine locale.

ALBUFEIRA

Albufeira, la quintessence de la station balnéaire, est aussi la ville la plus animée de l’Algarve. Même en dehors de la période estivale, on a l’impression d’être plongé en plein été.

En arrivant, on est frappé par l’ampleur de l’industrie touristique, présente dans tous les quartiers de la ville, surtout le long des plages. La surface dédiée au tourisme est tout simplement impressionnante.

Pour rejoindre la Praia da Oura, on traverse d’abord The Strip, une longue avenue bordée de restaurants, de night-clubs, de bars proposant des happy hours, le tout agrémenté de grandes télévisions diffusant principalement les matchs de la Premier League anglaise. En 2020, il y avait près de 23 000 résidents anglais dans cette région, contre seulement 9 600 à Lisbonne !

Le soir, même en semaine et hors saison, l’ambiance est digne des grandes villes américaines : tous les bars sont ouverts, proposant une profusion de cocktails, de bières, et des télévisions diffusant des matchs endiablés. Les touristes répondent présents, créant une atmosphère incroyable que même les meilleures destinations méditerranéennes ne peuvent rivaliser en plein été !

Albufeira tire ses origines de l’époque romaine, où elle était déjà un centre économique florissant grâce à la pêche. Comme le reste de l’Algarve, elle a connu l’invasion des Maures au VIIIe siècle, qui ont changé son nom de Batlum en Al-Buhera. La muraille qui entoure la ville date d’ailleurs de cette époque.

La troisième phase importante de son histoire démarre au XVIe siècle, avec le début du cycle des grandes découvertes maritimes. Depuis lors, Albufeira n’a cessé de se développer en tant que destination touristique de renom, attirant des visiteurs du monde entier avec ses plages magnifiques, son ambiance vibrante et sa riche histoire.

PRAIA DA OURA

La Praia da Oura, située dans le quartier oriental d’Albufeira et le prolongement de The Strip, est une plage facilement accessible où l’on peut même longer la côte à pied par les falaises. Un grand parking a été aménagé à proximité pour les visiteurs.

En été, bien sûr, la plage est bondée. Les quelques restaurants avoisinants affichent quasiment complet, et le sable est déjà bien rempli de vacanciers en quête de soleil et de détente.

Malgré l’affluence, la Praia da Oura offre d’excellentes conditions pour les familles avec enfants : une mer calme, un restaurant sur place et la possibilité de louer des parasols pour se protéger du soleil éclatant.

Si l’on souhaite rejoindre la vieille ville d’Albufeira, il faudra néanmoins reprendre la voiture, et il est à noter que trouver un stationnement peut être un défi, surtout en période estivale.

 

ÉGLISE S. SEBASTIÃO ET MUSÉE D’ART SACRÉ

L’église de São Sebastião abrite la chapelle du même nom, dont les premières pierres ont été posées au début du XVIIIe siècle.

On peut en trouver confirmation en observant la date « 17-40 » gravée à la base de l’arc.

Cette chapelle était autrefois gérée par une confrérie qui avait une influence religieuse significative sur la vie de la communauté.

La sacristie, à l’origine destinée au rangement des vases sacrés et des habits sacerdotaux, abrite désormais un petit musée d’Art sacré.

Cet espace renferme probablement des trésors artistiques et historiques qui témoignent de la riche tradition religieuse de la région.

PRAIA DOS PESCADORES

La Praia dos Pescadores, également connue sous le nom de Praia dos Barcos, est l’une des plages les plus emblématiques d’Albufeira. Située au cœur du centre-ville, elle offre une atmosphère authentique où l’on peut encore voir les pêcheurs démêler leurs filets devant leurs barques colorées.

Cette plage est un véritable symbole de l’activité traditionnelle de pêche qui a façonné l’histoire de la ville. Lorsque vous vous promenez dans ce quartier animé, vous découvrirez de nombreux bars, restaurants et commerces, répartis le long des rues et parfois même sur deux niveaux différents. De plus, de nombreux écrans diffusent souvent les matchs de football de la ligue anglaise, ajoutant à l’ambiance vibrante du lieu.

Pour profiter pleinement de la vue, vous pouvez emprunter l’escalator extérieur qui vous mènera à un joli point de vue sur la plage et les activités qui s’y déroulent. C’est un endroit idéal pour s’imprégner de l’atmosphère animée d’Albufeira et profiter de la beauté naturelle de cette plage pittoresque des pêcheurs.

PRAIA DA GALÉ

La Praia da Galé, située non loin d’Albufeira, est une plage impressionnante qui mêle sable et roches érodées, offrant ainsi un paysage contrasté et sauvage.

Cette plage est vaste, ce qui en fait un endroit idéal pour ceux qui recherchent de l’espace et de la tranquillité même pendant les périodes de forte affluence estivale. On y trouve des restaurants et des commodités à proximité, mais malgré cela, elle conserve une atmosphère naturelle et préservée.

L’un des points forts de la Praia da Galé est sa diversité géologique. D’un côté, vous avez une étendue de sable plat et doux, parfait pour se détendre et se baigner. De l’autre côté, vous avez des rochers façonnés par l’érosion, créant des formations intéressantes à explorer. Ces rochers offrent également d’excellents points d’observation pour apprécier les magnifiques couchers de soleil sur l’océan.

Sur le plan pratique, la plage propose des parasols à louer, un rooftop pour profiter de la vue panoramique, un parking pour les visiteurs motorisés, et une surveillance pendant la saison estivale. Mais c’est surtout la sensation d’espace et de nature préservée qui attire les visiteurs à la Praia da Galé.

PRAIA DE SÃO RAFAEL

La Praia de São Rafael est souvent considérée comme l’une des plus belles plages d’Albufeira, et pour de bonnes raisons !

Cette crique offre un décor absolument magnifique avec ses eaux cristallines, son sable fin et ses formations rocheuses sculptées par les éléments naturels. En effet, le contraste entre le sable et les rochers crée un paysage pittoresque et spectaculaire.

En vous promenant le long de la plage, vous découvrirez des formations rocheuses fascinantes, portant des noms évocateurs comme Ninho das Andorinhas (le nid des hirondelles) ou Ponte Pequena (le petit pont). Ces rochers ajoutent une touche de caractère et de beauté à cet endroit déjà enchanteur.

La Praia de São Rafael est également idéale pour ceux qui aiment explorer la vie marine. Vous pouvez y pratiquer la plongée avec tuba (snorkeling) pour découvrir les fonds marins, bien que la clarté de l’eau puisse varier en fonction des conditions. Cependant, la fraîcheur de l’eau peut décourager les moins habitués à ces températures.

Dans l’ensemble, la Praia de São Rafael offre une expérience balnéaire exceptionnelle, parfaite pour se détendre, se baigner dans des eaux transparentes et admirer la beauté naturelle de l’Algarve. Si vous cherchez une plage à la fois magnifique et paisible, c’est un endroit à ne pas manquer lors de votre visite à Albufeira.

PRAIA DA FALESIA

La Praia da Falésia est une véritable merveille naturelle, offrant un spectacle de couleurs et de contrastes impressionnants le long de ses 6 km de sable.

Ce qui caractérise particulièrement cette plage, ce sont les majestueuses falaises qui la bordent. Ces falaises, hautes et imposantes, présentent des tons forts et variés, allant du rouge au blanc, créant ainsi un décor visuel saisissant. Elles sont sculptées par l’érosion, créant des formes sinueuses et des reliefs intéressants. En se promenant le long de la plage, on peut apprécier la beauté de ces formations rocheuses uniques.

La partie ouest de la plage est marquée par des falaises hautes mais douces, composées de sable et d’argile. L’érosion causée par la pluie crée un relief ondulé, parsemé de ravins profonds. À l’est, les falaises conservent une intensité dans leur sculpture, offrant toujours un spectacle fascinant.

Au pied de ces falaises, on peut observer de petits cônes de sable, où poussent des plantes typiques des dunes. Parmi celles-ci, on trouve le narcisse des sables, le chou marin, le giroflier des sables, le trèfle de Crète et le chardon des mers. Ces plantes colorées se mêlent à la végétation caractéristique des falaises, principalement composée de salines.

La Praia da Falésia propose également des sections plus calmes, idéales pour ceux qui cherchent un endroit tranquille pour se détendre au bord de la mer. Il suffit de marcher un peu le long de la plage pour trouver un coin plus isolé où profiter de la beauté naturelle de cet endroit.

En poursuivant vers Vilamoura, vous trouverez la Praia do Poço Velho, une autre plage qui vaut la peine d’être découverte pour sa beauté et son ambiance paisible.

PRAIA DO POCO VELHO

La Praia do Poço Velho offre une expérience de plage paisible et peu fréquentée, ce qui en fait un endroit idéal pour ceux qui cherchent la tranquillité loin de l’agitation estivale.

Cette plage possède une longue étendue de sable intégrée à la Praia da Falésia, offrant ainsi un paysage spectaculaire où la falaise aux tons boueux domine le paysage environnant. Cette falaise ajoute une touche unique à l’ensemble, créant une atmosphère authentique et préservée.

Étant un peu éloignée des zones touristiques plus animées, la Praia do Poço Velho est généralement moins fréquentée, ce qui en fait un véritable havre de paix pour les visiteurs en quête de calme et de sérénité. C’est un endroit idéal pour passer une journée de détente, profiter du soleil et écouter le doux murmure des vagues.

L’accès à la plage se fait par un escalier qui descend de la falaise, soutenu par une structure en bois conçue pour protéger la falaise de l’érosion causée par le piétinement des visiteurs. Ce chemin d’accès ajoute également à l’expérience, offrant une promenade agréable à travers la nature préservée de la région.

En somme, la Praia do Poço Velho est un véritable joyau caché de l’Algarve, offrant une beauté naturelle préservée et une atmosphère paisible, parfaite pour une escapade tranquille au bord de la mer.

VILAMOURA

Vilamoura est  l’un des quartiers les plus renommés et animés de l’Algarve, attirant une clientèle variée allant des DJs aux golfeurs en passant par les amateurs de sports nautiques. La marina de Vilamoura est l’un des points centraux de l’activité, avec ses yachts de luxe amarrés qui ajoutent une touche élégante à l’ensemble.

La Praia de Vilamoura est une plage qui reflète parfaitement l’ambiance chic et décontractée de la région. Elle est réputée pour sa propreté, son étendue vaste et plate, ainsi que pour ses eaux calmes et cristallines. La plage est ponctuée de plusieurs concessions où vous pourrez vous installer confortablement et profiter du soleil et de la mer.

Que vous soyez intéressé par une journée de détente sur le sable, des activités nautiques comme la planche à voile ou le ski nautique, ou simplement une promenade le long de la marina pour admirer les yachts, Vilamoura offre un large éventail d’options pour satisfaire tous les goûts.

En soirée, la marina s’anime avec une multitude de restaurants, bars et clubs où vous pourrez déguster une cuisine locale délicieuse, siroter des cocktails en admirant le coucher de soleil, ou danser jusqu’au petit matin au rythme de la musique.

En somme, Vilamoura est une destination incontournable pour ceux qui recherchent une combinaison parfaite de luxe, de détente et d’animation lors de leur séjour dans l’Algarve.

ALTE

Alte est en effet un véritable joyau bucolique de l’Algarve, loin de l’agitation des plages mais offrant une beauté naturelle et une atmosphère paisible.

Ce village pittoresque est niché au cœur de collines verdoyantes, à environ vingt kilomètres de la côte. Il est souvent considéré comme l’un des plus typiques de la région, avec ses charmantes maisons aux façades blanchies à la chaux et ses cheminées traditionnelles qui témoignent du passé.

La rivière Alte, qui traverse le village, était autrefois un élément essentiel de l’économie locale, faisant tourner les roues des neuf moulins à eau qui s’y trouvaient. Aujourd’hui, seul le moulin de Aboboda est visible, mais il reste un rappel poignant de l’histoire industrielle du village.

Alte est également célèbre pour être le lieu de naissance du poète Cândido Guerreiro, et le village abonde en hommages à cet illustre écrivain portugais. Les visiteurs peuvent découvrir les rues tranquilles où il a peut-être trouvé l’inspiration pour ses poèmes les plus emblématiques.

En vous promenant dans les rues pavées d’Alte, vous découvrirez des coins pittoresques, des petites places ombragées par des arbres centenaires, et une atmosphère authentique qui semble figée dans le temps.

Avant d’atteindre le centre du village, il est agréable de prendre le temps de se rendre à la rivière Alte où vous trouverez deux fontaines historiques. Ces fontaines sont non seulement des points d’eau précieux pour les habitants depuis des siècles, mais aussi des endroits paisibles pour se reposer et profiter de la tranquillité de la nature environnante.

Alte offre ainsi une échappée belle dans un Algarve plus traditionnel, où le rythme de vie est plus lent et où l’histoire et la nature se rejoignent pour créer un véritable havre de paix. Une visite à Alte est une expérience authentique qui permet de découvrir le charme intemporel de la campagne portugaise.

FONTE PEQUENA ET FONTE GRANDE

Les fontaines de Alte sont vraiment des endroits charmants pour se détendre et se ressourcer dans la nature verdoyante. Voici ce que vous pouvez découvrir à la Fonte Pequena et à la Fonte Grande :

Fonte Pequena (Petite Fontaine) :

À la Fonte Pequena, vous serez accueillis par la poésie en plus de l’eau fraîche qui jaillit de la fontaine. Des poèmes de Cândido Guerreiro, le célèbre poète natif d’Alte, sont inscrits à cet endroit. C’est une merveilleuse manière de se laisser imprégner par l’atmosphère poétique du village, en lisant les vers qui ont peut-être été inspirés par les rivières et les collines environnantes.

Fonte Grande (Grande Fontaine) :

La Fonte Grande, quant à elle, offre un espace plus vaste et accueille même un amphithéâtre où des spectacles sont parfois organisés. Imaginez-vous assister à une représentation en plein air, entouré par la nature luxuriante et le doux murmure de l’eau de la fontaine en arrière-plan. C’est une expérience qui mélange la culture, la nature et la tranquillité.

Ces deux fontaines, autrefois des lieux essentiels de la vie quotidienne des habitants, sont désormais des oasis de paix et de sérénité où vous pourrez vous détendre, lire, méditer, ou simplement profiter du calme. Elles sont également parfaites pour un pique-nique en famille ou entre amis, avec les doux sons de l’eau en toile de fond.

En vous promenant le long des sentiers ombragés qui mènent aux fontaines, vous serez enveloppés par la beauté naturelle de Alte, avec ses arbres centenaires, ses chants d’oiseaux et l’atmosphère tranquille qui règne dans ce village pittoresque. Une visite à la Fonte Pequena et à la Fonte Grande est une véritable invitation à ralentir, à se connecter avec la nature et à se laisser bercer par la poésie de Cândido Guerreiro et les murmures des eaux fraîches.

CASCADE QUEDA DO VIGARIO

Nous garons le véhicule derrière le cimetière d’Alte. De là, deux options s’offrent à nous : un chemin assez pentu ou des escaliers aménagés avec pas moins de 172 marches. Nous choisissons les escaliers, impatients de découvrir la Cascade do Vigario.

La Cascade do Vigario se trouve sur la rivière Alte, un endroit autrefois animé par une chute d’eau pittoresque. Elle naissait sur la Quinta do Freixo pour se terminer en un joli lac naturel, situé 24 mètres plus bas. Nous descendons les escaliers, admirant le paysage luxuriant qui nous entoure.

Arrivés en bas, nous découvrons l’emplacement où la cascade autrefois rugissante se jetait dans le lac. Malheureusement, aujourd’hui, elle est asséchée depuis plusieurs années. Malgré l’absence d’eau, l’endroit garde son charme naturel.

Nous explorons les environs, suivant les sentiers ombragés qui nous mènent à travers la végétation luxuriante. Les arbres murmurent doucement au gré du vent, créant une ambiance paisible et relaxante.

À quelques pas de là, nous découvrons la Quinta do Freixo, la propriété d’où provient la cascade. Les grands arbres et les jardins soignés ajoutent à la beauté du lieu.

Même si la cascade est asséchée, la balade jusqu’à la Cascade do Vigario reste une expérience agréable. Les paysages sont magnifiques et l’atmosphère est empreinte de tranquillité.

Nous prenons le temps d’admirer les formations rocheuses et les petits cônes de sable au pied des falaises. Ces détails géologiques nous racontent l’histoire du lieu

QUARTEIRA

Bien sûr, voici une version modifiée du texte :


Nous choisissons de passer une journée à Quarteira, une destination estivale prisée par les familles en Algarve.

L’attraction principale de Quarteira ? Sa magnifique plage dorée qui s’étend à perte de vue. Nous décidons de nous y rendre pour profiter du soleil et de l’océan.

En arrivant sur la plage, nous sommes immédiatement frappés par la beauté des lieux. Le sable doré s’étend à perte de vue, invitant à la détente et aux jeux en famille.

Nous trouvons un coin tranquille pour poser nos affaires et nous installer confortablement. Les enfants s’amusent à construire des châteaux de sable pendant que nous nous relaxons sur nos serviettes.

L’eau claire et rafraîchissante de l’océan est parfaite pour se baigner et se rafraîchir de la chaleur estivale. Nous passons des heures à nager, à plonger dans les vagues et à flotter tranquillement au gré du courant.

Entre deux baignades, nous nous baladons le long de la plage, admirant les vues sur l’océan et les bateaux qui naviguent au loin.

Quarteira offre également une position géographique idéale pour explorer les environs. Nous envisageons de visiter les marchés locaux, de déguster des plats de fruits de mer frais dans les restaurants de bord de mer et peut-être même de faire une excursion en bateau.

En fin de journée, nous sommes enchantés par notre journée à Quarteira. Cette destination familiale estivale nous a offert exactement ce que nous recherchions : une magnifique plage, des eaux claires et une atmosphère détendue.

Nous quittons la plage en fin d’après-midi, fatigués mais comblés par cette journée passée à profiter des plaisirs simples de la vie estivale en Algarve.

PODCAST ET VIDEOS

AYAMONTE

PODCAST ARRIVEE EN ALGARVE

PODCAST OBSERVATION DES DAUPHINS

PODCAST ALBUFEIRA

PODCAST ALTE

PODCAST UN PLAT UN JOUR LA GIHINJA

PODCAST SOIREE ANIMEE A ALBUFEIRA

AUTRES ARTICLES SUR LE PORTUGAL A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Portugal.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce  LIEN

LES LOGEMENTS

LE PORTIL VILLA CHEZ JOSE LUIS

Bienvenue dans cette charmante petite villa située dans un complexe sécurisé, avec une piscine ouverte en saison, offrant un cadre magnifique avec des jardins bien entretenus.

La villa elle-même est confortable et accueillante, dotée d’une terrasse ensoleillée donnant sur le court de tennis. Elle dispose de deux belles chambres, d’un salon confortable avec télévision, d’un coin repas et d’une belle cuisine entièrement équipée. Vous pourrez profiter de moments de détente en plein air sur la terrasse ou vous aventurer dans les environs pour découvrir les plages et les attractions de la région. Un endroit parfait pour des vacances reposantes en famille ou entre amis.

RIA STUDIOFARO  – PORTUGAL

Nous avons trouvé le Ria Studio à Faro, au Portugal, et nous sommes enchantés de notre séjour.

L’appartement est idéalement situé en plein cœur d’Olhao, ce qui nous a permis de découvrir facilement la ville et ses environs. L’hôte est d’une grande gentillesse et parle un peu français, ce qui a facilité nos échanges.

Dès notre arrivée, nous avons été accueillis chaleureusement et avons pu constater le soin apporté à ce logement. La piscine commune était un véritable plus pour se rafraîchir les jours de chaleur, et la salle de jeux avec billard et baby-foot nous a offert des moments de détente et de convivialité.

L’appartement en lui-même est spacieux et lumineux, avec de magnifiques espaces. La cuisine est particulièrement bien équipée, ce qui nous a permis de préparer de délicieux repas avec les produits locaux que nous avons trouvés sur les marchés voisins.

Le salon est confortable et accueillant, parfait pour se retrouver en famille ou entre amis après une journée de découvertes. La table pour manger était assez grande pour nous tous, et nous avons apprécié les repas conviviaux que nous avons partagés.

Les chambres sont également très agréables, avec des lits confortables et beaucoup d’espace de rangement. Nous avons passé des nuits paisibles et reposantes.

En somme, nous recommandons chaudement le Ria Studio à Faro pour son emplacement idéal, son confort et les équipements proposés. C’est un véritable havre de paix où nous avons passé des moments inoubliables.

LA GASTRONOMIE

Toutes les informations sur la gastronomie portugaise, par région, avec commentaires sur les restaurants testés en suivant ce lien

LA CUISINE PORTUGAISE

J 276 RESTAURANT MERAKI TAPAS AYAMONTE

En ce dimanche de la semaine sainte, les rues étaient animées et bondées, d’autant plus que la procession débutait aux heures du repas. Nous avons eu la chance de trouver ce petit restaurant, niché dans une rue piétonne encore épargnée par l’affluence des fidèles.

Dès l’entrée, nous avons été agréablement surpris par l’atmosphère conviviale et chaleureuse du lieu. La carte du restaurant Meraki tapas, disponible via un QR code, nous a immédiatement séduits par sa précision et sa variété, digne d’un restaurant gastronomique mais à des prix très abordables.

Nous nous sommes régalés avec une farandole de tapas, chacune plus savoureuse que la précédente. Les Croquetas de Jamon étaient parfaitement croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur, un vrai régal pour les papilles. Le Morillo de Atun, un jarret de thon cuisiné avec soin, était accompagné d’un délicieux jus de viande, de carottes confites et d’une sauce au fromage qui relevait admirablement le plat.

Le Presa Iberica confitdada en salsa de queso était un véritable délice pour les amateurs de porc ibérique, la viande fondait littéralement en bouche et la sauce au fromage apportait une touche de crémeux exquis. Enfin, le tartare atun, un tartare de thon subtilement assaisonné et accompagné d’une sauce à la mangue, nous a transportés par sa fraîcheur et ses saveurs harmonieuses.

Bravo à Meraki Tapas pour la qualité de ses plats et leur présentation soignée ! Une adresse à recommander sans hésitation pour les amateurs de cuisine espagnole authentique et raffinée.

Pour en savoir davantage sur la cuisine espagnole, vous pouvez consulter cet article : La Cuisine Espagnole

J 277 SANTA LUZIA ALGARVE PORTUGAL

SANTA-LUZIA-CASA-DE-POLVO-CEVICHE-DE-PULPE

Notre première expérience culinaire en Algarve et au Portugal a été un véritable délice !

À la Casa de Polvo, comme son nom l’indique, c’est l’endroit idéal pour déguster le poulpe, surtout ici à Santa Luzia, réputé pour avoir le meilleur poulpe…

Nous avons opté pour une variété de plats à base de poulpe :

  • Bastien a goûté au Panhadinos de Polvo (poulpe pané), croqueta de Polvo (croquette de poulpe) et Rissol di Pulvo (beignets de poulpe).
  • Margot, moins prudente, s’est lancée dans le ceviche de Polvo con cebola orxa marinada (ceviche au poulpe avec oignon rouge mariné épicé et gingembre) et les Esparguete com camarao (spaghettis aux crevettes et tomates cerises).
  • Nad s’est régalé avec un arroz de Lingueirao, un riz aux couteaux.
  • Quant à moi, j’ai savouré le Polvo à tasquinha, un poulpe sauté aux palourdes et cubes de pommes de terre sautées !

Nous avons été ravis de cette expérience culinaire portugaise authentique à Santa Luzia, et nous avons hâte de découvrir encore plus de délices gastronomiques lors de notre séjour.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la cuisine portugaise, vous pouvez consulter cet article : La Cuisine Portugaise

J 278 RESTAURANT A DO JOAO ILE DE FAROL

ILHA FAROL RESTAURANT A DO JOAO FARO

Après notre magnifique excursion d’observation des dauphins et notre exploration de l’île déserte à pied (vous pouvez voir les photos sur NEW DEAL FOR ANOTHER WORLD), nous accostons sur l’île de Farol pour notre déjeuner.

Cette île est la seule habitée toute l’année, donc elle offre une vie locale avec église, école et plusieurs restaurants.

Bien que les prix ne soient pas forcément moins chers que sur la côte, on nous promet des plats frais et délicieux ! Nous décidons donc de goûter aux huîtres, aux poulpes à l’ail et bien sûr au thon rouge porposés par le restaurant A Do Joao

Le thon rouge est la vedette des mers dès le printemps et jusqu’à fin juillet, lorsqu’ils quittent la mer Méditerranée après la fraie pour retourner vers l’Atlantique nord. Sa chair est particulièrement tendre, fondante et pleine de saveurs, juste snackée à la cuisson. Un vrai délice !

Nous avons été enchantés par cette expérience culinaire sur l’île de Farol, un moment authentique et savoureux au cœur de l’Algarve.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la cuisine portugaise, vous pouvez consulter cet article : La Cuisine Portugaise

J 279 RESTAURANT COSTA ALGARVIA FARO

En déambulant dans la rue piétonne de Faro, près de la marina, nous avons repéré un restaurant qui, malgré ses notes mitigées, nous a attirés avec sa terrasse invitante.

L’accueil du restaurant Costa Algarvia , il faut l’admettre, n’était pas des plus chaleureux, et les frais de couverts de 2.5 € semblaient un peu exagérés. Cependant, une fois attablés, le reste de la carte semblait prometteur et les plats ont été à la hauteur de nos attentes.

Nous avons débuté avec un carpaccio de saumon, servi avec un riz aux haricots noris, qui s’est révélé être une entrée suffisante et savoureuse.

Les Escalopes de Vitela à la Portuguesa étaient un vrai délice : deux belles tranches de viande cuites à point avec une sauce excellente, accompagnées de frites croustillantes et d’une salade fraîche.

Mais le plat qui nous a le plus marqués est sans aucun doute le poulet piri-piri. Cette sauce piri-piri unique est préparée avec des piments mélangés à du vinaigre, de l’huile d’olive, de l’ail, du laurier, entre autres ingrédients. Elle est utilisée pour mariner le poulet avant de le griller, puis pour l’assaisonner après la cuisson. Cette sauce, bien qu’épicée, n’était jamais trop forte, juste parfaitement équilibrée.

Nous avons apprécié cette découverte culinaire à Faro, malgré un début un peu hésitant. Une expérience authentique de la cuisine portugaise au cœur de l’Algarve.

Pour en savoir davantage sur la cuisine portugaise, vous pouvez consulter cet article : La Cuisine Portugaise

J 280 CAIS CLUB OLHA MARINA ALGARVE

Nous avons découvert une belle terrasse en bord de la marina d’Olhao, offrant une vue charmante sur les bateaux et les eaux scintillantes. Le menu du Restaurant Cais Club proposait une sélection de plats typiques à base de poissons, mais aussi des options internationales intéressantes.

Nous avons été agréablement surpris par les tagliatelles à la bolognaise, un plat italien classique préparé avec soin, ainsi que par un superbe hamburger maison. Ce dernier était garni d’oignons confits, de viande black angus et de jambon noir, accompagné de tomate, concombre et cheddar pour une explosion de saveurs.

Le saumon grillé était également un délice, parfaitement cuit et généreusement servi. Mais le clou du repas fut la parillada de poissons, une assiette copieuse et délicieuse regorgeant de fruits de mer fraîchement grillés.

Dans l’ensemble, une expérience culinaire impeccable au Cais Club Olha Marina, où la fraîcheur des ingrédients et la qualité de la cuisine nous ont enchantés. Une adresse à recommander sans hésitation !

Pour en savoir davantage sur la cuisine portugaise, vous pouvez consulter cet article : La Cuisine Portugaise

#tourdumonde #voyageenfamille #tourdumondeenfamille #raptor #drone #dji #Voyageavecnous #travelyourself #vivreautrem ent #flashbackpacker

#traveladdict #voyagerautrement #slowtravel #slowtravelling #paysage #4×4 #4x4life #4x4adventure #travelphotography #roadtrip #ontheroad #overland #overlander #overlanding #traveladdict #toutestpossible #allispossible #quefaireuaportugal #quevisiterauportugal #todoportugal

#algarve #algarveportugal #algarvetourism #faro #capelladosossos #marina #estoi #visconde #matriz #milreu #vilarealdesantoantonio #vilarealsantoantonio #Cacela #cacelavelha #santaluzia #polvoalagareiro #formosa #tavira #taviraportugal #Formosa #alte #alteportugal #altealgarve #albufeira #albufeiraportugal #albufeiraoldtown #albufeirabeach #albufeiramarina #praia #praiadarocha #praiadafalesia

1 thought on “FARO La Capitale de l’Algarve & environs – PORTUGAL

Laisser un commentaire