voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

La gazelle dorcas, également connue sous le nom de gazelle dorcade (Gazella dorcas), représente l’une des espèces les plus fascinantes parmi les bovidés du Sahara, malgré sa taille modeste comparée à d’autres membres de la famille.

Ces gracieuses créatures mesurent généralement entre 53 et 62 cm de hauteur au garrot pour les femelles, et de 58 à 67 cm pour les mâles. Elles arborent un pelage fauve, souligné par une bande plus sombre le long de leur dos, avec un ventre et une croupe blancs et une queue noire. Les mâles se distinguent par leurs cornes en forme de lyre, tandis que celles des femelles sont plus courtes et plus fines.

Présente dans tout le Sahara, de l’Algérie au Niger en passant par le Maroc et la Tunisie, cette espèce saharienne évolue de préférence en petits groupes de 3 à 5 individus, mais peut parfois être observée en plus grand nombre, que ce soit dans les oueds, les savanes, les dunes ou les zones rocheuses.

Au cours de la saison de reproduction, les mâles deviennent territoriaux et se disputent pour constituer un petit harem, tandis que les accouplements ont généralement lieu entre septembre et novembre. La gestation dure environ 6 mois, après quoi la femelle donne naissance à un seul petit. Ce dernier, déjà actif dès sa naissance, est guidé par sa mère pour apprendre à se nourrir et à se déplacer, avant de rejoindre le troupeau après environ trois mois.

Les gazelles dorcas sont principalement herbivores, se nourrissant de graminées, de plantes basses et parfois même des feuilles d’arbres comme les acacias. Leur capacité à trouver l’eau dans leur alimentation leur permet de survivre pendant de longues périodes sans avoir à boire.

Dotées d’une vitesse impressionnante pouvant atteindre 75 km/h, ces gazelles font preuve d’une agilité remarquable pour échapper à leurs prédateurs tels que les guépards, léopards, lycaons, lévriers arabes et lions. Leur technique de stotting, consistant en des sauts répétés jusqu’à 1,75 mètre de hauteur sur une longueur d’environ 6 mètres, constitue une stratégie de défense efficace face aux dangers qui les menacent.

Malgré les risques, les gazelles dorcas, dans leur condition physique optimale, parviennent généralement à échapper à leurs prédateurs, offrant ainsi un spectacle saisissant de la nature saharienne et de ses merveilles.

NOUS AVONS OBSERVE LA GAZELLE DORCAS DANS LE PARC NATIONAL DU SOUSS MASSA AGADIR MAROC

Mais aussi lors d’une visite à pieds dans la réserve de guimbeul

Laisser un commentaire