voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

La Montagne d’Ambre – DIEGO SUAREZ MADAGASCAR

2

COTE NORD LA MONTAGNE D'AMBRE MADAGASCAR

Départ ce matin depuis Ramena pour la Montagne d’Ambre qui culmine à 1475 mètres. Nous empruntons une piste de sable rouge pour pénétrer à l’intérieur de cette flore foisonnante, où nous espérons découvrir de nombreuses espèces de lémuriens, boas, papillons, et avec un peu de chance, peut-être aussi le brookesia tuberculé, le plus petit caméléon du monde, qui fait la taille d’un dé à coudre.

Le Parc National Terrestre et Réserve Spéciale est une forêt dense humide avec un taux d’endémisme très élevé, abritant des milliers d’espèces de bois précieux telles que le Dalbergia chlorocarpa et le Canarium madagascariensis. La Montagne d’Ambre est ainsi un véritable creuset de diversités biologiques regroupées dans une petite aire d’accès relativement facile.

Le massif constitue un écosystème endémique, couvert d’une forêt dense sèche à l’est, d’une forêt dense humide à l’ouest et d’une forêt dense de montagne au sommet. On y trouve une multitude d’espèces animales, dont 19 espèces de mammifères, 8 lémuriens dont le lémur couronné et le microcèbe roux, le plus petit primate du monde, 49 espèces de reptiles dont 11 espèces de caméléons, parmi lesquels le plus petit caméléon de la planète, le brookesia. Le parc compte également près de 77 espèces d’oiseaux et près d’une vingtaine d’amphibiens.

Muni d’un imperméable et de bonnes chaussures de marche, nous nous préparons à découvrir une biodiversité unique et envoûtante dans un environnement hors du commun. La randonnée nous plonge au cœur d’une nature luxuriante où se développe une impressionnante richesse floristique et faunistique. Nous y retrouvons une grande variété d’Oléacées (des arbres à liane). Nous nous laissons également séduire par la variété d’orchidées rares, côtoyant des fougères arborescentes, des palmiers, des plantes épiphytes, des lichens, des ficus et tout un tas de bois précieux. Certains arbres sont utilisés par la population locale à des fins curatives.

Le parc apporte une note de fraîcheur à l’environnement chaud et sec de la région. Découvrez-y également 6 lacs de cratère d’où partent des réseaux très denses de cours d’eau, dont le lac Mahasarika qui approvisionne la ville d’Antsiranana en eau. Pour information, le réseau hydrographique de la Montagne d’Ambre peut entretenir jusqu’à 700 km² de rizières. Il y existe aussi 3 cascades, dont la cascade sacrée Ampijoroana où des Antakarana font des sacrifices en récompense à des vœux.

Certaines zones de la Montagne d’Ambre, comme presque dans toutes les régions de Madagascar, sont des lieux sacrés que vous devrez absolument respecter. C’est pour cette raison que l’accompagnement d’un guide est recommandé si vous envisagez d’explorer le parc.

Très vite nous rencontrons de nombreuses espèces dont quelques unes des plus incroyables.

Tout d’abord un caméléon furcifer pardalis mais surtout le fameux brookesia tuberculé (le plus petit caméléon du monde) ; ce caméléon nain est de petite taille (14 mm du museau au cloaque pour les mâles), diurne, et vit au sol ou sur les branches basses des forêts.

La grenouille Boophis madagascariensis est elle aussi endémique de Madagascar : elle mesure en général de 60 à 80 mm mais certains individus sont plus grands. Son dos varie du beige au brun rouge avec des barres brun foncé sur les membres et, parfois, une ligne sombre entre les yeux. Le ventre est crème. Les mâles présentent un seul sac vocal

Plus incroyable le gecko mousse qui se fond totalement avec la branche d’arbre sur laquelle il est posé. Il a fallu avec une branche le décoller pour le distinguer correctement !

2 thoughts on “La Montagne d’Ambre – DIEGO SUAREZ MADAGASCAR

Laisser un commentaire