voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Les poteries d’El Hart TINGHIR MAROC

1

Votre excursion depuis Aït Sidi Ali Oubrouk jusqu’à El Hart semble être une expérience immersive dans la vie quotidienne et les traditions locales. La traversée des pistes à travers la palmeraie offre une immersion authentique dans un environnement préservé où règnent calme et tranquillité, loin de l’afflux touristique.

Le village d’El Hart est renommé pour son artisanat potier, où les artisans locaux travaillent avec habileté la terre ocre de la vallée pour créer une variété d’objets en poterie. La visite de la poterie offre un aperçu fascinant du travail artisanal familial, où chacun a un rôle défini. La question de la succession se pose, comme dans de nombreuses familles artisanales, mais certains jeunes membres semblent embrasser la tradition tout en apportant une touche de modernité.

Cette expérience permet de découvrir non seulement l’artisanat local, mais aussi le mode de vie traditionnel et la manière dont les communautés s’organisent pour cultiver les terres fertiles de la vallée grâce à des systèmes d’irrigation ingénieux. C’est une immersion enrichissante dans la culture et les traditions berbères de la région.

Le processus artisanal de fabrication de poterie semble être une véritable œuvre d’art en soi, avec chaque étape méticuleusement exécutée à la main. La manipulation de l’argile pour lui donner forme nécessite une grande habileté, et le fait que tout soit réalisé manuellement ajoute une dimension authentique à chaque pièce créée.

La préparation minutieuse de la terre, filtrée avec soin avant d’être mise à reposer, témoigne de l’importance accordée à la qualité et à la tradition dans ce métier. Le four en terre utilisé pour la cuisson des poteries, situé au fond du jardin, évoque également un processus ancestral préservé au fil du temps.

Il est intéressant de noter que toute la production est destinée aux marchands de Marrakech, après avoir été peinte et décorée par une des familles du voisinage. Cette collaboration entre les artisans locaux et les marchands offre une perspective sur la manière dont l’artisanat traditionnel trouve sa place sur le marché plus large de l’art et de l’artisanat au Maroc.

Cette expérience offre ainsi une immersion authentique dans le savoir-faire artisanal traditionnel, offrant aux visiteurs une expérience unique et originale, ainsi qu’une appréciation renouvelée pour les métiers d’art et les traditions locales.

LA POTERIE D’El Hart

L’émail naturel ocre de la poterie d’El Hart est une caractéristique distinctive qui lui confère une esthétique unique. Cette couleur est obtenue grâce à un mélange minutieux de minéraux, notamment du quartz, du sulfure de plomb et un grès argileux contenant de l’oxyde de fer. Cette combinaison produit une teinte ocre qui imprègne les pièces de poterie d’une beauté naturelle et authentique.

Au fil du temps, la poterie d’El Hart a su s’adapter aux évolutions du marché, tout en préservant son héritage artisanal. Si autrefois la production était centrée sur des objets d’usage quotidien tels que des pots et des jarres à eau, elle s’est diversifiée pour inclure une gamme plus large d’articles. Aujourd’hui, en plus des ustensiles traditionnels, les artisans fabriquent des plats à tagines, des cendriers, des chandeliers, des foyers pour les feux de camping gaz, et même des carrelages émaillés.

Cette capacité à évoluer et à répondre aux demandes changeantes du marché témoigne de la vivacité et de la résilience de l’artisanat local. Tout en conservant ses techniques traditionnelles et son émail distinctif, la poterie d’El Hart continue de s’adapter aux besoins contemporains, tout en préservant son caractère authentique et son héritage culturel.

PROCESS D’ELABORATION DE LA POTERIE

Le processus d’élaboration de la poterie à El Hart est un travail minutieux qui nécessite plusieurs étapes pour obtenir une argile de qualité. Voici les principales étapes de ce processus :

Sélection des argiles : Deux types d’argiles sont utilisés en proportions égales. La première est prélevée sur les rives de l’Oued Todra, elle est fine mais contient beaucoup de sable. La seconde est extraite d’une colline proche du village et doit être soigneusement tamisée pour éliminer les cailloux.

Mélange et repos : Les argiles sont mélangées dans une cuvette avec de l’eau, puis laissées reposer pendant environ 15 minutes. Ensuite, la boue obtenue est tamisée pour en retirer les impuretés, puis placée dans un récipient, recouverte d’un plastique et laissée reposer toute la nuit.

Pétrissage : Le lendemain matin, la boue est pétrie à l’aide des pieds pendant un certain temps pour assurer une bonne homogénéité. Plus tard, juste avant de l’utiliser, elle est à nouveau pétrie à la main pour obtenir la consistance appropriée.

Ce processus de préparation de l’argile garantit sa qualité et sa cohérence, ce qui est essentiel pour la fabrication de la poterie. Chaque étape est réalisée avec soin pour s’assurer que l’argile est prête à être façonnée en de magnifiques pièces de poterie.

LE TOUR

Le processus de formation des différents objets de poterie se déroule sur un tour, qui est placé dans un trou creusé dans le sol. Le potier s’assoit par terre et fait tourner le tour avec ses pieds pour donner forme à l’argile. Une fois que les objets sont achevés, ils doivent sécher à l’ombre pendant au moins trois jours avant d’être cuits. Cela est nécessaire car le soleil intense du Todra peut causer des fissures dans l’argile s’ils sont exposés trop longtemps. Juste avant de les émailler, les objets sont brièvement exposés au soleil pour les sécher légèrement.

L’EMAIL

Pour préparer l’émail, les trois minéraux mentionnés précédemment sont d’abord broyés à l’aide d’un moulin manuel en pierre. Une fois réduits en poudre, ils sont dilués dans de l’eau, puis ce mélange est lentement versé sur les objets déjà chauffés au soleil. Ensuite, les objets sont placés dans le four pour être cuits.

LE FOUR

La cuisson dure généralement entre 5 et 8 heures, en fonction des objets. Le four est alimenté en buissons secs ou en copeaux de bois par un orifice inférieur. À l’intérieur, les objets sont maintenus séparés les uns des autres grâce à des supports en céramique et sont recouverts de fragments de vieille poterie. Un petit objet est laissé à cuire au-dessus de la vieille poterie, et lorsque celui-ci est cuit, le potier sait que les autres le sont également, ce qui lui permet d’éteindre le feu.

Après avoir laissé le four refroidir pendant un certain temps, le potier retire les objets déjà cuits et les sépare de leurs supports, laissant souvent sur les objets trois empreintes caractéristiques.

LEGENDE SUR LA FONDATION D’EL HART N’IAAMINE

La légende raconte que le premier habitant d’El Hart fut un potier nommé Imizi, originaire de Tamegroute dans la vallée du Drâa, qui arriva vers le milieu du XVIIIe siècle. Accueilli favorablement par les Ait Hemmi d’Amezrou, il reçut un emplacement pour construire sa maison et son atelier de poterie. Cependant, lorsque ses enfants grandirent, les Ait Hemmi commencèrent à craindre d’être dominés par ces étrangers et les chassèrent de leur territoire.

La famille de potiers chercha alors refuge à Tinigoumadène, un endroit infesté par un lion redoutable. Ils construisirent une maison avec une porte située en hauteur, inaccessible sans une corde pour grimper sur le mur.

Plus tard, le frère d’Imizi, Mansour, les rejoignit, et ensemble, ils érigèrent une maison plus grande et mieux protégée, ainsi qu’un nouvel atelier de poterie. Ils furent très accueillants envers les autres familles qui demandaient à s’installer près d’eux. Ainsi naquit El Hart n’Imziouen.

Lorsque le village atteignit une trentaine de foyers, des conflits éclatèrent avec les Ait Hemmi d’Amezrou. Les potiers firent alors appel à leurs proches de Tamegroute, qui vinrent à leur secours. Ainsi, El Hart devint le ksar le plus puissant de la vallée du Todra.

 

LIEN VERS LES PHOTOS De Tineghir et ses environs

J 461 LES POTERIES D’EL HARA- MAROC

J 461 TINGHIR – LE MELLAH ET LES SOUKS- MAROC

CAFE RESTAURANT AL HILAL TINGHIR

J 462 TINGHIR – LA PALMERAIE- MAROC

LE RESTAURANT DE L’HOTEL TOMBOUCTOU

J 463 TINGHIR -LES GORGES DU TODGHA- MAROC

VIDEOS De Tinghir ET DE SA REGION

AUTRES ARTICLES SUR LE MAROC A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Maroc.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DU MAROC

LA GASTRONOMIE MAROCAINE

Toutes les informations, par région sur la gastronomie marocaine en suivant ce lien : LA GASTRONOMIE MAROCAINE

PLAT PALMIER ASNIF

Nous avons fait une pause déjeuner au restaurant Plat Palmier à Alnif, sur la route de Rissani à Tinghir. La terrasse était animée, avec des motards et quelques autres touristes attablés. Nos estomacs étaient prêts pour à peu près n’importe quoi à ce stade de la journée…

Cependant, nous avons été un peu déçus par le menu limité du restaurant. Seuls quelques plats étaient disponibles, et le service était assez lent. De plus, les portions étaient un peu moins généreuses que ce à quoi nous nous attendions. Nous avons remarqué que les plats au thon étaient particulièrement peu garnis, même si les prix étaient abordables.

Heureusement, le tajine Kalya à la dinde que nous avons commandé était bien servi et plutôt savoureux. Cela a compensé en partie notre déception. Nous gardons le sourire et restons ouverts aux surprises que la route nous réserve !

CAFE RESTAURANT AL HILAL TINGHIR

Nous venons tout juste de faire une pause au Café Restaurant Al Hilal à Tinghir. Face à la place principale, cet endroit semblait prometteur. Malheureusement, notre expérience ne correspondait pas tout à fait à nos attentes. Les plats manquaient de saveur et le service laissait à désirer. Les brochettes étaient grillées au charbon, mais nous avons trouvé que les frites étaient froides. De plus, nous avons dû attendre longtemps pour que tout le monde soit servi.

C’était une étape décevante, surtout après une journée bien remplie. Heureusement, nous gardons le sourire et restons optimistes pour la suite de notre aventure. Qui sait ce que nous réserve la prochaine découverte ?

COUSCOUS MAISON

Préparer un couscous en famille au Maroc est non seulement très facile mais aussi abordable !

Voici ce dont vous aurez besoin pour un délicieux couscous :

– 500 g de poulet pour seulement 30 MAD
– 500 g de merguez pour 25 MAD
– Environ 20 MAD de légumes frais
– 20 MAD pour la semoule

Si vous n’avez pas de barbecue pour les brochettes, pas de souci ! Vous pouvez en trouver un au souk de Tinghir pour environ 25 MAD.

Avec ces ingrédients à petit prix, vous pourrez savourer un délicieux couscous en famille sans vous ruiner !

REPAS OFFERT PAR FAHRID AIT SIDI ALI OUBROUK

Pour notre dernière soirée à Tinghir, nous avons été choyés par notre hôte, Fahrid à Ait Sidi Ali Oubrouk. Un repas délicieux nous a été offert, confirmant une fois de plus le sens de l’hospitalité marocaine.

Au menu, une savoureuse salade marocaine suivie de poulet grillé et de frites, puis une coupe de fruits en dessert. Chaque plat était préparé avec soin et était délicieux.

Nous tenons à féliciter chaleureusement ce propriétaire dont la propriété est magnifique. Les travaux en cours, notamment la construction d’une piscine et l’aménagement extérieur, promettent de rendre cet endroit encore plus accueillant. Nous avons même eu la chance d’assister à la plantation de deux nouveaux palmiers pendant notre séjour.

Nous recommandons vivement cette magnifique demeure à tous ceux qui cherchent un séjour confortable et authentique à Tinghir. Un grand merci à Fahrid pour son accueil exceptionnel !

RESTAURANT DE L’HÖTEL TOMBOUCTOU

Quoi de plus emblématique que de savourer un déjeuner au sein de la kasbah du Cheikh Bassou, désormais l’hôtel Tombouctou, où l’on peut contempler le bâtiment lui-même et découvrir des expositions d’art.

Érigé en 1944, une fois les conflits entre tribus apaisés, nécessitant le renforcement des habitations, cet édifice constitue le parangon même de la kasbah de réception et de représentation.

RESTAURANT LA SOURCE DES POISSONS SACRES

Le restaurant La Source des Poissons Sacrés porte bien son nom, situé à côté de cette source particulière. C’est un véritable coup de cœur pour plusieurs raisons : la gentillesse et la simplicité du patron, le cadre idyllique près de la source offrant de la fraîcheur, et bien sûr, la qualité des plats. Les tajines sont simples mais délicieux, copieux et abordables. Pour deux tajines de keftas aux œufs et deux tajines Galia (dinde et œuf), avec boissons, entrée de salade marocaine et dessert de fruits de saison, nous avons payé seulement 350 MAD !

RESTAURANT ATLAS GORGES DU DADES BOULMANE DU DADES

Cet arrêt déjeuner semble être un moment agréable malgré le froid qui vous oblige à vous installer à l’intérieur.
Le service semble flexible et prêt à s’adapter à vos préférences en allant chercher les ingrédients nécessaires au souk voisin.
Le repas proposé par le Restaurant Atlas , avec de la harira, de la crème de citrouille au miel chèvre ou une omelette, accompagnés de brochettes de poulet et de frites, semble délicieux. Et le prix pour quatre personnes, 322 MAD, semble raisonnable pour la qualité de la cuisine.

ROSA EXPRESS

Après cette visite enrichissante, nous faisons une pause déjeuner dans un charmant restaurant snack à la sortie de la ville. Nous savourons nos plats sur une belle terrasse, aux côtés des boutiques de parfumerie et de produits à l’eau de rose.

Les salades composées, les brochettes de poulet et les tajines de poulet nous offrent un festin de saveurs marocaines authentiques. Et pour couronner le tout, les crêpes à la rose et au chocolat en dessert sont une véritable douceur.

C’est une expérience sensorielle inoubliable, où chaque détail nous plonge plus profondément dans la culture et les traditions de cette région marocaine.

ROSA EXPRESS : 450 MAD pour 6, pour de belles salades composées,, brochettes de poulet ou tajine de poulet, patisserie marocaine ou crepes à la rose et au chocolat en dessert.

RESTAURANT ATLAS DADES BOUMALNE DU DADES

Après une matinée à explorer les sentiers de la vallée des roses et les pistes de la vallée de Ighil M’Gouna, nous faisons halte à Boumalne pour le déjeuner. Devant le restaurant Atlas Dades, nous sommes attirés par sa façade accueillante et sa terrasse offrant une vue magnifique sur les montagnes environnantes.

La carte propose un large choix, et nous sommes agréablement surpris de trouver du couscous, une rareté en dehors du vendredi. Bastien, se sentant un peu fatigué, opte pour un sandwich au poulet, tandis que Margot, Nadège et moi-même choisissons respectivement un couscous et un tajine de poulet aux figues.

Le service est efficace et les plats sont délicieux, le tout pour une addition très raisonnable : 235 MAD seulement !

LES LOGEMENTS

MAISON CHEZ FAHRID– TINGHIR– MAROC

La Maison chez Fahrid, située à l’extérieur de Tinghir, dans un village de montagne à environ vingt kilomètres, offre un cadre magnifique et authentique. Protégée par un muret et gardée en permanence par Mohammed, elle assure sécurité et qualité d’accueil 24h/24, 7j/7.

La villa propose des prestations de haut niveau, avec notamment la construction en cours d’une piscine et l’aménagement extérieur en constante évolution. La décoration intérieure est raffinée, et l’équipement assure un confort optimal, bien que la maison ne dispose pas de télévision ni de connexion Wi-Fi.

Avec ses trois chambres, ses deux salles de bains, sa belle cuisine entièrement équipée, son vaste salon et sa spacieuse salle à manger, cette propriété figure sans conteste parmi nos coups de cœur.

LIEN VERS L’ANNONCE

RIAD DADES BIRDS– BOUMALNE DU DADES– MAROC

Le Riad Dades Birds est une charmante option d’hébergement entre Boumalne et Kelaa M Gouna. Avec ses chambres doubles et suites familiales, il offre une variété d’options d’hébergement. Le riad semble bien entretenu, avec un patio verdoyant et fleuri qui crée une ambiance agréable. La possibilité de déjeuner ou dîner sur réservation est un avantage appréciable, tout comme le petit déjeuner inclus. De plus, les deux chambres avec une salle de bains commune offrent une solution confortable pour les voyageurs en groupe.

LIEN VERS L’ANNONCE – RESERVATION EN DIRECT 2000 MAD pour 2 chambres 3 nuits

LES LIENS

#tourdumonde #voyageenfamille #tourdumondeenfamille #raptor #drone #dji #Voyageavecnous #travelyourself #vivreautrement
#traveladdict #voyagerautrement #slowtravel #slowtravelling #paysage #4×4 #4x4life #4x4adventure #travelphotography #roadtrip #ontheroad #overland #overlander #overlanding #traveladdict #toutestpossible #allispossible #maroc #marocco #MAROC2023 #maroccotrip #visitemaroc #visitmarocco

1 thought on “Les poteries d’El Hart TINGHIR MAROC

Laisser un commentaire