voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Tafraoute, capitale de la Babouche et ses environs – MAROC

2

Entre le sommet du djebel Lekst et celui de l’Adrar Mquorn, Tafraoute, ville berbère,  est un petit village perché à 1200m aux maisons rouges et blanches

Nnichée dans la vallée des Ammeln, Tafraoute (ou Tafraout), a été construite au centre d’un cirque de montagnes de granit rose dont la beauté et les formes fantasques de certains rochers en fait un des lieux les plus magiques du Maroc.

La lumière change les teintes de la montagne tout au long de la journée et atteint son apothéose au lever et au coucher du soleil. Tafraoute baigne alors dans une lumière rose enchanteresse.

Tafraoute est également réputée pour sa palmeraie où poussent des vergers d’amandiers et d’oliviers. Avec sa faune et sa flore uniques, c’est une destination touristique exceptionnelle, qui permet de découvrir l’un des berceaux de la culture amazighe et de la tribu des « Ammeln ».

La végétation luxuriante dans les environs ajoute à la beauté du site qui est particulièrement superbe de décembre à février quand tous les amandiers sont en fleurs. Cette impression de sérénité et d’isolement que vous éprouvez ici ne se retrouve nulle part ailleurs dans l’Atlas.

Important souk, le mercredi, notamment de babouches berbères (à bout rond, à ne pas confondre avec les babouches arabes à bout pointu !), à Tafraoute.

Les babouches de Fès et de Rabat sont très connues. Les babouches de Tafraoute  tout autant. Elles témoignent d’un savoir-faire unique des artisans marocains du sud du Maroc. Ces babouches sont vendues dans les boutiques de Tafraoute, alors que vous pourrez voir au travail les artisans en train de réaliser ses chaussures marocaines traditionnelles. Ces babouches se déclinent en deux couleurs : les babouches rouges pour les femmes et les babouches jaunes pour les hommes.

Avis aux gourmands et aux gastronomes ! Les crêpes de la région de Tafraoute et des montagnes de l’Anti-Atlas sont l’une des spécialités de la cuisine marocaine. Elles portent ici le nom d’Idernan, et ont même leur propre festival ! La fête d’Idernan se déroule de mi-janvier à mi-mars. Il s’agit d’un festival ambulant, qui passe de village en village, de tribu en tribu.

Visitez Tafraout, et découvrez les douceurs de ses précieuses huiles, et surtout son célèbre tajine aux amandes et aux pruneaux !

Dans chaque village où s’arrête ce festival, les familles berbères invitent et reçoivent, et offrent à chaque repas des crêpes marocaines et des beignets traditionnels. Ces desserts sont alors accompagnés de miel marocain, d’huile d’argan, d’huile d’olive et de poudre d’amandes. La dégustation donne ensuite lieu à des festivités traditionnelles, rythmées de chants berbères appelés Ahwach, et produits par des troupes de musique d’hommes et de femmes.

La fête d’Idernan est l’une des traditions les plus anciennes et les plus populaires de la région de Tafraout. A l’origine créée pour instaurer et maintenir la paix entre les tribus, cette fête berbère permettait aussi de prier collectivement pour la pluie abondante et les bonnes récoltes. La fête d’Idernan, près de Tafraout, est donc une tradition agricole autant qu’une célébration religieuse.

Tafraoute et la vallée des Almen

La vallée des Ammeln, aux pieds du jebel Lkest, abrite à elle-seule la plupart des villages de la région.

A mille mètres d’altitude, la petite ville de Tafraoute est traversée cette vallée, en pleine chaîne de l’Anti-Atlas. Un site à découvrir, avec ses falaises, ses flancs escarpés de granit rose, sa faune et sa flore remarquables et ses panoramas magnifiques. La vallée donne aussi à découvrir aux visiteurs des coutumes berbères et des traditions amazigh exceptionnels.

Les gravures rupestres

La région  compte des centaines de sites de gravures rupestres. Ces derniers remontent à des milliers d’années, bien loin dans la préhistoire,  Ils incarnent des témoignages inestimables sur l’existence humaine ; des figures, dessins, signes et symboles qui semblent moindres d’apparence, mais qui sont très révélateurs quant aux messages qu’ils transmettent. A cet égard, l’homme préhistorique, dans son acte spontané et routinier de gravures,  ne savait peut être pas qu’il faisait preuve de prouesses artistiques, qui allaient voyager dans le temps, et servir de nos jours, comme outils de narration, pour nous décrire  son environnement,  son mode de vie, sa faune …etc.

De nos jours, la tentation pour visiter ces sites est toujours omniprésente chez bon nombre de touristes, mais il n’en demeure pas loin que l’accessibilité et l’accompagnement connaisseur restent difficiles ; seuls quelques universitaires historiens connaisseurs en la matière, ou représentants institutionnels  régionaux,  détiennent  les repères d’accès sur des terrains peu commodes. Quelques personnes des villages avoisinants, se proposent volontiers à vous les faire visiter, mais qui sont loin de pouvoir vous donner l’information scientifique, qui soit soutenue et fiable ! De passage à Tafraout, vous poureez apprécier ces gravures près du village de Tirmtmate. Une vieille femme nosu a proposé de l’accompagner dans l’oued asséché. Au bout de quelques centaines de mètres nous trouvons des gravures rupestres

Plus bas dans la vallée à proximité des points indiqués sur MAPS « rocher cuché » et « gazelle » nous avons pu observer également la gravure d’un phacochère

Les rochers peints

Non loin de là, une piste nous mène à Aoumerkt : dans un paysage lunaire époustouflant, nous découvrons l’œuvre multicolore du grand artiste plasticien Jean Vérame, « le peintre du désert ». Un spectacle land art absolument incontournable dans la région de Tafraout !

Le désert y est réputé pour ses gigantesques blocs de granit, parcourus d’arbres fruitiers tels que des amandiers, des arganiers et des figuiers. Le panorama est si exceptionnel qu’il a été plusieurs fois décor de film (« Le retour de l’étalon noir ») ou de clips vidéo (« Awa Awa », chanté par Wes, célèbre chanteur du Cameroun).

L’œuvre date de 1984, la nature reprenait ses droits et délavait progressivement les couleurs que l’artiste avait laborieusement étalées sur ces blocs de granit rose. Le rouge et le bleu devenaient pastel et l’on tombait dans des couleurs layettes. C’était original et déstabilisant ces rochers carton-pâte gigantesques affichant des couleurs surréalistes.

Les villages berbères autour de Tafraoute

Des villages à parcourir à pied ou en voiture 4×4, à l’occasion de randonnées qui vous permettront de découvrir tous les secrets de ces destinations touristiques originales. Les maisons traditionnelles en pisé, les anciennes demeures historiques, les remparts, les petites ruelles, les musées berbères, les mosquées et les jardins raviront les amateurs de nature et de beaux paysages. Les maisons amazigh, certaines aujourd’hui en ruine, ont particulièrement remarquables avec leurs triangles décoratifs en bois sculpté, qui ornent les façades.

Aguerd Oudad

Le village d’Aguerd Oudad est un curieux village lauré par son rocher haut et incliné à la forme d’un chapeau bien connu ; celui de Napoléon ( bloc de rochers de granite rose si culminant qu’il menace les habitations  à son pied).. En effet, la formation rocheuse rouge que l’on retrouve dans ce village, laisse imaginer la forme du couvre-chef de cet ancien empereur. Étant le point culminant de ce village berbère, il surplombe toutes ses composantes : maisons, minarets et palmiers. Tous ces attributs font de ce village, un lieu touristique majeur du Maroc.

Au fil des années, l’érosion l’a sculpté en chapeau qui ressemble à celui de napoléon. Ce qui laisse les gens dire que Napoléon est passé par là . Ce village est aussi réputé par le bon niveau social de ses habitants. Depuis plusieurs années, les habitant d’Aguerd Oudad organisent, pendant les vacances d’été, des journées culturelles (une bonne quinzaine) qui s’achèvent toujours par une soirée musicale bien animée et chaleureuse.

Tous les villages sont beaux et merveilleux, mais ils sont aussi distincts.

Imi n’Tizeghte

Parmi eux Imintizeghte est un village typique et pittoresque qui se distingue par ses vieilles maisons traditionnelles, construites en escalier à flanc de montagne, et qui libèrent la vallée exclusivement dédiée à l’agriculture. Des maisons plus récentes ponctuent aujourd’hui le paysage : on les doit aux habitants partis faire fortune dans les grandes villes.

Les villages berbères d’Oumesnat, d’Imhiln, de Taghzout et de Tahala sont aussi des sites touristiques exceptionnels.

Oumesnat

Aux portes de la vallée, le village d’Oumesnat est l’occasion d’aller à la rencontre des arts berbères. Parcourant les ruelles bordées de surprenantes demeures, nous faisons  un tour au musée des arts populaires ammeln.

Ne pas manquer la visite de la maison traditionnelle. Elle est très bien indiquée depuis le début du village. Elle est tenue par un couple, lui originaire de Tafraute et son épouse de Casablanca. Dans la demeure de ses ancêtres, il a parfaitement et habilement reconstitué lesl ieux tels qu’ils étaient à l’origine : animaux au rez de chaussée, habitat au premier et salles pour invités au dessus. Le tout avec de nombreux objets traditionnels

Le couple est très intéressant dans sa description du mode de vie ancestral et dans les comparaisons avec le monde moderne. La description des traditions et leurs raisons d’être nous permet de mieux comprendre les modes de vie locaux.

Autour du thé, la discussion se poursuit, tandis que son épouse habille Margot et Bastien en costumes traditionnels.

Mosquée D’Aglouy

En surplomb des gorges de l’oued Boulgour, au-dessus de la palmeraie, la mosquée berbère d’Aglouy, accrochée à la montagne, se distingue par sa façade rose qui rappelle le rose des falaises et des roches de la vallée. Le grenier collectif fortifié, au sommet de la montagne, est accessible à pied, et permet de bénéficier d’un magnifique point de vue sur la mosquée en contrebas. Avis aux photographes !

Souk des babouches berbères

La famille Salim est propriétaire de l’une des boutiques les plus connues du souk de Tafraout (elle porte le numéro 269). Boujemaa Salim (à gauche) travaille avec ses deux frères (à droite Lahcen). A l’enseigne de Sbrdukou, il propose des babouches, brodées au non, d’une impressionnante originalité et d’une grande diversité. Il sort régulièrement de nouveaux modèles, comme le ferait un grand couturier.

La Tête de Lion

Nichée au cœur du Djebel Lekst dans l’Anti-Atlas, la Tête du Lion est une montagne célèbre de la région de Tafraout. Elle culmine à plus de 2350 mètres, et se distingue depuis la route d’Agadir vers le sommet du Tizi Mlil. Ce site touristique remarquable du sud du Maroc s’apprécie tout particulièrement en milieu d’après-midi, alors que les rayons du soleil creusent et révèlent les yeux et la bouche du Lion. Un endroit propice à des photographies magnifiques !

LES GORGES D’AÎT MANSOUR

Sur la route de Tassrit, à 30min de Tafraout, nous partons explorer les gorges d’Ait Mansour : Au milieu des crêtes abruptes de l’Anti-Atlas, voici l’une des destinations phares de la région.   La vallée d’Ait Mansour surgit telle une surprise, et se démarque de l’ambiance lunaire qui l’entoure avec ses roches noires et rouges qui se coupent verticalement sous un ciel bleu.

LES LIENS VERS LES PHOTOS de Tafraoute et de ses environs

 

J515 De TATA à TAFRAOUTE via les gorges et falaises d’Agouliz

RESTAURANT ESPACE HARBAZ TAFRAOUTE – MAROC

J516 TAFRAOUTE et la vallée des Almen

VILLA SILIYA MAGA TAFRAOOUTE MAROC

J517 LES VILLAGES BERBERES AUTOUR DE TAFRAOUTE

J518 VILLA SILIYA – ESSAYAGE DE VETEMENTS TRADITIONNELS avec Rathida

J518 GORGES ET VALLEES D’AIT MANSOUR TAFRAOUTE MAROC

VIDEO DE L’ETAPE

AUTRES ARTICLES SUR LE MAROC A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Maroc.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DU MAROC

LA GASTRONOMIE MAROCAINE

Toutes les informations, par région sur la gastronomie marocaine en suivant ce lien : LA GASTRONOMIE MAROCAINE

LES LOGEMENTS

LES LOGEMENTS DE LA SAISON IV (voyageavecnous.com)

LES LOGEMENTS DE LA SAISON V

LES LOGEMENTS DE LA SAISON VI

LES LOGEMENTS DE LA SAISON VII ET VIII

VILLA SILIYA MAGA TAFRAOOUTE MAROC

LES LIENS

#MAROC2023 #moroccotrip #visitemaroc #visitmorocco #tafraoute #tirmtmate #aoumerkt #verame #traveladdict #aguerd #aitmansour #oumesnat

2 thoughts on “Tafraoute, capitale de la Babouche et ses environs – MAROC

Laisser un commentaire