voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

La zone humide d’ Imlili est à environ 100 km au sud de la ville de Dakhla en direction de la Mauritanie. Une belle route goudronnée s’entame à gauche en direction d’ Imlili et c’est bien indiqué

La route est parfaitement rectiligne traversant des plaines désertiques. Avant d’arriver au village d’ Imlili, la route oblique à gauche et se transforme en piste assez cassante, caillouteuse et ondulée avant de devenir partiellement sableuse. Il faut suivre les traces pour arriver à un premier plateau où vous verrez une bâtisse blanche et conduites d’eau.

Puis , toujours en suivant les traces vous arriverez soudainement, au détour d’un espace dunaire et à proximité d’un campement devant une oasis en contrebas. Un panneau indique que vous êtes arrivés dans la zone humide du Sebkhet Imlily

L’oasis est composée de roseaux verts qui jaillissent de la terre craquelée. Elle a été prospectée pour la première fois en janvier 2009 dans le but d’y dénombrer, éventuellement, les oiseaux d’eau.

La Sebkha d’ Imlili était pratiquement à sec à l’exception de poches d’eau permanentes dans sa partie médiane. Les bordures de la partie nord prospectée de cette zone humide une ceinture continue d’une végétation aquatique mixte à base d’émergents hauts. C’est une dépression peu profonde (moins d’une dizaine de mètres), allongée (environ 13 km de long sur 2,5 km de large) et d’orientation générale NNE-SSW.

La dépression est entourée d’une formation dunaire sableuse sur laquelle se développe une végétation de type désertique assez dense. Dans la partie nord prospectée de la sebkha, le sol sableux est rouge brique et recouvert, dans les zones les plus sèches, d’une fine poudre blanchâtre correspondant à la cristallisation de sel. Les bordures ouest et nord de la dépression sont humides et montrent formation végétale en forme de bande continue, large de 20 à 30 mètres.

Il faut descendre la dune et la longer par la droite pour arriver au point GPS 23°16’46.4N 15°54’48.1’W. Vous trouverez à ce point précis des piscines naturelles émergeant tel des mirages  au beau milieu du désert.

L’eau semble jaillir de nulle part. Pourtant dès qu’on regarde de plus près, on remarque que les bassins sont peuplés de poissons qui réagissent à notre présence.

Quelques cochevis huppé peuvent être observé à proximité. Son trait le plus caractéristique est une huppe effilée qu’il porte au sommet du crâne, qu’il peut rétracter et redresser à sa guise. Contrairement à la plupart des alouettes, le cochevis présente un manteau et un dessus brun-gris moins fortement moucheté. Ses parties inférieures sont d’une couleur chamois sableux avec des marques prononcées au niveau de la poitrine. Les femelles ont une apparence similaire aux mâles, tandis que les jeunes sont plus fortement tachetés et ont une huppe plus petite.

Sebkhet Imlili présente deux originalités par rapport à l’ensemble des zones humides marocaines. Son fonctionnement hydrologique particulier (immense sebkha
avec des trous d’eau permanente) en fait un type de zone humide unique et inconnu jusqu’à nos jours au Maroc. D’autre part, elle héberge une bonne population de Tilapia
de Guinée, poisson d’origine tropicale inconnu lui aussi de l’Afrique du Nord et du Sahara, exception faite de la Mauritanie où la présence de l’espèce reste toutefois à
confirmer.

Dès qu’on met les pieds à l’eau, ils se font un plaisir de nous chatouiller les pieds et de nous débarrasser de nos peaux mortes. Ça surprend !

PLAGE DE PORTO RICO

De retour sur la Nationale, il est nécessaire de la traverser immédiatement et de prendre la piste menant à la côte.

Portorico, une magnifique plage de sable doré et d’eau cristalline, est sans aucun doute l’une des plages les plus confidentielles du Maroc et parmi les plus belles.

Autrefois appelée « la plage privée du roi » et longtemps inaccessible au public, Porto Rico est désormais ouverte et constitue un lieu extraordinaire. Une vaste plage immaculée qui semble s’étendre à perte de vue, avec une falaise de pierre au centre.

Porto Rico se distingue par le fait qu’elle est située sur le tropique du Cancer, la latitude la plus septentrionale où il est possible d’apercevoir le soleil directement au zénith lors du solstice de juin.

C’est un lieu privilégié pour les oiseaux migrateurs, et ses formations rocheuses ainsi que son phare déserté lui confèrent une atmosphère rappelant les îles Galapagos. On y éprouve véritablement un sentiment d’isolement au monde.

 

LES LIENS VERS LES PHOTOS de Dakhla et de ses environs

RESIDENCE TAMAYA

RESTAURANT TALHAMAR

J 557 le SOUK et le MARCHE MUNICIPAL de DAKHLA- MAROC

J 558 le SAHRAOUI Village et la plage de PK25 DAKHLA- MAROC

CAFE RESTAURANT TERASSA DAKHLA MAROC

J 559 VILLAGE DE PECHEUR DE LASSARGA DAKHLA- MAROC

REPAS SOIR A LA RESIDENCE TAMAYA

J 561 LA PLAGE DE PORTO RICO DAKHLA- MAROC

J 561 LA ZONE HUMIDE D’IMLILI DAKHLA- MAROC

HOTEL BARBASS

J 558 VILLAGE DE PÊCHEUR DE LAMHIRIZ BIR GANDOUZ- MAROC

VIDEO DE L’ETAPE

AUTRES ARTICLES SUR LE MAROC A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Maroc.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DU MAROC

LA GASTRONOMIE MAROCAINE

Toutes les informations, par région sur la gastronomie marocaine en suivant ce lien : LA GASTRONOMIE MAROCAINE

RESTAURANT TALHAMAR

CAFE RESTAURANT TERASSA DAKHLA MAROC

LES LOGEMENTS

LES LOGEMENTS DE LA SAISON IV (voyageavecnous.com)

LES LOGEMENTS DE LA SAISON V

LES LOGEMENTS DE LA SAISON VI

LES LOGEMENTS DE LA SAISON VII ET VIII

RESIDENCE TAMAYA

Bien arrivés à Dakhla, nous nous installons dans un appartement de la résidence Tamaya
Un bel appartement avec deux chambres , une salle de bains + un coin toilettes, une cuisine bien équipée, avec de nombreux ustensiles, four frigo et plaques de cuisson, une machine à laver et un coin terrasse pour étendre le linge
Le salon marocain est confortable avec une table à hauteur
La situation est idéale à proximité du marché municipal et des commerces
Il faut grimper quelques marches pour accéder à l’appartement mais il est possible de se garer devant et l’espace est sécurisé par un gardien
Bref, un logement bien agréable à 55 € la nuit donc accessible et raisonnable

HOTEL BARBASS

Nous nous installons à Bir Gandouz à 80 km de la frontière mauritanienne. Notre objectif est de nous rapprocher au maximum afin de passer les frontières au plus tôt, anticipant un délai plutôt long. En tout cas nous avons été prévenus !
L’hôtel Barbass est à ce titre bien situé et ce sont essentiellement de sgens de passage qui s’installent ici : motards pour une grande partie
Les chambres sont simples mais disposent pour certaines d’une salle de bains privée et d’eau chaude . Petites serviettes, prises de courant, lit assez confortable et propre. Cout 300 MAD la chambre sans le petit déjeuner
Côté repas c’est simple aussi et basique avec tajine de poulet ou de viande (assez grasse), des pizzas (napo, poulet ou thon) et du poulet rôti/ Tous les plats à 60 MAD et les boissons excessives à 20 MAD

HOTEL BARBASS – à 80 km de la frontière Mauritanienne

LES LIENS

#tourdumonde #voyageenfamille #tourdumondeenfamille #raptor #drone #dji #Voyageavecnous #travelyourself #vivreautrement

#traveladdict #voyagerautrement #slowtravel #slowtravelling #paysage #4×4 #4x4life #4x4adventure #travelphotography #roadtrip #ontheroad #overland #overlander #overlanding #traveladdict #toutestpossible #allispossible #maroc #morocco #MAROC2023 #moroccotrip #visitemaroc #visitmorocco #dakhla  #imlil #asmaa #iledudragon

 

Laisser un commentaire