voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Le Cap Blanc, et les baies de l’étoile et du lévrier NOUADHIBOU

0

CAP BLANC

Le voyage vers le Cap Blanc, une zone de conservation du phoque moine, réserve des surprises en cours de route. Le GPS nous guide vers une entreprise, alors qu’une nouvelle route goudronnée, mal indiquée, offre un itinéraire contournant le site pour atteindre le Cap Blanc.

Les 7 kilomètres suivants empruntent une piste facile, bien damée et peu ensablée, traversant à plusieurs reprises les rails du chemin de fer du train du désert. Cependant, à noter qu’ici, pas de passage à niveau ni de signal lumineux, soulignant le caractère particulier de la région

À 10 km de Nouadhibou, le cap Blanc offre toutes les facettes de la fusion de la mer et du désert. La zone représente un coin où nous pouvons observer  des falaises pittoresques de sable rouge et il est possible d’y observer les derniers phoques-moine d’Afrique. Ces animaux  restent la plus grande population de l’espèce encore survivante du pays et probablement d’Afrique

La presqu’île sert également d’escale pour les oiseaux migrateurs en provenance d’Europe, de Russie et des régions arctiques, créant un contraste saisissant avec le bleu du ciel et de la mer. Un véritable spectacle naturel qui offre une expérience unique.

Arrivée sur place, l’espace est gardé, avec un coût d’entrée de 200 MRU par personne. La visite du musée met en lumière la conservation du phoque moine.

Après la visite du musée, nous nous promenons le long de la falaise afin d’observer les bateaux de pêcheurs et les oiseaux migrateurs. Puis, nous descendons sur la plage pour poursuivre notre observation de

pélicans blancs sur l’eau, guettant leurs proies : Les Pélicans blancs attrapent les poissons dans la poche de leur grand bec pendant que leurs proies nagent en surface. Ils se nourrissent principalement de poissons.

des mouettes et goélands ramenant les poissons sur le sable,

des tournepierres affairés à remuer le sable, à la recherche de nourriture le long du rivage, picorant des invertébrés marins dans la vase ou le sable.

des courlis, au bec long, fin et recourbé vers le bas, qui trouvent leur nourriture dans la vase ou la terre très molle, où ils cherchent des vers et d’autres invertébrés avec leurs longs becs. Ils peuvent également se nourrir de crabes et d’animaux similaires.

des hérons cendrés pavanant au bord de l’eau,

Des barges à queues noires qui se nourrissent principalement d’invertébrés, en particulier d’annélides. Son alimentation varie selon son âge et les milieux qu’elle occupe, allant des prairies aux vasières d’estuaires.

et une myriade de sternes, leurs becs rouges tournés dans la même direction, semblant guetter au loin. Planant dans le ciel, quelques vautours africains scrutent leur prochain repas.

Nous sommes étonnés de voir également une quantité impressionnante d’anax porte-selle au creux des cavités. les mâles arborent une tache bleu azuré sur le 2e segment abdominal, dont la forme rappelle celle d’une selle de cheval.

LA BAIE DE L’ETOILE

La Baie de l’Étoile, située à 14 kilomètres au nord de Nouadhibou, sur la façade ouest de la baie du Lévrier, se révèle comme un joyau naturel. Cette baie, étalée sur une superficie marine de 12 km2, est nichée au cœur des plateaux gréseux de la presqu’île du Cap Blanc. Elle offre une variété captivante de paysages, comprenant des plages de sable, des galets, des zones humides et des côtes rocheuses.

Le tourisme dans la Baie de l’Étoile remonte à l’époque de la société Mine de Fer de Mauritanie (MIFERMA), attirant les ressortissants français qui constituaient alors la principale main-d’œuvre. Cette baie, dédiée aux activités nautiques, compte six sites d’hébergement touristique répartis sur quatre cabanons. La visite réserve une découverte fascinante : un squelette de baleine, reconstitué avec de nombreuses pièces manquantes, mais qui ajoute une dimension unique à cet environnement préservé.

LA BAIE DU LEVRIER

En arrivant à Nouadhibou par la piste, on longe pendant plusieurs kilomètres la baie du Lévrier.

La baie du Lévrier, également connue sous le nom de Dakhlet-Nouadhibou, est une vaste étendue d’eau située au nord-ouest de la Mauritanie, près de la frontière avec le Sahara occidental. Elle constitue une séparation naturelle entre le cap Blanc et la côte principale. Les eaux calmes de cette baie abritent le port de Nouadhibou, anciennement appelé Port Étienne avant l’indépendance, et elle est intégrée à la région administrative (wilaya) de Dakhlet Nouadhibou.

La baie du Lévrier est une zone protégée, et bien qu’elle ait une tradition centrée sur la pêche, elle est devenue un lieu privilégié pour la pratique d’une technique de pêche sportive appelée le surf casting. Cela souligne le caractère diversifié de cet environnement maritime, alliant la tradition de la pêche à de nouvelles activités récréatives.

LES LIENS VERS LES PHOTOS de Nouadhibou et ses environs

j 561 LA FRONTIERE MAROC-MAURITANIE

NOUADHIBOU GUESTHOUSE

j 562 le Coeur de la vieille ville NOUADHIBOU MAURITANIE

RESTAURANT CASANOVA NOUADHIBOU

LA CEREMONIE DU THE MAURITANIEN

j 563 POINTE DE CANSADO NOUADHIBOU MAURITANIE

J 563 LE CAP BLANC – ZONE DE CONSERVATION DU PHOQUE MOINE

J 563 LES BAIES DE L’ETOILE ET DU LEVRIER

j 564 ARRIVEE AU PARC NATIONAL DU BANC D’ARGUIN

VIDEOS DE L’ETAPE

https://youtu.be/srrheFhhq5Y

AUTRES ARTICLES SUR LA MAURITANIE A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer en Mauritanie.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DE LA MAURITANIE

LA GASTRONOMIE MAURITANIENNE

Toutes les informations, par région sur la gastronomie marocaine en suivant ce lien : LA GASTRONOMIE MAURITANIENNE

RESTAURANT CASANOVA NOUADHIBOU

Le test du restaurant Casanova à Nouadhibou semble prometteur. La belle devanture et la variété de la carte, qui propose des snacks mais aussi le célèbre poisson Thiof, attirent l’attention. Déguster le thiof est une expérience culinaire appréciée dans plusieurs régions d’Afrique de l’Ouest, et il est intéressant de constater que ce poisson est également très prisé en Mauritanie.

Le thiof, également appelé mérou, est vanté pour sa chair savoureuse et sa texture ferme. La manière dont il est préparé, ici grillé et accompagné de frites, de légumes et d’une sauce à base d’oignons et d’épices, semble délicieuse. La présence d’un chef cuisinier prêt à conseiller sur le choix des plats ajoute une touche personnalisée à l’expérience culinaire.

L’aspect commercial et sympathique du service est également un point positif, et l’offre d’un thé mauritanien en complément est une attention appréciée. De plus, des prix très corrects, comme indiqué (1560 MRU pour 6 personnes), ajoutent une dimension économique favorable à cette expérience culinaire.

En résumé, le restaurant Casanova offre une combinaison attrayante de bonnes saveurs, d’un service attentionné et d’une ambiance conviviale, ce qui en fait un lieu à considérer pour ceux qui souhaitent explorer la scène culinaire de Nouadhibou !

REPAS CHEZ LES IMRAGUENS

LE RIZ AU POISSON

LES LOGEMENTS

NOUADHIBOU GUESTHOUSE

Une belle adresse au sud de l’aéroport, assez bien centralisée à Nouadhibou. Une ésidence hotelière qui offre tout le confort attendu pour une famille avec enfant

Un accueil très chaleureux de Ricardo et Peter qui sont aux petits soins avec leurs invités. Accueil avec un jus de Bissap excellent. Petit déjeuner très copieux.

Les chambres sont spacieuses, les lits très confortables. Certaines offrent également une terrasse, une cuisinière.

PHOTOS

Prix 30 € la nuit

 

CAMPEMENT CHEZ LES IMRAGUENS

notre périple commence, guidés vers le campement. Ce dernier se dévoile dans toute sa rusticité saisissante : douches glaciales, matelas rudimentaires à même le sol, et une aire commune pour partager nos repas, paraissant presque négligée.
Nous sommes cordialement accueillis autour d’un succulent riz au poisson, que nous dégustons au centre de la table commune. C’est là le plat emblématique du banc d’Arguin, où le poisson règne en souverain, reléguant toute idée d’élevage, de viande ou de volaille.

CONDITIONS D’ENTREE DANS LE PAYS

La Mauritanie Entrée Séjour

LES LIENS

#tourdumonde #voyageenfamille #tourdumondeenfamille #raptor #Voyageavecnous #travelyourself #vivreautrement #backpacker #flashbackpacker 

#drone #dji #Voyageavecnous #travelyourself #vivreautrement
#traveladdict #voyagerautrement #slowtravel #slowtravelling #paysage #4×4 #4x4life #4x4adventure #travelphotography #roadtrip #ontheroad #overland #overlander #overlanding #traveladdict #toutestpossible #allispossible

#Mauritanie #Mauritaniens #frontière #nomansland #visa #Nouadhibou #traindudésert #bancdarguin #imraguen

Laisser un commentaire