voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Alicante est l’une des villes les plus agréables de toute la Méditerranée. Ce n’est pas sans raison que de nombreuses personnes rêvent de vivre leurs années de retraite dans la capitale de la province. Elle possède plusieurs attraits touristiques : le quartier de Santa Cruz est charmant avec ses ruelles escarpées pleines de maisons colorées décorées de fleurs. Le principal monument à voir à Alicante est le château de Santa Bárbara, qui domine les vues de la ville depuis une colline. Ne manquez pas aussi de passer du temps sur l’agréable esplanade d’Espagne ou de vous détendre sur la mythique plage du Postiguet.

Visite d’Alicante

QUARTIER DE SANTA CRUZ

S’étendant sur le flanc de la colline en dessous du Château de Santa Barbara se dresse le quartier de Santa Cruz, le quartier le plus bohème et le plus pittoresque de la ville.

Le Barrio Santa Cruz est très différent du reste d’Alicante. Il est composé de rues étroites et sinueuses et de bâtiments blancs à deux étages avec des pots de fleurs colorés, ce qui lui confère une atmosphère de petit village authentique. Les habitants le connaissent simplement sous le nom de « el barrio » (le quartier), Barri Vell ou Barri Santa Creu.

Perdez-vous en déambulant dans ses charmantes rues et ne manquez pas de visiter la rue Villavieja, qui était l’axe principal de l’Alicante médiévale. Vous y découvrirez le MACA (Musée d’Art Contemporain d’Alicante) et la Basilique de Santa Maria (accès gratuit).

La basilique est en fait la plus ancienne église de la ville. Elle a été construite au 14ème siècle sur la principale mosquée d’Alicante.

Au mois de mai, Santa Cruz est envahie par une multitude de croix faites de fleurs fraîches pour célébrer le célèbre festival « Cruces de Mayo » (Croix de mai).

Pour toutes ces raisons, nous pensons que visiter le Barrio Santa Cruz est l’une des meilleures choses à faire à Alicante.

ESPLANADA D’Espagne

Toute visite à Alicante ne serait pas complète sans une promenade le long de son emblématique Explanada de España. Longeant l’océan, cette jolie promenade bordée de palmiers présente un magnifique sol en mosaïque composé de plus de 6 millions de pièces formant un dessin avec une mosaïque caractéristique à effet de vagues. !

C’ est de fait l’un des emblèmes de la ville. Il est parallèle à l’un des quais du port et est bordé de part et d’autre de rangées de palmiers.

Pendant la saison estivale, il abrite la foire artisanale d’Alicante où vous pouvez acheter des produits typiques (bonbons et nougat), de l’artisanat du cuir, du verre, des vêtements et tout ce que vous pouvez imaginer. Tout au long de l’année, il accueille également les traditionnels stands «hippie», où vous pouvez acheter des souvenirs d’Alicante, des bijoux, des accessoires de mode, des t-shirts et toutes sortes d’articles.

Un bâtiment qui se distingue particulièrement sur l’Explanada est l’impressionnante Casa Carbonell. Ce manoir résidentiel a été construit dans un style inspiré des beaux-arts entre 1922 et 1925 et est devenu un point de repère local. Bien qu’il ne soit pas ouvert aux visiteurs, le simple fait de l’admirer de l’extérieur en vaut la peine.

Sur l’Explanada, vous trouverez également  l’ Auditorium en plein air connu sous le nom de « La Concha » qui accueille de nombreux concerts et événements culturels tout au long de l’année.

PLAYA EL POSTIGUET

Bien qu’elle ne soit pas la plus longue (600 m) de la ville, la Playa El Postiguet est la plage la plus proche du centre d’Alicante. Vous pouvez rejoindre cette plage à pied depuis la vieille ville en moins de 10 minutes ! En tant que telle, elle est également très populaire et, sans aucun doute, sa visite est l’une des meilleures choses à faire à Alicante.

La Plage El Postiguet est fréquentée par les habitants et les touristes, des plus jeunes aux plus âgés, mais aussi particulièrement par les familles avec enfants en raison de la tranquillité de ses eaux cristallines.

Il y a toujours une atmosphère animée sur cette plage, qui dispose de toutes les installations et commodités auxquelles vous pouvez penser, ainsi que d’une variété de bars de plage et de restaurants. Le port est également très proche.

CHATEAU DE SANTA BARBARA

Le Château de Santa Bárbara (accès gratuit) est un symbole de la ville et l’une des principales choses à faire à Alicante. Il est situé au sommet de la montagne Benacantil, à 166 m au-dessus du niveau de la mer, dans une position défensive stratégique. Ici se dresse l’une des plus grandes forteresses médiévales d’Espagne, offrant de superbes vues sur la baie parfaite d’Alicante.

Le château a été construit à l’origine par les Maures au 9ème siècle. Bien que les forces castillanes l’aient capturé en 1248, les Maures ont repris le dessus et il n’a finalement été conquis par les Aragonais qu’en 1296.

Au fil des siècles, il a subi des dommages et a été rénové et agrandi. Pendant la guerre civile espagnole, par exemple, il a été utilisé comme centre de détention.

Il comporte trois enceintes différentes de trois époques distinctes :

L’enceinte supérieure, « La Torreta », est l’endroit où les visiteurs trouveront le donjon et les vestiges les plus anciens de la forteresse, qui datent pour la plupart du XIVe siècle.

L’enceinte de niveau intermédiaire abrite les bâtiments les plus importants, qui ont été construits au XVIe siècle. Ceux-ci inclus:

  • La salle Salón Felipe II
  • La maison de garde Cuerpo de Guardia la place d’armes Patio de Armas le bastion Baluarte de la Reina.

L’enceinte inférieure date du XVIIIe siècle et abrite le ravelin Revellín del Bon Repós.

FAIT AMUSANT

Le flanc de la montagne où se dresse le château de Santa Barbara est connu localement sous le nom de « la cara del moro » (le visage du Maure), car il ressemble à la forme d’un visage !

Bien que l’on puisse l’admirer depuis certains endroits du centre-ville, le meilleur endroit pour le regarder est la Plage el Postiguet.

Aujourd’hui, il est possible de profiter de superbes vues sur la ville depuis le château. C’est particulièrement beau au coucher du soleil.

Il existe plusieurs possibilités pour se rendre au Castillo de Santa Barbara. Vous pouvez vous y rendre à pied, en utilisant l’ascenseur de l’Avenida Juan Bautista Lafora (en face de la Plage el Postiguet), en microbus depuis la Plaza Gomez Ulla (en face du Musée MARQ) ou en taxi (5-10€ depuis le centre-ville).

Notez que les passagers peuvent être déposés au château, mais que les voitures ne sont pas autorisées à se garer au sommet.

PLACE DE LA SANTÍSIMA FAZ ET HÔTEL DE VILLE

L’hôtel de ville d’Alicante, également connu sous le nom de Palacio Municipal de Alicante, occupe un magnifique bâtiment baroque du XVIIIe siècle au cœur de la ville.

Lors de travaux de rénovation, les ruines d’une ville médiévale ont été découvertes sous le bâtiment. Aujourd’hui, elles sont exposées sous le nom de « Alicante la ciudad descubierta » (entrée gratuite, lun-ven : 9 h – 14 h). L’accès se fait par un bâtiment moderne annexé à l’hôtel de ville.

Un autre fait intéressant est que l’escalier de l’hôtel de ville est le « cota cero » de l’Espagne, le point exact utilisé pour mesurer la hauteur au-dessus du niveau de la mer partout en Espagne.

Juste derrière l’hôtel de ville se trouve la Place de la Santísima Faz, une charmante place avec de grands arbres et une variété de bars et de restaurants. Il y a toujours une bonne ambiance sur cette place, ainsi que dans la Calle Mayor (rue principale) adjacente.

MARCHE CENTRAL

Le marché central d’Alicante  avec ses éléments d’inspiration moderniste, a été érigé sous la direction de J. Vidal Ramos vers 1911-12 au sommet du mur défensif qui entourait auparavant la ville. Elle présente un plan rectangulaire de style basilique, avec un appendice circulaire dans l’angle sud-ouest surmonté d’une coupole semi-sphérique, « La Rotonda ». L’un de ses deux étages est un demi sous-sol en raison de la pente des rues environnantes.

Il est ouvert du lundi au samedi de 7h à 14h30 et propose une grande variété de fruits, de légumes, de viande, de poisson, de sucreries, etc.

Ce marché a cependant été le scénario d’un événement très tragique pendant la guerre civile espagnole. Le 25 mai 1938, l’un des bombardements aériens les plus meurtriers de la guerre a eu lieu ici, tuant entre 300 et 400 personnes.

Aujourd’hui encore, la place située derrière le marché porte le nom de la date de l’attentat (Plaza del 25 de mayo), en souvenir de ces événements traumatisants. Aujourd’hui, cependant, c’est une belle place animée, encadrée par le marché lui-même, une rangée colorée de boutiques de fleuristes et un charmant café en plein air.

 La façade arrière est située sur la Place 25 de Mayo , ainsi appelée en l’honneur des 300 victimes du bombardement du Marché Central pendant la guerre civile espagnole, le 25 mai 1938.

Ce monument est situé au centre de la ville d’Alicante et propose une grande variété de produits gastronomiques.

 

CO-CATHÉDRALE DE SAN NICOLÁS

La Co-cathédrale de San Nicolás (accès gratuit) est le temple religieux le plus célèbre d’Alicante. Il est situé dans le centre-ville, tout près de l’hôtel de ville et de la Carrer Castaños.

La co-cathédrale de San Nicolás a été construite au XVIIe siècle sur les vestiges d’un temple médiéval qui était sans aucun doute une mosquée.

À l’extérieur, la Concatedral de San Nicolás se caractérise par sa coupole bleue de 45 m de haut et sa façade austère de style Renaissance. Son vaste intérieur présente des styles gothique (cloître) et baroque (chapelles). Le temple abrite également un impressionnant orgue du XVIe siècle, l’un des plus anciens de toute l’Espagne.

 

DENIA

Pendant la saison estivale, Dénia est une des destinations  populaire . il faut dire que c’est une des villes magiques de la Costa Blanca

Construit sur une falaise surplombant la côte, habité et fortifié depuis l’époque romaine, le château de Dénia est le symbole de la ville. La forteresse, qui a été déclarée « Monument d’Intérêt Culturel » par le gouvernement espagnol, a été construite au XIème siècle, pendant la période de la domination arabe. Le style architectural original était Almohade, mais au fil des siècles, le complexe a subi de nombreux changements et reconstructions. Aujourd’hui, il est possible d’identifier les éléments ajoutés à la Renaissance et au XVIIIème siècle, ainsi que les vestiges d’un établissement romain.

Le château est la principale attraction touristique de la ville et accueille souvent des manifestations culturelles et des visites guidées théâtralisées. Au sommet, vous pourrez profiter d’une vue incroyable sur la vieille ville, la côte et le massif du Montgó, la montagne la plus importante de la région.Le Musée archéologique conserve des vestiges du château musulman. La ville abrite aussi l’église de l’Asunción, du XVIIIe siècle, où nous pourrons admirer des retables renaissance et baroques, et la Mairie dont la façade conserve deux pierres où est gravée une inscription provenant de l’ancien temple de Diane.

Mais la ville possède un vaste patrimoine historique avec plusieurs belles églises, des charmantes rues du centre historique. Dénia se distingue également par sa gastronomie récompensée par l’UNESCO. Et vous ne pourrez pas manquer les 20 kilomètres de plages ou les parcs naturels autour de la ville.

Le centre-ville historique de Dénia est un mélange fascinant d’architecture moderne et de quartiers anciens, de bâtiments élégants et de vieilles maisons de pêcheurs, de rues et de ruelles colorées et modernes aux touches anciennes.

Le Casco Antiguo est entouré de quelques rues situées au pied du château, dans la zone adjacente à la Mairie et à l’église de la Asunción. Le tracé reflète en grande partie celui du XVIIème siècle, et il est encore possible d’identifier certains bâtiments datant du XVIIIème siècle, âge d’or du commerce du raisin sec, siècles qui ont apporté une richesse et un développement considérables à la région. Dans la rue Calle Cavallers se trouve le Musée Ethnologique qui offre un aperçu de la vie de la région à cette période (l’entrée est gratuite).

En vous promenant vers la mer, vous découvrirez la rue Calle Marques de Campos, une avenue boisée et animée, pleine de boutiques et de bars avec terrasses. Dans la rue parallèle, Calle Calderón, vous trouverez un curieux Musée du Jouet.

Une fois arrivé dans la zone portuaire, vous pourrez visiter le quartier Barrio Baix la Mar, l’ancien quartier balnéaire. Situé juste en contrebas du château, ce quartier est façonné par des ruelles étroites et des maisons de pêcheurs caractéristiques, aux façades pittoresques peintes en couleurs pastel. Dans la zone la plus proche du port, il y a de nombreux bars et restaurants où vous pourrez déguster d’excellents plats de poisson frais.

Le port de cette localité fondée par les romains en l’honneur de la déesse Diane était l’un des plus dynamiques de la côte espagnole. Depuis, Dénia est restée une ville très visitée.

La moderne avenue du Marqués de Campo est la scène choisie pour le défilé des acteurs de la fête des Maures et Chrétiens. Elle arrive jusqu’au quartier des pêcheurs d’ambiance plus populaire. Dénia a un port commerçant et un port de plaisance.

Dénia possède vingt kilomètres de côte au sable fin au nord, rocheuse et escarpée au sud. Dans ce municipe, nous trouverons, dispersées, une multitude de maisons à un étage, peintes en blanc, avec des tuiles rouges et un porche typique de la région appelé « riu-rau ». Depuis la route, sur le chemin de Jávea qui franchit le site de Las Rotas et le Cap de San Antonio, nous accéderons au Parc naturel du Montgó. Ce cap est formé par une falaise de 163 mètres surplombée d’un phare

Dénia offre de nombreuses opportunités aux amateurs de shopping. Dans le quartier de la rue Calle Marques de Campo et dans le quartier de Baix la Mar, vous trouverez de nombreuses boutiques d’artisanat et de petites boutiques qui proposent des vêtements,  des accessoires ou de nombreux souvenirs.

Si vous voulez goûter aux produits du terroir, vous pouvez visiter le Mercado Municipal, qui se tient du lundi au samedi dans la rue Calle Magallanes (non loin du château). Tous les lundis et vendredis, juste à l’extérieur du bâtiment principal du Mercado, il y a un marché en plein air de produits frais (principalement des fruits et légumes), qui vaut vraiment le détour. Vous aurez l’occasion d’y découvrir les couleurs et les saveurs de la gastronomie locale.

Pour beaucoup, les plages de Dénia sont la principale raison pour visiter la station balnéaire. La ville s’enorgueillit d’un littoral de près de 15 km, divisé en deux tronçons différents : Las Rotas, caractérisée par des criques rocheuses et peu fréquentées, et Las Marinas, avec ses longues et confortables plages de sable.

Les deux offrent de nombreuses possibilités pour s’amuser : vous pouvez faire de la plongée sous-marine ou avec masque et tuba pour découvrir les magnifiques fonds marins de Las Rotas ou pratiquer des sports nautiques dans la région de Las Marinas, comme la planche à voile, le kitesurf, le kayak et le paddle.

Plusieurs sites sont adaptés à la plongée :

Le site de La Barra est accessible depuis la sortie du port en bateau en direction des Marines, à 1.5 miles du port. Les fonds sont à 7 m de profondeur ; l’immersion consiste à suivre la chute des rochers et des cavités pour retourner en sens contraire. dans les creux et crevasses vous trouverez des langoustes, des corbeaux de mer, des poulpes…mais aussi des scorpènes et quelques raies dans la banc de sable

La réserve du Cap Sant Antoni est accessible depuis le port ensuivant la route « Les rotes » où se trouve le parking. Nous descendons à pieds jusqu’à la mer qui forme ici une petite piscine naturelle de rocher et d’eau transparente. A 30 m du bord, une abime de 3 m est le point d’entrée de la plongée. Dans le fonds sableux nous trouvons des langues de roches qui pénètrent dans la mer. Nous pouvons observer des poulpes, spirographes, bonellies et quelques murènes.

D’autres points permettent d’effectuer des plongées intéressantes dont vous trouverez le détail au syndicat d’initiative local : Les Rotes, la 1ère et seconde Crique, « La Cullerà », « Las Gorgonias », « El Vaporet »

VALLEE DE GUADALEST FONTS DE L’ALGAR

Sur la route du retour vers Alicante, nous partons explorer la vallée de Guadalest, loin des plages bondées de la Costa Blanca.

Nous arrivons  aux Fuentes del Algar (cascades de l’Algar) au moment de déjeuner

 

ALTEA

Direction encore aujourd’hui au nord d’Alicante, à Altéa. Avec une première étape un peu au nord de la ville sur le mirador de Morro de Toix

La Sierra de Toix ou Morro de Toix est une formation montagneuse située entre les villes d’Altea et de Calpe, au nord de la province d’Alicante. Souvent considéré comme une extension de la Sierra de Bèrnia vers la mer, le Morro de Toix donne naissance à d’impressionnantes falaises sur sa face sud, visibles depuis Altea.

Au bout de cette chaîne de montagnes côtières, à environ 250 mètres d’altitude , se trouve un point de vue facilement accessible offrant une vue exceptionnelle sur la côte d’Alicante.

Le Mirador de Morro de Toix, grâce à sa hauteur et son emplacement stratégique, est l’un des meilleurs belvédères du littoral de la moitié nord de la province d’Alicante.

Vers le nord se détache l’impressionnante silhouette voisine du Peñón de Ifach, un massif calcaire de plus de 300 mètres de haut, icône de la Costa Blanca, déclaré parc naturel en 1987. On peut également voir le Puig de la Llorença ( à Benitatxell) et le Cap d’Or à Moraira. Un peu plus à l’intérieur des terres, tout près, on aperçoit la Sierra de Oltà , également un point de vue exceptionnel sur cette partie de la Costa Blanca.

Vers le sud s’ouvre devant nous la baie d’ Altea , gardée par l’emblématique Serra Gelada , une chaîne de montagnes côtières également déclarée parc naturel. Plus à droite, vers l’intérieur, l’impressionnante silhouette conique du Puig Campana se détache du reste des montagnes de la région.

Nous redescendons ensuite pour visiter la vieille ville étalée sur les flans d’un piton rocheux, sur lequel trône admirablement la cathédrale

Altea se trouve dans une magnifique baie méditerranéenne à côté de la Sierra de Bernia, c’est l’un des trésors authentiques de la Costa Blanca, l’une des plus belles villes d’Espagne

Ce village de pêcheurs avec ses maisons blanches et son imposante église aux dômes bleus représente l’une des plus belles cartes postales de la côte d’Alicante. C’est un vrai plaisir de se promener dans les rues escarpées d’Altea la Vella (le plus ancien quartier de la commune) qui vous conduira entre de pittoresques maisons blanches jusqu’à la mer. 

Nous nous promenons dans ses rues pavées, dans la vieille ville, découvrez ses maisons blanches aux mille fleurs… La Plaza de la Iglesia, la place de l’église, est le cœur d’Altea, un authentique centre de loisirs et de culture, surtout en été.

Il ne faut manquer ni sa promenade ni le majestueux édifice du Palau de Altea. Les belvédères d’Altea vous permettront de voir la ville et la magnifique côte qui l’entoure.

Son caractère bohème ressort, vous pourrez visiter ses marchés et boutiques d’artisanat. Ses plages, peu fréquentées, idéales pour le repos et la déconnexion.

Le front de mer n’a pas de déchets. Nous profiterons de belles plages de galets, beaucoup plus calmes que les plages de sable et sans difficulté pour y aller avec des enfants, comme destinations romantiques ou à votre guise, où vous pourrez pratiquer toutes sortes de sports nautiques comme la natation, la voile, la pêche, la plongée en apnée…

Pour déguster une cuisine typiquement méditerranéenne, il suffit de se rendre dans un restaurant altéen, et bien sûr, vous le répéterez !

Rue Calle Salamanca : Les maisons n°1 et n°3 peuvent présenter un intérêt dans cette rue. Le bâtiment nº 5, une maison habitée et bien conservée, conserve pratiquement intact le style bourgeois local du milieu du XVIIIe – début du XIXe siècle. Un poste de garde a été conservé du côté nord du mur.

Le Bastion Casa de la Señoria (élément perdu) : Bastion d’artillerie de grande présence qui dominait l’embouchure de la rivière Algar dans l’angle nord-est de son périmètre fortifié. Grand bloc carré, il dominait les murs avec une bordure à mi-hauteur qui renforçait son aspect fortifié. Un grand hall, avec des fenêtres à l’est, délimitait le rez-de-chaussée. Elle fut démolie entre 1911 et 1915.

(Cette information est publiée dans la Guia de Altea par J.Miguel del Rey)

PORTAL VELL : Portal Vell ou Puerta de Valencia, ouvert sur le Camino Real au nord du mur. Au XVIIe siècle, la rue principale reliait le Portal Vell à la Plaza de la Iglesia. Il est conservé aujourd’hui avec sa disposition inchangée. Au fond, à droite, on observe l’union du temple originel avec la nouvelle Église.

GLORIETA DEL MAÑO : À côté du bastion, dans l’angle nord-est, se trouvait la Maison de la Seigneurie qui dominait de son feu l’embouchure de la rivière Algar. Aujourd’hui, la Glorieta del Maño, avec vue panoramique, prend sa place.

Rue Calle Fondo : La maison située au n° 8 de la Calle Fondo conserve son emplacement original du XVIIIe siècle, unie aux remparts de la ville sans aucun type de perforation. Un four de l’époque de la fondation de la ville, découvert au numéro 5 de la rue Concepción, peut également être intéressant.

Portail Nou Gate : La deuxième porte restante, le Portal Nou, également connu sous le nom de Puerta del Mar, a été ouvert à l’est au milieu du XVIIIe siècle, en raison de l’importance des quartiers de pêcheurs.

Poste de Garde : La maison située au n.  8 de la rue Fondo conserve son bâtiment et sa distribution d’origine du XVIIIe siècle. Il conserve également la distribution intérieure originale de la maison par le mur, qui a été construit sur le poste de garde lui-même, sans perforations. On pense qu’il a conservé son usage de voie publique le long de son périmètre.

PLAZA DE FRANCESC MARINEZ I MARTINEZ : Dans le coin sud-est du pavois se trouvait la Casa del Comú i Justícia. Aujourd’hui, la Place de Francesc Martínezi Martínez rend hommage à la figure de l’illustre historien altéen.

Calle Santa Bárbara : l’ancienne Calle de la Carnisseria. Une façade unique peut être vue à la maison Casa Cervantes. La maison a été construite par D. Francisco Martínez i Martínez, membre du mouvement littéraire de la Renaissance valencienne du début du XXe siècle et éminent spécialiste des œuvres de Miguel de Cervantes.

Façade de la Casa Cervantes : une maison éclectique puriste à trois étages du début du XXe siècle, avec des éléments néomudéjars. La porte d’entrée centrale est encadrée de pilastres, d’un linteau et d’un arc en plein cintre et de fenêtres géminées qui s’ouvrent sur un meneau. Au premier étage, il y a des linteaux décorés avec des arcs lobés sur deux balcons. La maison est couronnée par une galerie de petits arcs plein cintre aragonais et par de grands avant-toits en bois.

RUE SANTA BÁRBARA : Comme b âtiment singulier, à l’intérieur du complexe, se trouve la façade de la Maison Cervantes. Maison construite par D. Francisco Martínez Martínez, membre de la Renaissance valencienne du début du XXe siècle et éminent spécialiste de l’œuvre de Miguel de Cervantes.

PLAZA DE LA IGLESIA : Espace occupé par le Château d’Altea, de corps carré, avec trois guérites aux angles. Dans le quatrième coin, un losange émergent a été ajouté et terminé en pointe de flèche pour défendre la porte d’accès au château. De son point de vue, nous nous sentons partie prenante de l’Histoire, impliquée dans le passé de notre peuple.

 

CALLE CURA CREMADES (INTERSECTION DE PLAZA IGLESIA) : Dans l’angle sud-ouest du bastion se trouvait le Portal del Castell ou del Polop, ouvert à l’ouest. La rue Cura Cremades doit son nom au curé qui a rendu possible la construction du temple paroissial : Juan Bautista Cremades Peiró, qui a su unir les efforts de tous les Altéens pour construire l’église qui prédomine au sommet de la colline et qui se trouve une partie principale de la silhouette d’Altea.

 

LIENS VERS TOUTES LES PHOTOS ET PODCASTS SUR Alicante et ses environs

J 429 – ALICANTE

j 430 – DENIA – ALICANTE

j 430 – LES FONTS DE L’ALGAR- ALICANTE

j 431 – ALTEA- ALICANTE

VIDEOS SUR Alicante

AUTRES ARTICLES SUR L’ESPAGNE A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer en Espagne.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce  LIEN

LES LOGEMENTS EN ESPAGNE

NOS LOGEMENTS EN SAISON 3 (voyageavecnous.com)

LES LOGEMENTS DE LA SAISON IV (voyageavecnous.com)

LES LOGEMENTS DELA SAISON V ET VB

LES LOGEMENTS EN SAISON VI

LES LOGEMENTS EN SAISON VII

LA GASTRONOMIE

Toutes les informations sur la gastronomie espagnole, par région, avec commentaires sur les restaurants testés en suivant ce lien

LA CUISINE ESPAGNOLE (voyageavecnous.com)

#tourdumonde #voyageenfamille #tourdumondeenfamille #raptor #drone #dji #Voyageavecnous #travelyourself #vivreautrement #flashbackpacker

#traveladdict #voyagerautrement #slowtravel #slowtravelling #paysage #4×4 #4x4life #4x4adventure #travelphotography #roadtrip #ontheroad #overland #overlander #overlanding #traveladdict #toutestpossible #allispossible

Laisser un commentaire