voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Bucorve d’Abyssinie ou Grand Calao terrestre *

1

Le Bucorve d’Abyssinie (Bucorvus abyssinicus) est une espèce d’oiseaux, proche du Calao terrestre, appartenant à la famille des Bucorvidae

 

Le bucorve d’Abyssinie est une grande espèce de calao terrestre reconnaissable par son plumage noir, ses plumes primaires blanches visibles en vol et ses caractéristiques faciales distinctives. Les mâles adultes ont une tache de peau bleue nue autour de l’œil et une tache gonflable de peau nue rouge sur le cou et la gorge, avec le haut de la gorge en bleu. Le bec est long et noir, avec une tache rougeâtre à la base de la mandibule et un court casque noir à l’extrémité du bec. Les femelles sont similaires mais plus petites, avec une peau nue entièrement bleu foncé. Les oisillons juvéniles ont un plumage brun foncé et développent progressivement les caractéristiques des adultes au fil de leur croissance.

Ces oiseaux diurnes vivent dans les prairies ouvertes, en couples ou en petits groupes familiaux, où ils patrouillent sur leur territoire en marchant. Bien qu’ils soient capables de voler, ils sont peu enclins à le faire. En captivité, ils peuvent vivre entre 35 et 40 ans.

La saison de reproduction varie selon la région, avec des populations se reproduisant de juin à août en Afrique de l’Ouest, en janvier au Nigeria et en Ouganda, et jusqu’en novembre au Kenya. Ils préfèrent nicher dans de grands arbres ou des cavités rocheuses, et les femelles pondent généralement un ou deux œufs qu’elles couvent pendant environ 37 à 41 jours. Les poussins naissent après cette période et sont élevés par les parents jusqu’à ce qu’ils quittent le nid à l’âge de 80 à 90 jours.

Le régime alimentaire du bucorve d’Abyssinie est varié et comprend une grande variété de petits vertébrés et d’invertébrés, ainsi que des fruits, des graines et des arachides. Ils suivent souvent les troupeaux d’ongulés et les feux de forêt pour se nourrir des petits animaux perturbés ou des insectes dérangés. Ils peuvent également creuser le sol à la recherche de proies ou attaquer des ruches d’abeilles pour du miel.

Ces oiseaux peuvent être la proie de grands carnivores comme les léopards, et la prédation humaine pour la nourriture est également une menace dans certaines régions. En captivité, ils sont souvent présents dans les zoos, tandis que dans certaines cultures, ils ont une importance symbolique et sont utilisés dans des pratiques traditionnelles telles que des colliers ou des chants.

Le bucorve d’Abyssinie est réparti dans le nord de l’Afrique subsaharienne, depuis le sud de la Mauritanie jusqu’à l’est de l’Érythrée et de l’Éthiopie, et vers le sud jusqu’au Kenya et à l’Ouganda. Bien qu’il ait été observé en Floride après des évasions ou des libérations, il n’existe aucune preuve de population autochtone dans cette région.

Lors de notre visite au Murchison National Park en Ouganda, nous avons eu la chance d’observer le Grand Calao terrestre, également connu sous le nom de Bucorve d’Abyssinie (Bucorvus abyssinicus). Cet oiseau remarquable, avec son plumage noir éclatant et ses marques faciales rouges et bleues, est l’une des espèces les plus emblématiques et fascinantes de la région. Le Murchison National Park, le plus grand parc national d’Ouganda, offre un habitat diversifié comprenant des savanes, des forêts tropicales et des marécages, où le Grand Calao terrestre trouve refuge et nourriture. Cet oiseau préfère les vastes espaces ouverts où il chasse des petits animaux, des insectes et des reptiles.

En quittant le Lac Albert pour traverser les régions plus profondes de l’Ouganda, nous avons été émerveillés par la diversité des paysages et des écosystèmes. C’est dans ces vastes territoires, souvent moins fréquentés par les touristes, que nous avons pu observer de près le Bucorve d’Abyssinie dans son habitat naturel. Ces observations ont été particulièrement mémorables car elles nous ont permis de voir l’oiseau en action, en quête de nourriture ou en interaction avec d’autres membres de son espèce. La beauté et l’élégance du Grand Calao terrestre, combinées à son comportement fascinant, ont rendu ces moments inoubliables.

Notre aventure ne s’est pas limitée à l’Ouganda. Nous avons également eu l’opportunité d’observer le Grand Calao terrestre dans le Parc national du Niokolo Koba au Sénégal. Ce parc, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un sanctuaire pour une grande variété d’espèces animales et végétales. Le Niokolo Koba, avec ses forêts galeries, ses savanes et ses zones humides, offre un cadre idéal pour le Bucorve d’Abyssinie. Nos rencontres avec cet oiseau majestueux au Sénégal ont été tout aussi impressionnantes, nous permettant d’apprécier sa capacité à s’adapter à différents environnements tout en maintenant ses caractéristiques uniques.

Nos rencontres avec le Grand Calao terrestre ou Bucorve d’Abyssinie, que ce soit au Murchison National Park en Ouganda, lors de notre traversée de l’Ouganda profond depuis le Lac Albert, ou dans le Parc du Niokolo Koba au Sénégal, ont été des expériences enrichissantes et inoubliables. Observer cet oiseau spectaculaire dans divers habitats nous a permis de mieux comprendre son écologie et l’importance de la conservation de ses habitats naturels pour assurer sa survie. Ces expériences nous rappellent l’incroyable diversité de la faune africaine et l’importance de préserver ces écosystèmes précieux pour les générations futures.

 

1 thought on “Bucorve d’Abyssinie ou Grand Calao terrestre *

Laisser un commentaire