voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

OUARZAZATE « La Porte du Désert » – MAROC

5

VISITE DE OUARZAZATE

La majestueuse Ouarzazate, située au seuil du grand sud du royaume, est un mélange saisissant d’oasis, de kasbahs et de vallées florissantes, contrastant avec un vaste plateau désertique qui attire des touristes de différentes nationalités, désireux de découvrir la beauté naturelle de cette ville.

Nichée à la rencontre des vallées de l’oued Ouarzazate et de l’oued Dadès, issus du Haut-Atlas, qui se rejoignent pour former l’oued Drâa en aval de leur confluent, Ouarzazate est le centre névralgique d’une vaste région du Sud marocain.

Le nom même d’Ouarzazate, qui signifie « sans bruit » en berbère, évoque une atmosphère de quiétude. Cependant, avec environ 80 000 habitants, la ville est souvent considérée comme un carrefour des routes du Sud, un lieu touristique sans beaucoup d’intérêt intrinsèque, mais dont les alentours regorgent de merveilles naturelles.

Les oasis et les montagnes environnantes renferment de véritables trésors. Les kasbahs, avec leurs murs en pisé et leurs grandes tours, transportent les visiteurs dans un monde où le temps semble s’être arrêté. Nombre de ces kasbahs sont classées au patrimoine de l’humanité, et certaines ont été transformées en résidences touristiques, offrant une plongée authentique dans l’histoire et la culture de la région.

Ouarzazate, avec une population d’environ 100 000 habitants, évoque à la fois les contreforts sud du Haut-Atlas et la proximité du désert. Nichée à l’ombre de ses palmiers, la ville s’est installée dans une immensité rocailleuse balayée par tous les vents du Sahara. Les températures peuvent facilement atteindre 45°C en été, tandis que juste à côté, les cimes enneigées du Haut Atlas offrent un contraste saisissant. C’est ce contraste qui attire un large éventail de visiteurs à Ouarzazate : des cinéastes à la recherche de décors naturels spectaculaires, des touristes en quête d’aventure, des écrivains en quête de sérénité et de tranquillité, et ceux simplement désireux de passer d’agréables vacances.

La ville d’Ouarzazate connaît également un essor sur les plans touristique et cinématographique. Surnommée le Hollywood berbère, elle est l’un des sites marocains les plus prisés par les réalisateurs venus du monde entier. Outre ses paysages spectaculaires, l’un des atouts cinématographiques de ce lieu est la qualité de sa lumière, avec un soleil brillant en moyenne 300 jours par an. La ville abrite plusieurs studios de cinéma, parmi lesquels l’Atlas Corporation Studio et le studio Kanzaman. Ces derniers ne sont pas accessibles aux touristes en période de tournage. Des films célèbres, tels que l’Astérix d’Alain Chabat, ont été tournés à Ouarzazate, dans les studios de l’Atlas. De plus, une école internationale de cinéma a ouvert dans les studios Kan Zaman, situés sur la route de Tinghir. Ouarzazate possède un aéroport international et est accessible par la route depuis Marrakech.

Effectivement, située à la confluence des vallées du Drâa et du Dadès, Ouarzazate est une étape incontournable pour découvrir le Sud marocain. La ville abrite une magnifique kasbah qui fut autrefois la résidence du pacha El Glaoui, ajoutant une touche d’histoire et de charme à son paysage urbain. Cependant, à part cette kasbah emblématique, le centre de Ouarzazate ne présente pas d’attractions particulièrement remarquables.

Ouarzazate offre une infrastructure impressionnante, comprenant plusieurs clubs de vacances, des hôtels de luxe, des agences de location de voitures et de voyages, un club de golf, un palais des congrès, ainsi qu’un aéroport international. En tant que point de passage de nombreux rallyes, marathons et randonnées pédestres, la ville propose une variété d’activités pour les visiteurs en quête d’aventure.

Cependant, malgré cette offre abondante d’hébergements et de restaurants, Ouarzazate possède également quelques centres d’intérêt à ne pas manquer. Si vous êtes passionné par l’artisanat de poterie, vous serez enchanté par les terres cuites du village de Tamegroute, réputées pour leur singularité au Maroc. Ces poteries rustiques sont connues pour leurs belles couleurs vertes, obtenues grâce à l’alliage de manganèse, d’oxyde de cuivre et de farine d’orge, appliqué sur la terre cuite par les artisans. Vous pourrez trouver une variété d’articles tels que des assiettes, des coupes et des chandeliers dans les boutiques de décoration locales, à des prix avantageux.

Une autre spécialité de la région à ne pas manquer lors de vos achats dans les souks est l’eau de rose, distillée à partir de la rose de Damas par les femmes des villages environnants. Cette eau de rose renommée dans le monde entier est un véritable trésor à découvrir lors de votre visite à Ouarzazate.

LES LIENS VERS LES PHOTOS D’OUARZAZATE ET DE SES ENVIRONS

 

OUARZAZATE et sa kasbah

OSCAR HOTEL BY ATLAS – OUARZAZATE

LA VALLEE DE TELOUET

LE TIZI N’TICHKA

J 238 KASBAH DE TELOUET ROUTE DU TIZI N’TICHKA

ATLAS STUDIOS OUARZAZATE. Silence ça tourne.

LA KASBAH DE TIFOULTOUTE

ATLAS STUDIOS CINEMA – OUARZAZATE OU OUAZAWOOD

J 238 AIT BEN HADDOU

J 238 LA VALLEE DE L’OUNILA

J 239 – OUARZAZATE – LA PORTE DU DESERT ET LA KASBAH DE TAOURIRT

J 239 – OUARZAZATE – LES STUDIOS DE CINEMA ATLAS

J-240 OASIS DE FINT

J-240 KASBAH DE TIFOULTOUTE

J 287 LE TIZI N’TICHKA – LE COL DES PATURAGES

j 503 – L’OASIS DE SIDI FLAH – OUARZAZATE MAROC

RESTAURANT LA DATTE D’OR – SKOURA région de Ouarzazate MAROC

j 503 – L’OASIS DE SKOURA – OUARZAZATE MAROC

j 504 OASIS DE FINT

KASBAH DE TAOURIRT OUARZAZATE

« Taourirte » signifie petite colline en langue amazighe.

La « Tighremt n’Tourirte » ou casbah de Taourirte aurait été érigée en pisé, un mélange de terre et de paille séchées au soleil, par la tribu des Glaoui au 17ème siècle, sur la rive nord de l’Oued Ouarzazate. Ce monument est un véritable bijou architectural : restauré par l’Unesco et le Centre de conservation et de réhabilitation du patrimoine architectural des zones atlasiques et subatlasiques (CERKAS), dont elle est le siège, elle a ouvert plusieurs de ses pièces à la visite. Son ancienneté en fait une construction berbère emblématique, parmi les premières de son genre.

À ses débuts, cette magnifique forteresse en terre était ornée de motifs géométriques simples. Elle servait de halte aux caravanes commerciales traversant le désert en direction de Marrakech. Des caïds issus de familles locales ont longtemps dominé Taourirte. Pendant cette période ancienne, elle était un véritable carrefour de brassage ethnique, avec une population composée de foyers amazighs, d’Arabes et présentant une forte présence juive.

Jusqu’au début des années 1880, Taourirte était sous l’autorité de l’Amghar (chef) Mohammad Ouhmad Ouâabbou. Par la suite, les Glaoua, puissants seigneurs de l’Atlas dont le fief était alors Telouet, allaient prendre le pouvoir sur le sud-est en faisant de la casbah de Taourirte un important centre de gouvernement dans la région.

Ils entreprirent alors l’extension et le remaniement de l’architecture de la casbah, en faisant leur somptueuse résidence familiale. La domination des Glaoua sur Taourirte prit fin avec le dernier caïd, Mohammad Elmehdi Ben Hmmadi, qui perdit le pouvoir au moment de l’indépendance en 1956.

Les touristes pourront profiter de l’architecture extérieure du monument, qui rappelle les châteaux de sable : des murs d’un rouge bronzé s’élevant vers le ciel, des tours crénelées aux différents coins de la kasbah. Admirez ses murs en stuc décoré ou encore cet ingénieux système de ventilation pour « climatiser » l’habitation : de simples ouvertures dans le sol permettent à l’air frais de pénétrer et de chasser l’air chaud… Une solution efficace et écologique avant l’heure !

Pour une somme modique, il est possible de la visiter et de parcourir la médina… les visiteurs auraient tort de s’en priver !

Ils découvriront alors l’aménagement intérieur de cette bâtisse, richement décorée : la salle à manger, les espaces de vie, les chambres, etc. Un guide spécialisé commente les caractéristiques architecturales de la casbah et explique les coutumes et les traditions locales.

Cette ancienne casbah du Glaoui est d’un grand intérêt architectural, et c’est l’une des seules de la région à être aussi bien entretenue. Quelques salles méritent toutefois que vous vous y arrêtiez, telle la salle du Pacha, dont les fresques au plafond ont été restaurées et qui est absolument superbe.

Elle vous permettra de mieux comprendre les autres casbahs que vous aurez l’occasion de visiter et qui sont malheureusement souvent dans un état déplorable. Cette kasbah, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est entourée des ruelles d’un village anciennement fortifié (un ksar) dans lequel il est agréable de déambuler avant d’aller faire du shopping dans les souks, juste en face. Le ksar, qui s’étend autour de la casbah jusqu’à l’oued Ouarzazate, présente un enchevêtrement de ruelles et d’échoppes qui font le bonheur des touristes et des vendeurs de babioles en tout genre, parfois un peu harassants.

En face de la casbah se trouve le complexe artisanal. Vous pourrez y trouver de nombreux articles d’artisanat berbère et arabe ; c’est un bon endroit pour vous renseigner sur les prix.

LE MARCHE ARTISANAL OURZAZATE

En quittant la Kasbah de Taourirt, les touristes se retrouveront au cœur du marché artisanal de la ville. Sous des airs de souk, le centre artisanal de Ouarzazate propose de nombreux objets locaux : poterie, objets en pierre, produits textiles ou en cuir (sacs, babouches, etc.), ainsi que des épices… incontournables !

Le produit phare de la ville est : les tapis ! Fabriqués par la tribu des Ouzguita, ils portent parfois leur nom ou celui de tapis du djebel Siroua.

Si vous avez la chance de pénétrer dans un atelier de fabrication, vous pourrez assister à une présentation individualisée des différents modèles qui peuvent être achetés !

Les femmes des artisans vous proposeront sûrement de négocier un éventuel achat autour d’une tasse de thé à la menthe… joindre l’utile à l’agréable… n’est-ce pas le but de la visite ? Ne pensez pas offusquer les Marocains si vous n’achetez pas leurs produits, c’est tout l’art de la négociation et les Marocains le savent mieux que personne !

L’artisanat joue un rôle très important dans l’économie de la province de Ouarzazate et représente l’une des caractéristiques fondamentales de la vie quotidienne de cette ville.

Grâce à des subventions nationales et internationales, plusieurs coopératives et corporations ont vu le jour.

Ainsi, une large variété de produits, à base de bois, de métal, de laine, d’argile, de pierre, de cuivre et d’os, s’est développée et dont le travail s’est beaucoup amélioré tout en gardant son authenticité.

Parmi les activités artisanales, le tissage est le plus ancien à Ouarzazate.

Le tapis, ou « Tazarbit », est tissé pratiquement dans tous les villages environnants de Ouarzazate, destiné à un usage domestique mais aussi commercial. Le tissage, dans ces régions, représente un savoir-faire ancestral transmis à domicile et au sein de la même famille.

En effet, la mère initie sa fille à la confection d’un tapis, tout comme elle l’initie à l’art culinaire. De son côté, la jeune tisseuse doit être capable de mémoriser une technique, un savoir-faire, doit aussi intérioriser les motifs décoratifs et doit avant tout avoir le goût des couleurs et de leurs gammes.

Le tapis de Ouarzazate et de ses régions est reconnu pour la qualité de sa laine, l’éclat de ses couleurs et son petit format.

La femme s’occupe du tissage et du modelage des tapis tandis que le mari se charge de leur commercialisation dans les marchés hebdomadaires, en contrepartie de l’achat des produits alimentaires et autres produits dont ils ont besoin pour vivre.

Le tapis est une tradition plutôt berbérophone car c’est dans le Sud marocain, dans le Haut et le Moyen Atlas, que le tapis a connu son épanouissement (sous le nom de « Tazarbit »). Le perfectionnement de cette œuvre d’art significative d’une culture plurielle et d’un savoir ancestral est l’une des préoccupations quotidiennes des familles de ces régions.

Le Centre Ait Ouaouzguit est l’un des principaux berceaux de cette production artisanale. Ce Centre de renommée mondiale, est situé dans le Haut Atlas, là où la confection des tapis prédomine.

En tant que haut lieu de l’artisanat en général et du tapis en particulier, Ait Ouaouzguit est à son tour composé de plusieurs points de production et notamment :Tamassin,Ait Semgane, Ait Ougharda,Taznakht,Ait DOuchen, Znaga et Sektana comme points limitrophes .La région de Ouarzazate compte deux coopératives principales :

La coopérative de Ouarzazate et celle de Taznakht sont parmi les plus réputées.

C’est à Taznakht que l’on trouve souvent les plus beaux tapis « Ouaouzguites ». Ils sont admirés et très recherchés en raison du travail méticuleux des artisans, de la qualité de la laine utilisée, de leurs couleurs vibrantes et de leurs motifs géométriques.

Les tapis Akhnif sont réputés pour leur réversibilité et leur légèreté. Aujourd’hui, ils sont souvent utilisés comme décor mural plutôt qu’à des fins domestiques.

Le Centre Ait Ouaouzguit, situé dans le Haut Atlas, est mondialement connu pour sa production de tapis.

En tant que centre majeur de l’artisanat, en particulier du tapis, Ait Ouaouzguit abrite plusieurs points de production, notamment Tamassin, Ait Semgane, Ait Ougharda, Taznakht, Ait DOuchen, Znaga et Sektana, en tant que points limitrophes. La région de Ouarzazate compte deux coopératives principales :

Dès l’aube, on peut observer quelques artisans penchés, le dos courbé, les mains agiles, qui travaillent avec diligence les tiges de roseau appelées « gssab ». Concentrés sur leur travail, les doigts agiles, ils perdent la notion du temps. À la fin de la journée, ils nous offrent une gamme de chefs-d’œuvre naturels ornementaux : des fauteuils, des bibliothèques, des tables, des chaises, des paniers…

La poterie berbère, généralement réalisée en terre blanche cuite dans des fours anciens, se distingue par ses motifs incisés ou estampés, peints en noir ou en rouge. À Tamgrout, elle est souvent peinte en vert. Les motifs décoratifs s’inspirent souvent du henné sur une main. Cette poterie est principalement destinée à un usage domestique, mais elle est également vendue sur le marché, sous forme de plats, de jarres, de cruches, souvent de grande taille.

Le travail des bijoux est considéré comme un art exigeant patience, finesse et dévouement. Il peut être discret au quotidien, mais prend toute sa splendeur lors des grandes occasions telles que les cérémonies et les Ahwach. On peut encore admirer ces bijoux lors des moussems et des fêtes, où les femmes berbères, parées de leurs magnifiques costumes traditionnels, les portent fièrement. Parmi les bijoux berbères, on trouve les fibules, les bracelets berbères, et bien d’autres.

Les fibules, de tailles variées, sont des plaques triangulaires considérées comme des bijoux berbères précieux. Elles sont utilisées pour maintenir les tuniques des femmes en place, en traversant et en bloquant les épaisseurs de tissu pour les maintenir ensemble. Ainsi, la fibule est un symbole protecteur en soi. Dans le « jbel Saghro », on trouve des fibules ornées de cinq branches, évoquant les cinq doigts de la main, mais conservant la même signification de protection contre le mauvais œil pour celle qui la porte.

Le Taguemmout est une forme d’oves creux ornés de pendentifs ou de sequins en formes géométriques, généralement situés sur la partie inférieure. Ces motifs évoquent la fécondité et sont considérés comme des ornements précieux dans la culture berbère.

La femme marocaine, en particulier la femme berbère, accorde une grande importance aux bijoux en argent, qui étaient autrefois utilisés pour identifier son appartenance tribale au premier regard. Parmi les bijoux les plus populaires, on trouve le bracelet « Safar », le bracelet « Loubane », le bracelet « Sahraoui », le bracelet « Berbère », et bien d’autres encore. Le bracelet berbère se distingue par sa beauté, notamment grâce à la diversité des techniques utilisées pour sa fabrication. Parmi ces techniques, on peut citer le niellage, où les dessins gravés sur le bracelet sont remplis avec un alliage à base d’antimoine, ainsi que le filigrane, qui consiste à remplir les motifs avec une dentelle de fils d’argent.

Il suffit de mentionner le mot « poignard » pour que les habitants de Kelaat M’gouna vous dirigent vers Douar AZLAG, une communauté d’environ 600 habitants située à quelques kilomètres de Kelaat M’gouna, et dont les habitants se sont spécialisés dans la fabrication des poignards. Les membres de la coopérative AZLAG des poignards parlent avec fierté de ce métier transmis par leurs ancêtres. « Transmettre ce métier à nos enfants est un devoir. Chaque habitant de notre douar a au moins deux enfants qui maîtrisent ce métier », déclarent-ils avec fierté. Une visite à la coopérative confirme facilement ces propos, les locaux étant occupés par de jeunes artisans chargés de perpétuer ce savoir-faire ancestral à leur descendance. Les membres de cette coopérative soulignent qu’ils continuent à pratiquer ce métier malgré les difficultés de commercialisation. Ils ajoutent : « Les autorités devraient nous apporter leur soutien pour participer à des foires d’exposition. Si nous ne pouvons pas participer directement à ces événements, nous souhaitons au moins que nos représentants soient informés des produits exposés. »

ATLAS CORPORATION STUDIOS OUARZAZATE

Les studios de cinéma d’Atlas Corporation à Ouarzazate sont un incontournable pour les professionnels du cinéma ainsi que pour les visiteurs de passage dans le sud du Maroc. Situés à 3 km à l’ouest de Ouarzazate, vous ne pourrez pas les manquer grâce aux immenses pharaons postés devant l’entrée. Fondés en 1983 au cœur du désert, les studios d’Atlas Corporation sont les premiers du genre au Maghreb, couvrant une superficie impressionnante de 30 hectares. Ils proposent tous les services et équipements nécessaires à la production cinématographique, comprenant des décors extérieurs et intérieurs, des bureaux de production, des ateliers, une écurie avec des animaux entraînés, ainsi qu’un hébergement pour les équipes au sein de l’Oscar Hôtel.

 

Les studios d’Atlas Corporation à Ouarzazate ont servi de toile de fond à de nombreux films célèbres, tels que Les Joyaux du Nil avec Michael Douglas, Gladiator de Ridley Scott, ou encore Babel avec Brad Pitt.

Une partie de la série Game of Thrones a également été tournée ici. Ces studios sont ouverts au public, vous permettant de vous promener librement dans des décors emblématiques comme le « César Palace » ou le temple tibétain du film Kundun de Martin Scorsese. Une équipe de 45 personnes travaille à plein temps pour entretenir les studios tout au long de l’année. Cependant, veuillez noter que les studios peuvent parfois être fermés aux visiteurs pendant les périodes de tournage, comme c’est le cas aujourd’hui pour le tournage de Gladiator II.

Les premiers réalisateurs hollywoodiens ont été attirés par les paysages spectaculaires, le soleil omniprésent permettant de tourner toute l’année, ainsi que par le savoir-faire des artisans marocains capables de construire des décors en un temps record.

Lawrence d’Arabie, largement filmé dans la région, a marqué le début d’un mouvement qui continue d’attirer des cinéastes et des stars du monde entier vers les trois studios encore en activité aujourd’hui.

Ces studios sont tous situés en périphérie proche du centre-ville et certains sont ouverts aux visites.

La visite des studios est à la fois authentique et magique, offrant une immersion où chaque décor de cinéma évoque la magie des grands films qui y ont été tournés.

Les visites guidées vous conduisent à travers les plateaux de tournage, où vous croiserez des figurants et des acteurs en costumes, sortant parfois d’une scène en cours de tournage. Vous pourrez même explorer un temple tibétain construit pour le film Kundun de Martin Scorsese ! Les écuries, abritant dromadaires et chevaux, font également partie de cette expérience unique.

KASBAH DE TIFOULTOUTE

La Kasbah de Tifoultoute, située à une dizaine de kilomètres de Ouarzazate, est un lieu prisé des visiteurs pour son architecture typique, souvent utilisée comme décor dans les films.

Similaire à la Kasbah Taourirt, celle de Tifoultoute offre un environnement extérieur magnifique, avec un paysage formé par la vallée de l’oued Ouarzazate.

Pour s’y rendre depuis Ouarzazate, il faut prendre la direction de Marrakech sur six kilomètres, puis bifurquer vers le village de Zagora. Après avoir parcouru deux kilomètres, vous atteindrez la kasbah.

Il est à noter que si les touristes ne consomment pas dans les restaurants ou cafés, ils devront s’acquitter d’un droit d’entrée.

Cette vaste kasbah appartenait à la famille de Thami el Glaoui, le célèbre pacha de Marrakech. Une partie de la kasbah a été aménagée en musée, retracant certaines étapes de sa vie. Cependant, le reste de la kasbah est malheureusement en ruines, et les intempéries récentes n’ont rien arrangé à la situation.

C’est regrettable car le site, perché sur son éperon rocheux avec son vaste panorama à 360°, mérite vraiment le détour.

OASIS DE FINT

Située à une dizaine de kilomètre de Ouarzazate « l’Oasis de Fint » , qui signifie « oasis cachée » en berbère , est un écrin de verdure encore préservé du tourisme de masse encaissée dans des montagnes de roches volcaniques noires.

OASIS DE SIDI FLAH

C’est ici que nous retrouvons Enzo & Adèle qui pendant notre retour de quelques semaines en France pour collecter des vêtements à distribuer ont poursuivi leur découverte du Maroc par la Côte Atlantique
Nous donnons rendez-vous à Enzo & Adèle à Sidi Flah : une oasis à 9 kilomètres de Skoura. Une piste permet de s’y rendre avec un véhicule de tourisme mais nous apprécions nos 4×4 !

OASIS DE SKOURA

L’oasis de Skoura est alimentée par ses  deux rivières saisonnières qui maintiennent la végétation. Des puits alimentés par l’énergie solaire permettent de maintenir l’irrigation tout au long de l’année.

Nous la visitons au retour de Sidi Flah et après un copieux et délicieux déjeuner à la Datte d’or (voir le lien en bas de page).

AIT BENHADDOU

Situé à 30 km de Ouarzazate en venant de Marrakech, et à une dizaine de kilomètres de Taborahte, le village d’Aït-Benhaddou offre un spectacle de strates rocheuses impressionnant. Il est l’un des ksar les mieux préservés de tout le Sud marocain, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1987, emblématique de l’architecture présaharienne en terre et brique crue du Sud du Maroc

VIDEOS DE L’ETAPE

 

AUTRES ARTICLES SUR LE MAROC A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Maroc.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DU MAROC

LA GASTRONOMIE MAROCAINE

Toutes les informations, par région sur la gastronomie marocaine en suivant ce lien : LA GASTRONOMIE MAROCAINE

RESTAURANT THE FULL SUN OUARZAZATE

Le restaurant The Full Sun à Ouarzazate offre une pause bienvenue après avoir traversé le Tizi N’Tichka. Malgré un soleil généreux, la température y est plus fraîche, à peine au-dessus de 20°C. Optant pour la terrasse ensoleillée, nous découvrons une carte de snacks variée, comprenant des omelettes berbères, des brochettes mixtes, des pizzas et des tacos, le tout à des prix abordables ! Nous avons payé seulement 270 MAD pour 4 personnes, boissons comprises.

REPAS SOIR NOVEMBRE

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous célébrons le retour de la fraîcheur à Ouarzazate, avec des températures qui flirtent avec les 23°C en journée, mais chutent à 7°C le matin. Pour ce dîner, nous décidons de prendre le contre-courant en optant pour un repas froid. Bien que nous n’ayons pas tous très faim, un menu à moins de 50 MAD pour 4 personnes semblait être le choix parfait ! Au menu : une délicieuse salade de riz, des avocats avec mayonnaise, des poivrons piquillos et une salade de cervelas de dinde. Un festin simple mais ô combien réconfortant dans cette fraîcheur retrouvée !

RESTAURANT OSCAR HOTEL BY ATLAS – OUARZAZATE

Nous nous aventurons dans le Restaurant Oscar Hotel by Atlas à Ouarzazate, tout en tenant compte du couvre-feu qui exige que notre repas soit terminé avant 21 heures, une règle qui s’applique dans tout le Maroc. Malgré cette contrainte, nous sommes accueillis dans un cadre charmant au bord de la piscine.

Cependant, en raison des restrictions liées au couvre-feu, le menu disponible est considérablement réduit par rapport à ce qui est annoncé sur leur site web. De plus, nous remarquons une augmentation notable des prix. Malgré cela, nous espérons tout de même trouver des plats délicieux pour agrémenter notre soirée.

RESTAURANT LA DATTE D’OR – SKOURA région de Ouarzazate MAROC

Voici une recommandation à ne pas manquer : le Restaurant La Datte d’Or à Skoura, dans la région d’Ouarzazate au Maroc. Nous avons été séduits par la beauté de la kasbah et la terrasse, même si le vent était assez fort aujourd’hui.

Le menu proposé est très intéressant, avec une entrée, un plat principal et un dessert pour seulement 100 MAD, thé inclus. Nous avons été accueillis avec des dattes, des biscuits secs, des olives, de la harissa et de l’eau plate, ce qui a ajouté une touche locale à notre expérience culinaire.

Les plats étaient généreux et délicieux, et il était évident que tout était préparé avec soin et fait maison. Le tajine de kefta, en particulier, était un vrai régal, avec des petits pois frais qui lui donnaient une saveur authentique. Une adresse à retenir pour une expérience gastronomique authentique au Maroc.

CHEZ MON AMI AZIZ

Cela semble être une soirée mémorable chez Aziz, mon ami de longue date à Ouarzazate ! Nous nous sommes rencontrés il y a presque 20 ans, et notre amitié perdure depuis. Nous avons déjà partagé des moments inoubliables lors de notre dernière visite, notamment à l’occasion de l’anniversaire de son fils Anas.

Cette fois-ci était particulièrement spéciale, car c’était l’occasion pour Aziz de revoir Enzo, qu’il avait connu à l’âge de 2 ans et qu’il n’avait pas revu depuis ! Des retrouvailles émouvantes pour eux deux, et pour nous aussi. Nous avons célébré ces retrouvailles autour d’un excellent repas, très copieux comme toujours chez Aziz. La soirée a été des plus agréables, à échanger nos souvenirs et nos photos d’enfance.

Au plaisir de te revoir très vite, Aziz !

J 239 – REPAS CHEZ MON AMI AZIZ

Quelle belle soirée chez mon ami Aziz Agnaw retrouvé lors de mon voyage à Ouarzazate en 2006, où il travaille dans le souk artisanal en face de la kasbah Taourirt. Il nous a gentiment invités, ma famille et moi, à partager le repas du soir avec lui et sa famille.

Nous avons été accueillis comme des rois par cette famille en or et avons passé une soirée mémorable autour d’un repas des plus copieux : nous avons commencé par des pâtisseries, des fruits secs et du thé, suivis d’un délicieux couscous à la viande et aux légumes préparé par son épouse Fatima (le couscous est roulé avec du beurre et de l’huile… un vrai délice !). Ensuite, nous avons dégusté un tajine de poulet au citron confit et aux olives, agrémenté d’œufs durs. Enfin, nous avons partagé un gâteau pour célébrer l’anniversaire de son fils de 8 ans, suivi d’un café.

Ce fut une soirée extraordinaire et l’accueil chaleureux d’Aziz et de sa famille a rendu ce moment encore plus spécial. Quel bonheur de partager ces moments de convivialité et de générosité !

J 239 RESTAURANT DE LA KASBAH OUARZAZATE

Au cœur de la kasbah de Taourirt se trouve un incontournable : le restaurant de la kasbah. C’est là que convergent tous les touristes après avoir exploré la kasbah et la médina, ainsi que le complexe artisanal.

Le restaurant dispose de plusieurs terrasses offrant des vues magnifiques sur la kasbah et, au loin, sur les montagnes enneigées de l’Atlas. Vous pouvez choisir de vous installer au soleil ou à l’ombre, selon vos préférences.En ce qui concerne les plats, l’offre est basique mais très rapide, parfois même un peu trop rapide. Le menu propose quatre plats pour 130 MAD (un peu plus cher qu’à Marrakech) : une salade variée en entrée (plutôt fade), suivie d’une délicieuse harira. En plat, vous avez le choix entre une grande variété de tajines, de couscous et de brochettes, tous bien servis et savoureux. En dessert, des pâtisseries (biscuits) et des fruits de saison.Ce restaurant est idéal pour les personnes pressées ou pour profiter de la vue imprenable sur la kasbah.

LES LOGEMENTS

RESIDENCE OUARZAZATE – MAROC

La résidence Ouarzazate offre un appartement impeccablement propre au cœur de la ville, situé au deuxième étage sans ascenseur. Le stationnement est disponible dans la rue, et la résidence est à proximité d’une clinique et d’un marché couvert. De plus, elle se trouve à une courte distance du carrefour pour faire ses courses.

L’appartement comprend deux chambres avec des lits très confortables. Le wifi est particulièrement performant, et une terrasse au quatrième étage est disponible pour sécher le linge. La cuisine est équipée d’un micro-ondes, d’un lave-linge et d’un équipement correct. Le grand salon marocain offre un espace de détente agréable.

Le prix est très intéressant compte tenu des prestations fournies.

CHEZ MUSTAPHA OUARZAZATE

Chez Mustapha à Ouarzazate, vous découvrirez un bel appartement situé à proximité de l’aéroport, dans un quartier calme et sécurisé.

L’appartement, bien que petit, est agencé de manière très confortable sur deux étages. Au premier étage, vous trouverez une petite cuisine très bien équipée, bien que manquant d’un micro-ondes et de quelques verres supplémentaires. La qualité et la propreté de l’ensemble sont remarquables.

Un salon marocain vous accueille avec une télévision très moderne offrant un accès à Netflix, Iptv, etc. Le wifi peut être un peu lent, mais cela semble être une caractéristique générale au Maroc. Une chambre double avec une petite salle de bains attenante complète cet étage.

À l’étage supérieur, vous découvrirez une terrasse ainsi qu’une chambre double très spacieuse, dotée d’un dressing et d’une salle de bains confortable.

L’ensemble de l’appartement est très propre, récent et bien entretenu. À noter également l’extrême gentillesse de l’hôte, toujours disponible pour répondre à vos besoins.

Il est évident que le logement de Mustapha mérite une place de choix dans vos options de séjour à Ouarzazate !

LIEN VERS L’ANNONCE

LES LIENS

#MAROC2023 #moroccotrip #visitemaroc #visitmorocco #ouarzazate #sidiflah #skoura