voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

LES LIENS POUR RETROUVER TOUTES LES PHOTOS DE NADOR & ENVIRONS

J189 – MELILLA une enclave espagnole en terres marocaines

J 190 LA LAGUNE DE NADOR – MAR CHICA

J 191 – NADOR SES SOUKS – SA CORNICHE

J191- LES SITES NATURELS DU MONT GOUROUGOU ET DU CAP DES TROIS FOURCHES – NADOR

 

 

D’AL HOCEIMA A NADOR

https://goo.gl/maps/eQ8duqXQFTGtKLys7

Superbe route le long de la corniche méditerranéenne. Paysages marins avec de temps à autre quelques villages de pêcheurs

Avant Nador, arrêt à Melilla. Recommandée par Mustapha, la visite se justifie non seulement par la beauté de sa citadelle mais aussi par les magasins d’OUTLET qui bordent la frontière. Ici pas de taxes et des prix très bas. De vrais bonnes affaires à faire. !

L’arrivée toutefois n’est pas si simple. La ville est entièrement entourée de grilles hautes de plusieurs mètres… Pour autant les drames continuent…

Rappelons que Le 24 juin dernier , près de 2 000 personnes, en majorité originaires du Soudan, avaient tenté de pénétrer dans l’enclave, située sur la côte nord du Maroc. Selon les autorités marocaines, au moins 23 migrants ont péri dans cette tragédie qui représente le bilan humain le plus lourd jamais enregistré lors des tentatives d’intrusion de migrants dans cette enclave ou dans celle de Ceuta, qui constituent les deux seules frontières de l’UE sur le continent africain.

L’accès à Melilla n’est donc pas aisé. Plus d’une heure de patience avant de pénétrer dans l’enceinte espagnole, alors que nous étions seuls à approcher la frontière… Multiples contrôles, fouilles, scan du véhicule, … Et idem au retour !

 

MELILLA

Le voyage dans cette ville espagnole en territoire africain est inoubliable : une authentique forteresse militaire historique, une architecture moderniste et une cuisine aux saveurs fusionnelles vous attendent.

Il dispose également de liaisons maritimes et aériennes directes avec les villes de Malaga, Grenade, Mortil et Almeria (Andalousie) et Madrid.

 

Bien qu’il existe de nombreuses raisons de visiter Melilla, ces quatre suffiront à vous en faire tomber amoureux :

 

Il n’y a pas de meilleur moyen de connaître son histoire que de se promener dans la citadelle – Melilla la Vieja (ancienne Melilla) ou « El Pueblo » (le village).

 

Les remparts de la ville ont été initialement construits sur le roc au XVe siècle. et différentes cultures ont laissé leur empreinte au fil du temps.

C’est un complexe monumental composé de quatre enceintes séparées par un fossé ou une coupe, trois d’entre elles construites sur un rocher escarpé qui s’avance dans la Méditerranée, et la quatrième sur le continent, dans une zone connue comme la hauteur de l’ancien Cerro del Cubo, où se trouve aujourd’hui le Parador de Turismo.

Vous découvrirez l’histoire de Melilla, en profitant de petits quartiers charmants, d’incroyables vues panoramiques, de tours de guet et de bâtiments d’une grande beauté, comme le Baluarte de la Conception ou l’hospital del Rey, entr’autres .

 

Melilla est la ville d’Espagne avec le deuxième plus grand nombre de bâtiments modernistes après Barcelone, en grande partie grâce à Enrique Nieto, l’apprenti de Gaudi qui a vécu à Melilla à partir de 1909. Le modernisme de Melilla se voit clairement dans ses bâtiments courbes, pleins de mouvement et de motifs naturels ou de visages de femmes, qui contrastent avec les formes géométriques de ses bâtiments classiques.Le soi-disant Triangle d’Or , où se trouvent certaines des œuvres modernistes les plus renommées de la ville, telles que le Palacio de la Asamblea, la Casa Melul, le bâtiment Reconquista et la Plaza de Menéndez Pelayo, est un incontournable.

Melilla mérite une visite non seulement pour son patrimoine architectural mais aussi pour sa gastronomie variée ; un mélange de saveurs et d’odeurs, inspiré de la cuisine méditerranéenne, européenne et africaine, résultat de la fusion des quatre cultures qui ont coexisté dans la ville au fil des années : chrétienne, juive, musulmane et hindoue. Dégustez de délicieuses tapas à un prix abordable, composées principalement de fruits de mer, comme des calamars, du poisson frit ou des crevettes. Les brochettes d’agneau, généralement accompagnées de couscous, sont un autre délice culinaire de la ville.

 

Certains de ses plats traditionnels sont la pastela , une sorte de pâté à la viande à base de poulet, de sucre glace et de cannelle ; tourte de poisson avec lotte, marlin, gambas et langoustines ; tortilla de colores , un mélange de légumes et d’œufs, et couscous sucré . Le tout accompagné d’un délicieux thé vert à la menthe , une boisson traditionnelle berbère à la saveur exquise.

 

 

 

PLACE D’ESPAGNE

La Plaza de España ( Place d’Espagne ) est le cœur battant de la ville et se compose de la nouvelle ville moderniste et de la forteresse.

 

Au centre de la place, il y a une fontaine et un monument militaire art déco. Vous y trouverez également d’autres bâtiments célèbres tels que le Casino Militar, le Palacio de Asamblea et la Banco de España (Banque espagnole).

 

PALAIS DE LA ASAMBLEA

Melilla abrite la deuxième plus grande collection de bâtiments modernistes catalans d’Espagne, la première appartient à Barcelone, bien sûr. Beaucoup de ces merveilles architecturales ont été conçues par Enrique Nieto, l’un des brillants disciples D’Antoni Gaudi

 

L’une des œuvres les plus remarquables de Nieto à Melilla est le Palacio de Asamblea. Datant de 1950, c’est un hôtel de ville situé sur la Plaza de España de Melilla. Il se compose d’une façade Art déco représentant une couronne ducale aux fortes influences géométriques et des échauguettes jumelles. Parmi les lieux incontournables de la salle, citons le Salon Dorado et la Sala de Plenos.

 

PLAGE DE LA ENSENADA DE LOS GALAPAGOS

 

 

L’un des secrets les mieux gardés de Melilla est Playa de la Ensenada de los Galápagos. Le rivage est caché par les murs médiévaux de la forteresse et ses falaises abruptes, et la seule façon d’y arriver est de suivre le tunnel sous ses murs escarpés.

 

Bien que le centre-ville animé soit à quelques minutes, vous serez totalement isolé, avec du sable doré et des eaux bleues magnifiques. Emportez un panier de pique-nique, votre serviette de plage et quelques collations et passez la journée sur cette magnifique plage de Melilla.

 

VIDEO DE MELILLA

NADOR

Carrefour des cultures, Nador a été le croisement des civilisations phénicienne, carthaginoise, romaine et tamazight. Aujourd’hui, elle est la porte menant vers l’Espagne avec l’enclave de Melilla. C’est une ville en plein développement touristique grâce à sa lagune et son port. Elle possède aussi son propre aéroport desservi par les compagnies Royal Air Maroc et Ryanair ainsi que deux gares desservant Casablanca, Taourirt, Fès et Tanger. Il est aussi possible d’arriver en ferry depuis Almeria avec la compagnie Transmediterranea qui dessert régulièrement la ville. Depuis Sète, la compagnie Grandi Navi Veloci effectue deux liaisons par semaine.

https://goo.gl/maps/YuomJhaJwWmZWtpU8

https://goo.gl/maps/8ddLLgFCX4m9NvWA7

LES SOUKS DE NADOR

 

Comme toute ville au Maroc, Nador dispose de magnifiques souks très divers à visiter. Certes, ils ne sont pas aussi importants que les souks de Marrakech, mais ils valent tout de même le détour ! Les plus populaires sont les souks Oulad Mimoun et Al Mourekeb.

 

Attention toutefois, la plupart des stands (voir tous en ce qui concerne le Souk Oulad Mimoun) sont fermés le vendredi

Il s’agit de l’incontournable à faire pour toute personne souhaitant visiter Nador ! Vous trouverez en ces lieux une explosion de saveurs, d’odeurs et de couleurs. Parcourez les rues animées des souks et découvrez des épices, mets et produits provenant de l’artisanat local.

 

Nous avons pour le coup été assez surpris de voir les filets de un ou deux kilos d’escargots vivants vendus sur les étals, destinés à être cuit ensuite en street food !

 

LA CORNICHE DE NADOR

 

La corniche de Nador est une plateforme longeant la lagune de la ville. Là-bas, vous pourrez vous promener pour profiter de la vue sur la mer ! Le meilleur moment reste le début de soirée, lorsque les illuminations de la ville se reflètent dans l’eau. Bien sûr, la corniche a bien plus à offrir. Vous pourrez trouver de nombreux marchands, mais aussi des restaurants où vous aurez l’occasion de goûter aux meilleurs mets locaux.

 

LAGUNE DE LA MAR CHICA

 

La lagune de Nador, aussi appelée Mar Chica, est la lagune longeant la côte méditerranéenne de Nador. Elle est presque isolée de la mer par sa très faible ouverture, et fait près de 115 km² de superficie.

Retrouvez l’article consacré en suivant ce lien

,LA PENINSULE DE NADOR

 

 

 

Départ ce matin pour la péninsule de Nador, cette langue de terre au nord, sur laquelle d’ailleurs est située Melilla que nous avons visitée avant-hier

 

 

Une journée marquée également sous le signe de la protection de la nature, tant les efforts de préservation à faire sont colossaux

https://goo.gl/maps/p1XdLiBS7WDAHtjA8

 

MONT GOUROUGOU

D’une altitude de 800 à 900 m, le Gourougou est une montagne basse et le plus important massif volcanique du Rif oriental, dont la dernière activité remonte à près de 2 millions d’années. Les reliefs y sont caractéristiques et la végétation dense. Les montagnes offrent une vue imprenable sur la Méditerranée.

Un nom atypique donné à un ancien volcan où plutôt un stratovolcan, qui a vu le jour suite à des émissions volcaniques, relativement récentes, remontant à la fin du Tertiaire- début du Quaternaire».L’ancien volcan a permis «la manifestation de plusieurs types de roches volcaniques, les plus répandus étant les basaltes. Ces roches-là ont constitué un relief culminant à près de mille mètres, soit un des plus haut de la région, et le diamètre fait à peu près une vingtaine de kilomètres»

Ce site constitue l’endroit idéal pour les amoureux de randonnée. Malheureusement, le Gourougou est aussi le refuge de milliers de clandestins qui tentent de passer la frontière vers Melilla. Il est fortement déconseillé de s’aventurer seul sur ce site.

 

Il existe plusieurs chemins de randonnée partant de Nador, mais aussi des villes environnantes. Vous pourrez admirer l’incroyable biodiversité du lieu, car la nature volcanique du site, les précipitations abondantes et le climat méditerranéen prédominant dans la région offrent des conditions propices pour la

floraison d’une végétation luxuriante. . Il n’est d’ailleurs pas rare de pouvoir récolter quelques plantes aromatiques telles que le thym, la menthe ou le romariN mis aussi le caroubier, l’olivier sauvage, le chêne, le œillets.. Une fois au sommet, n’hésitez pas à prendre quelques magnifiques photos de la montagne et de ses environs ! Vous verrez, la vue est époustouflante.

Du point de vue de la faune, on a répertorié dans la région des espèces qui sont rares surtout au niveau ornithologique. Cette richesse, s’accentue grâce à la proximité de Mar Chica, cette lagune de 115 kilomètres carrés de superficie. La zone humide complète un environnement adéquat pour plusieurs espèces, conférant ainsi au moins Gourougou le statut de Site d’Intérêt Biologique et Ecologique (SIBE). On retrouve également de nombreuses espèces de mammifères, tel que le sanglier ou le singe magot.

 

 

De part cette richesse, le mont Gourougou a été un endroit attrayant pour de nombreuses civilisations. Les scientifiques remontent son occupation à l’ère préhistorique, et ce grâce à la découverte d’objets, qu’«on a daté à près d’un million d’années. La présence humaine était surtout accrue dans la vallée de Kert, qui est un fleuve qui se situe vers l’ouest du Gourougou et qui autrefois était le nom de la ville qui se trouvait aux alentours du fleuve

 

Le site a attiré plusieurs civilisations dans le passé, les récits historiques parle d’une présence humaine bien avant la venue de l’Islam. De par sa position géographique, le site était très réputé. A proximité, il y a le site de Rosadir et le site de Rifassa, datant de l’époque Mérinide. D’ailleurs, le site lui-même était appelé Beni Merin, allusion à l’arrivée des Mérinides. A l’époque, le Fort de Tazouda était la capitale du Nord du Maroc

 

Le périple débute depuis Zeghanghane (7 km à l’ouest de Nador), bien que le site soit accessible depuis la ville portuaire de Beni Ensar à proximité de l’enclave de Melilla. Mais cette route s’avère plus périlleuse. Depuis Zeghanghane il faudra tourner à droite pour prendre la rocade méditerranéenne, vers le nord-ouest. Un kilomètre plus loin suivez l’indication «Parc de Gourougou». Si vous choisissez d’emprunter la route à partir de Beni Ensar, il faudra prendre la route de Farkhana et sortir à gauche en suivant le panneau «Gourougou», qui vous mènera jusqu’au marabout Sidi Mohand ou Omar.

 

Lors de cette randonnée, qui dure en moyenne une heure et demie, vous emprunterez les anciennes routes dessinées par les romains. Elles vous mèneront jusqu’aux vestiges du Palais Tazouda ou encore le marabout de Sidi Youssef, lieu de pèlerinage de la communauté judéo-marocaine. Ce marabout accueillait une centaine de pèlerins au moment de la Hiloula de Sidi Youssef.

Mais le véritable bijou du mont est ce fameux palais Tazouda. De part sa position stratégique, le plateau «limité par des falaises, surplombant la mer et protégé naturellement, a fait de lui un site propice pour les nombreuses civilisations ayant foulé ces terres»,

Depuis Tazouda, on peut apercevoir au loin les villes de Nador et Melilla. Il est également possible d’entrevoir quelques maisonnettes tout autour du mont. Si quelques campings et bungalows sont disponibles au niveau du mont, l’infrastructure est des plus lacunaires,

CAP DES TROIS FOURCHES

Un site de grande importance pour la conservation de la nature sur la côte méditerranéenne du Maroc

 

 

 

 

Le Cap des Trois Fourches est un promontoire de roches volcaniques et calcaires s’avançant dans la mer. C’est ici que l’Afrique s’arrête. Lieu sauvage par excellence, le site est réputé pour ses paysages à couper le souffle et ses plages désertes. Les grottes creusées par l’érosion laissent place aux plages, d’accès parfois difficile. La vue y est splendide : scintillement du sable fin sur une mer bleu cristallin.

 

 

Il s’agit d’un lieu peu fréquenté des touristes, ce qui vous promet un moment de calme hors des sites touristiques. Ce lieu est très sauvage et apprécié pour faire du camping pendant les plus beaux mois de l’année. Vous pourrez trouver quelques petits villages locaux, mais aucun hôtel dans les environs. Il s’agit donc de l’endroit parfait pour les amoureux de nature ! Et pour ceux qui souhaitent prendre du recul de leur mode de vie actuelle, c’est aussi un excellent endroit.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’avifaune des habitats humides côtiers se compose essentiellement de Laridés (goélands leucophée (Larus cachinnan) et d’Audouin (Larus audouinii), avec possibilité de passage du goéland brun (Larus fuscus).

D’autres espèces liées à l’eau fréquentent le site pendant les périodes de migration : mouettes pygmée et tridactyle, sternes voyageuse et naine, huîtrier-pie, puffin cendré, puffin de Méditerranée, océanite tempête, grand cormoran, cormoran huppé, héron cendré, balbuzard pêcheur… Le cap et ses environs marins servent également de zone de nourrissage pour de nombreuses espèces d’oiseaux marins, dont certaines très rares et menacées comme le goéland d’Audouin (Ichthyaetus audouinii), la mouette tridactyle (Rissa tridactyla) ou la sterne voyageuse (Thalasseus bengalensis). La nature accidentée des terrains géologiques offrent des escarpements attirant quelques espèces caractéristiques comme le faucon crécerellette (Falco naumanni), le traquet rieur (Oenanthe leucura) et le merle bleu (Monticola solitarius)

VIDEO DE NADOR ET SES ENVIRONS

AUTRES ARTICLES SUR LE MAROC A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Maroc.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DU MAROC

LA GASTRONOMIE MAROCAINE

Toutes les informations, par région sur la gastronomie marocaine en suivant ce lien : LA GASTRONOMIE MAROCAINE

LES LOGEMENTS

LES LOGEMENTS DE LA SAISON IV (voyageavecnous.com)

LES LOGEMENTS DE LA SAISON V

LES LIENS

#nador #marchica #gourougou #troisfourches #capdestroisfourches

Laisser un commentaire