voyageavecnous.com

TRAVEL YOURSELF

Suivez-nous partout où nous allons !

autourdumonde2023@gmail.com

Nous partons du Delta du Saloum et de la réserve de Fathala pour explorer la Gambie, avec pour point d’entrée la capitale Banjul.

La frontière entre la Gambie et le Sénégal marque la démarcation internationale entre ces deux nations d’Afrique de l’Ouest. Sur terre, elle s’étend sur environ 740 kilomètres, tandis que les frontières maritimes couvrent environ 800 kilomètres dans l’océan Atlantique.

Nous décidons de franchir la frontière près de Toubakouda. Le passage se déroule facilement. Après avoir garé notre véhicule, nous devons passer la douane et le contrôle de police du côté sénégalais. Notre principale préoccupation est de faire en sorte que notre Carnet de Passage en Douane ne soit pas tamponné comme une sortie de territoire, car après la Gambie, nous prévoyons de visiter la Casamance au Sénégal. Nous expliquons notre problème à la douane, qui finit par accepter de ne pas apposer le cachet de sortie. Une étape franchie avec soulagement.

Le contrôle de police est rapide, avec prise de photo, relevé d’empreintes, et apposition du cachet sur le passeport.

De retour à notre voiture, nous sommes accueillis par un groupe d’enfants et des passeurs qui essaient de nous convaincre de traverser la frontière gambienne avec leur assistance. On nous propose un taux de change de 55… Finalement, nous obtenons un meilleur taux à 1 € = 70 GMD ! Nous en profitons également pour acheter une carte SIM à 2000 FCFA, mais découvrons qu’elle n’est pas chargée…

À 70 mètres de là, nous atteignons la frontière gambienne. Nous garons à nouveau notre véhicule et suivons les indications. Nous commençons par passer à la douane, où un agent examine notre véhicule de loin. Nous entrons dans le bureau pour obtenir le cachet sur notre Carnet de Passage en Douane. Comme nous ne comprenons pas très bien l’anglais, cette étape est un peu difficile, mais nous nous en sortons en 15 minutes. À côté, un guichet ouvert sur la rue sert de poste de police, où nous donnons nos empreintes et photos, le tout en quelques minutes. Ensuite, nous devons nous rendre aux bureaux de l’immigration, où trois étapes et trois bureaux successifs nous attendent. Enfin, nous obtenons notre visa, avec une autorisation de 7 jours pour traverser le pays (le maximum étant de 15 jours gratuits).

Nous sommes désormais officiellement en territoire gambien. Il nous reste à rejoindre notre hébergement à Brufut. Deux options se présentent à nous. La première est de prendre le ferry, réputé pour être long, voire très long. Enzo, qui était avec nous précédemment, a dû renoncer après plus de 5 heures d’attente…

Le service de ferry entre Banjul et Barra est essentiel pour traverser l’estuaire du fleuve Gambie. Mais il faut en effet être prêt à faire la queue, car l’attente peut être longue. Après embarquement, le trajet en ferry entre Banjul et Barra dure généralement moins d’une heure.

La seconde option est d’emprunter le pont sénégambien, mais cela nécessite un détour de plus de 300 km. Nous optons pour cette solution. La route est magnifique et nous arrivons à Brufut vers 14h00.

La Gambie est un pays pratiquement enclavé dans le Sénégal. Elle s’étend de part et d’autre du fleuve Gambie, sur une largeur de 20 à 50 kilomètres sur chacune de ses rives, cela sur une longueur de 320 kilomètres. Seul l’océan Atlantique permet à la Gambie de ne pas être totalement encerclée par le territoire sénégalais.

Bien que la Gambie soit le plus petit pays indépendant d’Afrique continentale, elle a la forme d’un ruban mince et long. Pour le Sénégal, il s’agit de sa seconde plus longue frontière internationale, après celle avec la Mauritanie.

La frontière terrestre est globalement constituée de deux parties grossièrement orientées d’ouest en est. L’une au nord de la Gambie, l’autre au sud, reliées à leur extrémité orientale par un arc de cercle. À l’ouest, tant au nord qu’au sud, la frontière suit un arc de parallèle (environ 13° 35′ 35″ N au nord, 13° 09′ 52″ N au sud), sur environ 100 kilomètres. La seule exception concerne l’extrémité ouest de la partie sud, où la frontière suit le cours du fleuve Allahein en direction du sud-ouest sur une vingtaine de kilomètres.

A notre arrivée nous faisons étape à Brufut en bord de plage. Malheureusement l’attente pour se restaurer au COCO Cabana Beach Club est insupportable et nous partons au bout d’une heure trente d’attente, non sans avoir apprécié les vols de milans à bec jaune qui viennent même s’abreuver au bord de la plage dans des flaques, ou encore le vol des corbeaux-pie très élégants avec leur cravate blanche et de magnifiques rolliers d’Abyssinie.

Mais notre surprise a été grande quand nous avons aperçu un vautour charognard sur un arbre à proximité de nous, qui au bout de quelques minutes est venu lui aussi s’abreuver dans la flaque d’eau sur la plage !

ITINERAIRE

Banjul

Banjul, anciennement appelée Bathurst, se trouve à 250 km au sud-est de Dakar, sur l’île Sainte-Marie, à l’ouest de l’embouchure du fleuve Gambie. C’est la capitale de la Gambie et le quatrième plus grand centre urbain du pays. Située sur l’île Sainte-Marie, près de l’embouchure du fleuve Gambie, cette ville insulaire attire les visiteurs avec ses structures coloniales et ses artefacts culturels. Elle est également connue sous le nom de « Ville de Lumière » et abrite la présidence.

Banjul bénéficie d’un climat tropical humide avec des précipitations annuelles d’environ 1 296 mm. Les températures moyennes varient entre 23°C et 28°C.

Fondée en 1816 par Alexander Grant, un commandant britannique, la ville de Banjul a été construite pour contrôler l’entrée de l’estuaire de la Gambie et maîtriser la traite des esclaves dans la région. Elle est devenue un centre d’activité britannique dans cette partie de l’Afrique de l’Ouest. Le nom de la ville est resté inchangé jusqu’en 1973. En 1994, Banjul a été le théâtre d’un coup d’État mené par le lieutenant Yahya Jammeh, qui est resté au pouvoir pendant 22 ans.

Albert Market

Le marché Albert, niché le long de l’avenue de la Libération à Banjul, est un véritable trésor urbain. Offrant une palette de couleurs et une ambiance animée, il est le cœur battant de la capitale gambienne. Avec ses différents secteurs, tels que la halle aux pêcheurs, le marché colonial, le marché des artisans et celui des vêtements, il propose une diversité impressionnante de produits.

Remontant au XIXe siècle, ce marché tire son nom du prince Albert, époux de la reine Victoria. De nos jours, il attire les visiteurs en quête d’authenticité et désireux de plonger dans la vie quotidienne de Banjul.

L’atmosphère y est authentique et effervescente, avec les habitants locaux faisant leurs achats quotidiens. Le marché Albert regorge de trésors, des tissus chatoyants aux objets artisanaux, en passant par les fruits et légumes frais et les épices locales.

En parcourant ses allées, nous sommes émerveillés par la richesse de l’artisanat local, où l’art rencontre souvent la fonctionnalité. Nous découvrons également des saveurs uniques, comme les boulettes de poisson-chat fumé, épicées et agrémentées d’oignons, ainsi que les étonnants œufs de poissons-chats.

De plus, en grimpant quelques marches, nous obtenons une vue d’ensemble sur ce marché grouillant d’activité, avec ses toits de tôle et ses allées recouvertes de parasols. Le marché Albert est véritablement un lieu où l’essence même de la Gambie se dévoile, à travers ses produits, ses saveurs et son ambiance vibrante.

ARCH 22

L’Arche 22 est un arc de triomphe situé à l’entrée de Banjul, la capitale de la Gambie. Il a été construit en 1996 pour commémorer le coup d’État militaire du 22 juillet 1994, au cours duquel Yahya Jammeh et son Conseil provisoire de gouvernement des forces armées ont renversé le gouvernement démocratiquement élu du président Sir Dawda Jawara.

Cette imposante structure, haute de 35 mètres, repose sur huit colonnes et comprend trois étages. Les étages supérieurs sont accessibles via plusieurs ascenseurs et escaliers en colimaçon. Le premier étage est situé à un niveau intermédiaire entre les colonnes. La galerie du deuxième étage offre une vue panoramique sur la ville, s’étendant jusqu’au port de mer de Banjul et aux forêts de mangroves du complexe de Tanbi Wetland. Au dernier étage, un petit musée textile est présent. Près de la base de l’arc se trouve une statue du “soldat inconnu” : ce soldat porte un fusil attaché à son dos et tient un bébé dans une main tout en faisant un signe de victoire (un V) de l’autre.

L’Arche 22 est également représentée au dos du billet de 100 dalasis. Une visite de cette structure offre une vue imprenable sur la ville et ses activités quotidiennes.

BAKAU

Bakau est une ville située sur la côte atlantique de la Gambie, juste à l’ouest de la capitale, Banjul. Cette charmante ville est connue pour plusieurs attractions : les jardins botaniques, le bassin aux crocodiles (Musée Kachikally et bassin aux crocodiles), et les plages de Cape Point. Si vous aimez la nature, la faune ou simplement vous détendre au bord de la mer, Bakau a quelque chose à offrir.

KACHIKALLY MUSEUM AND CROCODILE POOL

Alors, nous sommes là, au cœur de Bakau, en Gambie, et nous venons découvrir le fameux Kachikally Crocodile Pool.

C’est incroyablement fascinant. Imaginez-vous, un site de 9 acres avec une piscine sacrée, un musée ethnographique, un mini-sentier forestier, et même une buvette à proximité. C’est comme entrer dans un autre monde.

Depuis l’entrée où nous payons notre ticket (100 Dalasis par personne) et la visite du musée nous empruntons un sentier botanique agréable. Quelques vervets viennent nous narguer depuis le haut des arbres

Dès notre arrivée, nous sommes plongés dans cette atmosphère mystique. Les Gambiens locaux nous ont raconté que ce lieu est réputé pour ses pouvoirs de guérison. Les gens viennent ici pour chercher des bénédictions, et certaines femmes stériles viennent même prier pour concevoir. C’est impressionnant de voir à quel point ce lieu est important pour la communauté locale.

En explorant la piscine, nous avons été étonnés de voir environ 80 crocodiles, certains somnolents sur les berges. Et le plus étonnant, c’est que nous sommes autorisés à les toucher !

Alors pourquoi pas ? Après notre expérience précédente avec les lions, rien ne peut plus nous arrêter ! Ces reptiles sont nourris exclusivement de poisson deux fois par semaine, et malgré leur proximité avec les marais salés, l’eau de la piscine reste fraîche et accueillante. Néanmoins, pas vraiment l’envie de plonger parmi eux, nous nous contentons de nous approcher par l’arrière et de les toucher

La peau est moins épaisse que je l’imaginai, les écailles restent souples. Pour faire avancer le crocodile il faut presser néanmoins assez fortement la base de la queue

Ces crocodiles sont des crocodiles nains, ou crocodiles de l’Afrique de l’ouest qui sont des cousins du grand Crocodile du Nil. Nous l’avions déjà observé dans les tabernas mais en captivité

Nous avons même eu la chance de découvrir des œufs de crocodile. Ces œufs sont pondus par la femelle dans un nid qu’elle creuse dans le sable. En moyenne, elle pond entre 20 et 30 œufs, mais il peut y en avoir jusqu’à 90 parfois. Après la ponte, la femelle surveille le nid jour et nuit pendant les 80 jours que dure l’incubation. Les œufs sont de la taille d’un œuf de poule et sont ovipares. C’était une expérience fascinante d’observer ce processus de reproduction et de voir de près ces précieux œufs de crocodile.

Il y a environ 1200 ans, Chomping Bojang a réalisé un acte héroïque en sauvant un bébé d’une femme du bassin de Kachikally. Cet événement a conféré au lieu des pouvoirs de guérison, et depuis lors, Kachikally est devenu la propriété de la famille Bojang. Les femmes infertiles et celles souffrant de maladies incurables se rendent souvent à Kachikally pour chercher de l’aide dans leur processus de guérison. Ce site revêt une grande importance pour la société, et en période de problèmes politiques ou sociaux, de nombreuses personnalités importantes viennent à Kachikally pour solliciter de l’aide et des bénédictions.

Et le musée de Kachikally est tout simplement remarquable. Avec ses 1 000 artefacts historiques exposés dans quatre huttes rondes africaines, il nous plonge encore plus profondément dans l’histoire de Bakau et des nombreux groupes ethniques de la Gambie. C’est comme un voyage dans le temps, une immersion totale dans la culture et les traditions locales.

En fin de compte, notre découverte du Kachikally Crocodile Pool et de son musée restera gravée dans nos mémoires comme une expérience inoubliable. C’est vraiment une perle rare, un trésor de la Gambie que nous sommes reconnaissants d’avoir eu l’occasion de découvrir.

Nous avons saisi l’opportunité de la présence de nombreux enfants à la sortie du Crocodile Pool pour offrir des bijoux aux petites filles et des ballons de football aux garçons. Cependant, la situation s’est rapidement animée, et un Gambien a dû intervenir pour calmer leur ferveur débordante ! Il était impossible pour Nadège de distribuer les bijoux sans risquer de se retrouver dénudée en quelques minutes. Heureusement, l’autorité locale, une particularité remarquable du Sénégal et de la Gambie, où n’importe quel adulte a une autorité sur chaque enfant et où cela est respecté partout, est intervenue. En quelques instants, les enfants ont été mis en file indienne pour recevoir leur petit cadeau. Cet instant a été à la fois étonnant et merveilleux, tant pour les enfants que pour nous, et restera gravé dans nos mémoires comme un moment inoubliable.

SENEGAMBIA & SERREKUNDA

ITINERAIRE

MONKEY PARK

Après avoir exploré les lions de Fathala et les crocodiles de Bakau, notre quête de rencontres avec la faune locale nous conduit aujourd’hui au Monkey Park, situé au cœur de la forêt de Bijilo et s’étendant sur 126 hectares. Cette forêt offre une mosaïque dynamique de paysages naturels, comprenant des zones de forêt dense, des sentiers sablonneux et des prairies ouvertes. Ces habitats diversifiés abritent une biodiversité exceptionnelle, comprenant plus de 133 espèces d’oiseaux.

SENEGAMBIA CRAFT  MARKET

Après la visite du parc , nous avons eu le plaisir d’arpenter le marché artisanal de Sénégambie, un lieu vibrant et coloré où les traditions locales s’expriment à travers une myriade d’objets artisanaux. Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par un kaléidoscope de couleurs, avec des étals débordant d’objets en bois sculpté, des masques de cérémonie africaine aux motifs mystérieux, des tissus batik aux teintes chatoyantes, des vêtements traditionnels et des bijoux étincelants.

L’accueil des marchands était chaleureux mais pressant, avec chacun d’eux vantant la beauté et la qualité de leurs produits. Parmi les objets exposés, nous avons été particulièrement séduits par les magnifiques sculptures en bois, témoignant du talent et du savoir-faire des artisans locaux. Les masques de cérémonie africaine, chargés d’histoire et de symbolisme, ont également captivé notre imagination.

Les tissus batik, avec leurs motifs complexes et leurs couleurs vives, ont ajouté une touche de dynamisme au marché, tandis que les vêtements traditionnels ont offert un aperçu fascinant de la culture locale. Les bijoux, élaborés avec soin et ornés de perles et de pierres précieuses, ont étincelé sous le soleil ardent.

Parmi les trésors du marché, nous avons également découvert de magnifiques tableaux sur toile, véritables œuvres d’art qui reflètent la richesse culturelle et artistique de la région. Chaque tableau racontait une histoire, capturant l’essence et la beauté de la vie en Sénégambie.

Notre visite au marché artisanal de Sénégambie a été une expérience inoubliable, nous plongeant au cœur de la culture et de l’artisanat local. Entre les couleurs éclatantes, les objets magnifiquement travaillés et l’ambiance animée du marché, nous avons été transportés dans un monde de beauté et de créativité.

SERREKUNDA

Serrekunda, ou Serekunda, est la plus grande ville de la Gambie, située dans le district de Kanifing, à environ 10 km au sud-ouest de la capitale, Banjul. En 2007, sa population atteignait les 348 118 habitants. L’histoire de Serrekunda remonte au XIXe siècle, lorsque Sayerr Jobe, originaire de la région du Sine-Saloum au Sénégal, a émigré en Gambie et a établi la ville. Le nom Serrekunda signifie “la maison de la famille de Sayer [ou Sayerr]” et fait référence à son fondateur, Sayerr Jobe. Ce nom est une déformation linguistique mandingue du nom Sayer – Sayerr Jobe. La famille Jobe, dont faisait partie Serekunda, était membre du groupe ethnique wolof. Ainsi, dans la tradition orale des Mandinkas de Sabaji, ils se référaient initialement à la région en disant : “mbitala sayerr kunda” (je vais dans la région / pays de Sayyer), plus tard abrégé en sayerr Kunda (ou Serekunda). Le mot kunda ou kundaa est un terme mandingue désignant un lieu, une région ou un pays.

Parmi les personnalités liées à la ville, citons la footballeuse gambienne Fatim Jawara et la femme politique Susan Waffa-Ogoo, née à Serrekunda. Cette ville dynamique est un carrefour culturel et un lieu de vie animé dans la région.

MARCHÉ DE SERREKUNDA

Le marché de Serekunda, également connu sous le nom de Salam Batik, est un endroit fascinant à visiter si vous souhaitez découvrir l’authenticité de la vie quotidienne en Gambie. Voici ce que vous devez savoir sur ce marché animé :

Localisation : Le marché de Serekunda se trouve dans la région de Dippa Kunda, à proximité de la route de la mosquée, à Serekunda. Atmosphère authentique : Ici, vous ne trouverez peut-être pas les grands magasins spacieux d’un centre commercial, mais vous ressentirez l’authenticité de la foule, des ventes pressantes, des sons, des goûts et des couleurs. C’est un lieu où les habitants se rencontrent pour échanger des biens dans une atmosphère communautaire qui offre un aperçu de la culture gambienne. Variété de produits : Le marché de Serekunda propose presque tout ce que vous pouvez désirer. Des fruits et de la viande aux montres, chaussures, sacs et smartphones, vous trouverez une multitude d’articles. Les étals colorés et les vendeurs ambulants ajoutent à l’animation du marché. Expérience guidée : Si vous souhaitez explorer le marché en compagnie d’un guide, vous pourrez découvrir les différentes parties du marché et bénéficier des meilleurs conseils pour vos achats. Le marché est divisé en sections en fonction des types de produits vendus, et votre guide vous aidera à trouver les meilleures affaires.

BATIK FACTORY

La Serekunda Batik Factory, également connue sous le nom de Salam Batik, est un endroit fascinant à visiter si vous vous intéressez au batik traditionnel ou au tie-dye. Voici ce que vous devez savoir :

Localisation : La Serekunda Batik Factory se trouve dans la région de Dippa Kunda, à proximité de la route de la mosquée, à Serekunda. Processus de fabrication : Vous pourrez observer le travail du batik, principalement réalisé par des artisans masculins, et en apprendre davantage sur le processus de fabrication et la teinture à l’indigo. Ils pratiquent également le tie-dye, principalement réalisé par des femmes. Vous aurez l’occasion d’acheter des tableaux en batik et de découvrir de superbes tissus en tie-dye à des prix excellents. N’hésitez pas à marchander !

Si vous êtes curieux de découvrir l’art du batik et du tie-dye, ne manquez pas cette expérience authentique lors de votre séjour en Gambie !

TANJI

Tanji, situé le long de la côte atlantique de l’Afrique de l’Ouest, est un joyau côtier en Gambie. Ce village de pêcheurs offre une immersion authentique dans la vie des habitants et dans la tradition maritime de la région. Voici ce que vous devez savoir sur Tanji :

Pêche et Tradition : Tanji est principalement un village de pêcheurs. Vous pouvez observer les pêcheurs gambiens en action, réparant leurs filets, préparant leurs bateaux et ramenant leurs prises du jour. C’est un témoignage vivant de la tradition et de la culture maritimes de la région.

Réserve Côtière : À proximité de Tanji se trouve une réserve côtière luxuriante, abritant une variété d’espèces végétales et animales. Les amateurs de nature apprécieront cette escapade tranquille au milieu de la nature sauvage.

Plage de Sable Blanc : Tanji possède une large étendue de sable blanc, bordée de palmiers. C’est un endroit idéal pour se détendre, se promener le long de la côte et profiter du doux bruit des vagues.

ITINERAIRE

FUMERIE DE POISSONS

La Fumerie de Poissons de Tanji, également connue sous le nom de Salam Batik, est un lieu fascinant à visiter si vous êtes intéressé par l’artisanat traditionnel et les techniques de fumage du poisson. Voici ce que vous devez savoir :

Localisation : La plage

Processus de Fumage : Vous pourrez observer les artisans locaux en train de fumer le poisson selon des méthodes traditionnelles. Le fumage du poisson est une technique ancienne utilisée pour conserver le poisson et lui donner une saveur unique. Les poissons sont suspendus au-dessus du feu de bois, absorbant la fumée qui les préserve et les aromatise.

Produits : Vous pourrez acheter du poisson fumé directement à la fumerie. C’est une excellente occasion de goûter à cette spécialité locale.

Si vous souhaitez découvrir l’art du fumage du poisson et en apprendre davantage sur les tradition

TANJI BIRD RESERVE

La Réserve des Oiseaux de Tanji, également connue sous le nom de Salam Batik, est un endroit exceptionnel à visiter en Gambie si vous êtes passionné d’ornithologie et que vous souhaitez découvrir une variété d’espèces d’oiseaux. Voici ce que vous devez savoir sur cette réserve :

Localisation : La Réserve des Oiseaux de Tanji se trouve à environ 3 km au nord du village de pêcheurs de Tanji, le long de la côte atlantique. Elle englobe également la rivière Karinti.

Habitats variés : La réserve comprend une combinaison d’habitats, notamment des mangroves, des bois secs et des boisements de dunes côtières. Le long de la côte, vous trouverez une série de lagunes, ainsi que les îles Bijol (ou îles Kajonyi), qui sont les seules îles offshore de la Gambie.

Richesse ornithologique : Plus de 300 espèces d’oiseaux ont été recensées dans la Réserve des Oiseaux de Tanji, dont 82 espèces de migrateurs paléarctiques. Certains oiseaux fréquemment observés dans les lagunes de la réserve comprennent l’héron à tête noire, le pluvier à front blanc, la sterne caspienne, le pluvier à ailes éperonnées, le bécasseau sanderling, l’aigrette des récifs occidentale, la sterne royale et la mouette à dos brun. Les îles Bijol sont également un lieu de repos et d’alimentation important pour de nombreux oiseaux marins, dont les goélands à tête grise, les goélands à bec fin, les sternes royales, les sternes caspiennes, les cormorans à longue queue et les hérons des récifs occidentaux.

Gestion et défis : La réserve a été confrontée à des défis tels que la coupe à blanc par les résidents de Brufut, qui ont exprimé leur mécontentement quant à la création de la réserve sans leur vote et au fait qu’elle porte le nom de la petite ville côtière de Tanji. Cependant, les résidents ont également exprimé leur soutien à leur implication dans la gestion de la réserve.

KARTONG

Kartong, parfois écrit Kartung, est un village côtier situé dans le sud-ouest de la Gambie, à la frontière avec le Sénégal. Il se trouve à environ 60 kilomètres de Banjul et à 9,5 kilomètres de Gunjur. Kartong est situé dans le district de Kombo South, dans la division occidentale. Sa population estimée en 2009 était d’environ 5 213 habitants.

Reconnu comme l’un des plus anciens villages du pays, Kartong aurait été fondé au XVIe siècle. Il est situé à l’embouchure de la rivière Halahin, là où elle rencontre l’océan Atlantique.

Le village est un véritable paradis pour les amateurs d’observation des oiseaux, offrant la possibilité d’apercevoir plus de 350 espèces d’oiseaux.

Un Centre d’informations sur les oiseaux y est établi ainsi qu’un centre de pêche qui organise des explorations des fonds marins

Mais aujourd’hui notre objectif est de visiter la ferme aux serpents, où Luc, un Français, prend soin des animaux malades.

INTINERAIRE

LA FERME AUX SERPENTS – SNAKE FARM

Luc Paziaud, installé en Gambie depuis de nombreuses années, a ouvert une ferme aux serpents il y a plus de vingt ans, avec pour objectif de venir en aide aux reptiles négligés dans la région.

Dans sa ferme, il accueille des animaux malades ou perdus, qu’il soigne avant de les relâcher dans leur environnement naturel.

BRIKAMA

ITINERAIRE

Brikama, également connue sous le nom de Satey Ba par ses habitants, est l’une des plus grandes villes de la Gambie. Située au sud-ouest de la capitale du pays, Banjul, Brikama est le chef-lieu de la Division de West Coast, abritant une population de plus de 53 000 habitants.

La ville joue un rôle central en tant que centre commercial agricole, notamment pour les cultures d’arachides, d’huile de palme et de noix de palmiste, parmi les peuples musulmans Malinké (Mandingo) et Dyola (Diola ou Jola). De plus, Brikama est au cœur de l’industrie forestière naissante du pays, principalement axée sur les essences de bois telles que le teck et le gmelina.

Brikama est un véritable carrefour économique et culturel, offrant une diversité remarquable au sein du paysage gambien. 🌴🌾🏙️

Mais à Brikama ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est le Makasutu Park

MAKASUTU PARK

Le Makasutu Cultural Forest, également connu sous le nom de Makasutu Culture Forest, est un lieu enchanteur situé en Gambie. Nous rejoignons Alhagie, notre guide (+220 330 8131), qui nous attend sur place à 9h00 pour une magnifique promenade. Nous commençons par une balade en pirogue à travers la mangrove rouge, puis nous explorerons la forêt à pied.

Avant de reprendre la route nous tenons à visiter le Gambia Horse and Donkey Trust, un centre de soins pour animaux, gratuit, où les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur les efforts de conservation et de réhabilitation des chevaux et des ânes en Gambie. Nous sommes touchés par la compassion et le dévouement des bénévoles qui travaillent sans relâche pour assurer le bien-être de ces animaux. Nous avons la chance d’interagir avec certains des pensionnaires du centre, des chevaux et des ânes qui ont été sauvés de situations difficiles et qui se remettent maintenant sur pied grâce aux soins attentifs du personnel du centre.

C’est avec le cœur rempli d’émotions que nous quittons ce sanctuaire, conscients de l’importance de préserver la nature et de prendre soin des animaux qui en dépendent. Nous emportons avec nous des souvenirs inoubliables de notre journée passée à explorer le Makasutu Cultural Forest, un véritable trésor de biodiversité et de culture en plein cœur de la Gambie.

PARC NATIONAL DU FLEUVE GAMBIE

ITINERAIRE

Nous découvrons le Parc National du Fleuve Gambie, niché sur l’île James en Gambie, un trésor naturel à explorer. Voici quelques informations fascinantes à son sujet :

Nous parcourons une superficie de 585 hectares, créée en 1978. Alimenté par le majestueux fleuve Gambie, ce cours d’eau long de plus de 1000 kilomètres traverse pas moins de trois pays d’Afrique de l’Ouest. Son voyage commence dans le massif du Fouta-Djalon en Guinée, parcourant une grande distance jusqu’à se jeter dans l’océan Atlantique à Banjul. C’est un véritable cours d’eau international, navigable sur des centaines de kilomètres. Nous nous apprêtons à vivre une excursion fluviale qui s’annonce comme un véritable spectacle pour les yeux !

Dans ce parc, la faune et la flore prospèrent sans l’intervention de l’homme. Des programmes de protection ont été mis en place, garantissant la préservation de la faune contre la chasse abusive et le braconnage. Nous nous aventurons dans les profondeurs du parc, immergés dans la nature sauvage et pure de l’Afrique. Nous avons nos appareils photo prêts pour capturer ces merveilles ! Ici, les babouins aboient, les oiseaux de la forêt offrent une symphonie naturelle, et les cris matinaux des chimpanzés nous réveillent. Nous avons même eu la chance d’observer quelques rares hippopotames et antilopes. Le parc est vivant, animé par les mille bruits des animaux coexistants en parfaite symbiose. Cette expérience nous fait sentir comme des explorateurs lors d’un véritable safari africain.

Nous décidons également de visiter le Centre de Réhabilitation pour Chimpanzés, fondé en 1969. Ce centre vise à sauver les chimpanzés orphelins qui ne peuvent survivre sans parents dans cette jungle africaine. Nous sommes témoins du travail de préservation et de soins apportés à ces magnifiques primates. Les chimpanzés y trouvent refuge et nourriture, et leur quiétude retrouvée leur permet de se reproduire. Cette visite au Centre de Réhabilitation pour Chimpanzés est une expérience émouvante et enrichissante, nous permettant de contempler nos cousins éloignés dans leur environnement naturel.

LES HIPPOPOTAMES DU PARC

Bien que la plupart des grands gibiers tels que la girafe et les éléphants aient été chassés jusqu’à l’extinction en Gambie il y a longtemps, les hippopotames peuvent encore être observés dans l’aire protégée du Parc national du fleuve Gambie. Son nom complet, « Hippopotame », est dérivé du grec ancien signifiant un cheval de rivière.

Nous avons eu la chance d’apercevoir ces impressionnants animaux lors de notre visite au parc. Les hippopotames sont vraiment fascinants avec leurs corps massifs pouvant peser entre 1500 et 3000 kilos. On comprend facilement pourquoi ils ont la réputation d’être dangereux, étant considérés comme les mammifères terrestres les plus redoutables au monde. Avec une morsure pouvant atteindre 200 livres par pouce carré, c’est tout simplement impressionnant !

Nous avons eu la chance de voir une famille d’hippopotames, avec les petits jouant autour de leurs parents. À la naissance, ces bébés peuvent peser jusqu’à quarante-cinq kilos, et ils doivent rapidement remonter à la surface pour leur première bouffée d’air après être nés sous l’eau.

L’une des choses les plus étonnantes à propos des hippopotames est leur peau complètement glabre et extrêmement résistante. On dit qu’elle pourrait littéralement arrêter une balle d’une arme de poing ! Leurs dents en ivoire sont aussi un spectacle à voir, poussant continuellement et pouvant atteindre jusqu’à un demi-mètre chez les mâles plus âgés.

En observant ces créatures sociales, nous avons appris qu’elles se trouvent généralement dans des troupeaux de dix à trente individus, bien que des troupeaux de jusqu’à deux cents hippopotames aient été enregistrés. Étonnamment, les hippopotames ne savent pas nager ! Ils se déplacent dans l’eau en marchant le long du lit de la rivière, préférant rester dans des eaux peu profondes où ils peuvent toucher le fond.

Nous avons également été fascinés par leur capacité à retenir leur souffle jusqu’à cinq minutes, ce qui est une adaptation essentielle pour des créatures passant jusqu’à seize heures par jour dans l’eau. Nous avons également appris que, bien que certains pensent qu’ils mangent du poisson, les hippopotames sont en réalité des herbivores. Ils passent la journée dans l’eau pour rester au frais, revenant à terre le soir pour brouter les herbes.

Nous recommandons vivement de vous renseigner sur les voyages tout compris proposés par Footsteps ou d’organiser votre propre séjour au lodge lors de vos vacances en Gambie. C’est une expérience inoubliable qui vous permettra de découvrir la nature sauvage et la richesse culturelle de ce magnifique pays. 🦛🌿

LES LIENS VERS LES PHOTOS de Banjul et de ses environs

J 635 ARRIVEE EN GAMBIE et installation à la white house BRUFUT

J 636 BANJUL la capitale et le MARCHE ALBERT

J 636 BAKAU ET LA CROCODILE POOL GAMBIE

DONS DE BIJOUX ET BALLONS DE FOOT BAKAU

J 637 MONKEY FOREST FORET DE BIJILO SENEGAMBIA GAMBIE

SENEGAMBIA CRAFT MARKET

J638 LA SNAKE FARM ET KARTONG GAMBIE

J639 MAKASUTU CULTURAL FOREST BRIKAMA GAMBIE

GAMBIA HORSE AND DONKEY TRUST

VIDEOS sur Banjul et ses environs

AUTRES ARTICLES SUR LA GAMBIE A DISPOSITION :

Vous trouverez sur ce site de nombreux articles qui traitent des lieux à ne pas manquer au Gambie.
vous pouvez faire une recherche par nom de ville en utilisant la loupe en haut à droite ou retrouver la liste complète en suivant ce lien : ARTICLES VILLES DE LA GAMBIE

La Cuisine Gambienne et sénégalaise

Toutes les informations, par région sur la gastronomie sénégalaise en suivant ce lien : La Cuisine Sénégalaise

KING OF CHAWARMA A BANJUL GAMBIE

À proximité du Albert Market de Banjul, nous avons découvert une petite adresse charmante, d’une propreté irréprochable et dotée d’un accueil des plus chaleureux.

La carte du King of Chawarma propose principalement des chawarmas, mais vous y trouverez également des burgers, des kebabs et des mixed grill. Le tout est proposé à des prix très abordables, comme en témoigne notre récente visite où nous avons payé seulement 1600 Dalasis pour quatre personnes, boissons incluses, soit environ 23 €. C’était une excellente trouvaille pour un repas délicieux à un prix très raisonnable.

Nous trouvons aussi quelques spécialités lbanaises comme le Moudamaas, un délicieux plat du Moyen-Orient à base de fèves. C’est une entrée populaire au Liban et en Égypte, à la fois nutritive et savoureuse
https://voyageavecnous.com/banjul-et-ses-environs-gambie/

et la cuisine sénégalaise et gambienne
https://voyageavecnous.com/la-cuisine-senegalaise-senegal/
#kingofchawarma #banjul

LE PARADISO SENEGAMBIE

Sur la route menant à la plage, à proximité du Craft Market, se trouve le Paradiso, un restaurant qui se démarque parmi les nombreux établissements de la région. Avec des éloges parmi les mieux notés, le Paradiso propose une carte variée qui ravira tous les palais. Des pizzas aux pâtes, en passant par les soupes, les salades, les fruits de mer, les viandes grillées et même les tapas, il offre une sélection diversifiée qui saura satisfaire une large population de visiteurs.

Les plats sont servis rapidement et sont généreusement proportionnés, garantissant une satisfaction totale pour les clients. Parmi les plats à ne pas manquer, on retrouve le Beff Domoda. Le Domoda est un plat traditionnel mandingue, un savoureux ragoût d’arachides mélangé à des épices, de la viande (poulet ou poisson) et des légumes. C’est une spécialité très prisée en Gambie et au Sénégal. Que ce soit pour les locaux ou les visiteurs, le Beff Domoda, moins épicé, reste un choix incontournable au Paradiso, attirant de nombreux gourmands en quête de saveurs authentiques de la région.

RESTAURANT LE FIGARO’S SENEGAMBIA

Dès notre arrivée au figaro’s , nous avons été accueillis dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Le personnel était aux petits soins, attentif à nos moindres désirs.

Nous avons été séduits par la diversité et la bonne cuisine proposée. Chaque plat est préparé avec des produits frais de saison confirmant ainsi les éloges des 34 avis précédents sur Tripadvisor. Nous avons testé le Fish Benachin.une autre spécialité gambienne,  un plat riche et savoureux qui ressemble au riz jollof, mais avec une touche sénégalaise.

Anecdote amusante : Le riz jollof, souvent appelé jollof, trouve ses origines dans la région sénégambienne, qui comprend une partie de l’actuel Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie. C’est un plat de riz bien-aimé d’Afrique de l’Ouest, cuisiné avec du riz à grains longs, des tomates, des oignons, des épices, des légumes et de la viande ou comme ici du poisson

Ses épices aromatiques nous transportent dans le monde culinaire vibrant de l’Afrique de l’Ouest.

WINERY TAPAS AND RESTAURANT SENEGAMBIE

Le Winery Tapas and Restaurant Senegambie en Gambie est une adresse charmante située à proximité du centre artisanal et de la plage. Comme son nom l’indique, le menu propose une cuisine espagnole, ce qui évoque de merveilleux souvenirs pour nous. Bastien ne peut résister aux croquetas et aux patatas bravas, tandis que Margot opte pour le solomillo de porc, et nous choisissons une paella mixte. Le service est agréable et les prix sont abordables, avec un total de 2950 Dalasi pour quatre personnes, boissons comprises. Mention spéciale pour la bière de 50 cl à seulement 110 Dalasis !

Ventos beach bar and Restaurant

Ventos Beach Bar and Restaurant, situé à Banjul, est un endroit idéal pour se détendre, profiter du soleil et savourer de délicieux repas en bord de mer. Voici ce que vous devez savoir sur cet établissement :

  1. Ambiance détendue : Ventos Beach Bar est un lieu de détente où vous pouvez vous asseoir, admirer la vue sur l’océan Atlantique et vous imprégner de l’atmosphère paisible de la plage.
  2. Cuisine variée : Le restaurant propose une variété de plats, des fruits de mer frais aux grillades, en passant par les spécialités locales. Que vous soyez amateur de poisson, de viande ou de plats végétariens, vous trouverez certainement quelque chose à votre goût.
  3. Vue sur l’océan : Installez-vous confortablement, commandez un cocktail rafraîchissant et profitez de la vue imprenable sur l’océan. C’est l’endroit idéal pour se détendre après une journée d’exploration.

DOUDOU’S RIVER’S SIDE KARTONG

Doudou’s Riverside Bar and Restaurant, niché à Kartong, est un établissement charmant en bord de rivière où l’on peut se délecter d’une cuisine locale et internationale savoureuse. Voici ce que vous devez savoir :

Ambiance pittoresque : Installé au bord de la rivière, le bar et le restaurant offrent une vue imprenable et une atmosphère relaxante. C’est l’endroit parfait pour se détendre et apprécier le paysage.

Cuisine variée : Doudou’s propose une gamme diversifiée de plats, des spécialités locales aux mets internationaux. Que vous ayez envie de savourer du poisson frais, des grillades ou des plats végétariens, vous trouverez certainement de quoi satisfaire votre appétit.

Avis des clients : Les avis des clients sont extrêmement positifs, avec une note moyenne de 4,5 étoiles. La qualité de la nourriture et l’ambiance sont particulièrement louées.

Si vous êtes à Kartong, ne manquez pas l’occasion de découvrir Doudou’s Riverside Bar and Restaurant pour une expérience culinaire agréable au bord de l’eau ! 🍽️🌊🌟

VICTOR AND SONS PARADISE

Victor & Sons Paradise Restaurant, situé à Brikama, est un endroit où vous pouvez savourer une délicieuse cuisine. Bien que je n’aie pas d’informations spécifiques sur ce restaurant, je vous encourage à visiter leur page Facebook pour obtenir plus de détails et découvrir leurs spécialités. Bon appétit !

SAFFRON SEASON RESTAURANT SERREKUNDA BANJUL

Nous sommes actuellement au Saffron Season Restaurant à Serrekunda, Banjul, et nous vivons une expérience culinaire absolument délicieuse.

Nous sommes véritablement impressionnés par la qualité des plats, leur générosité et l’attention du personnel. Le madras de crevettes est particulièrement remarquable, savoureux et très bien présenté. Quant au Balti de poulet, il est tout aussi délicieux et nous comble de saveurs exquises.

Pour les amateurs de cuisine indienne, Saffron à Kololi est sans aucun doute un choix parfait pour une expérience gastronomique mémorable. Nous recommandons chaudement cette adresse.

LES LOGEMENTS

 THE WHITE HOUSE N°1

Nous séjournons actuellement à The White House No.1, situé à environ 1,7 km de la plage de Bijilo. Cet établissement offre une vue charmante sur la cour intérieure et propose un hébergement confortable avec un jardin et une terrasse pour profiter pleinement du climat.

Ici, nous bénéficions du service de concierge et avons la possibilité de profiter de l’aire de pique-nique pour des repas en plein air. L’établissement propose également des services pratiques tels que des navettes aéroport et la location de voitures pour explorer les environs.

La villa elle-même est spacieuse, avec ses 3 chambres et 2 salles de bains. Nous apprécions le confort des lits avec le linge de lit et les serviettes fournies. Dans le salon, une télévision par satellite à écran plat nous permet de nous détendre après une journée bien remplie. La cuisine entièrement équipée nous permet de préparer nos repas avec facilité, et la terrasse offre une vue paisible sur le jardin où nous aimons prendre notre petit-déjeuner le matin.

Cependant, nous sommes un peu déçus de constater que l’accès à la piscine, mentionné dans l’annonce, se révèle être à plusieurs kilomètres de là. De plus, le jardin est partagé avec d’autres occupants, ce qui peut parfois réduire l’intimité. Nous avons également remarqué que le petit déjeuner, bien que proposé, n’est pas inclus dans le tarif, ce qui peut être un point à prendre en considération pour certains voyageurs.

Malgré ces petits bémols, nous apprécions tout de même le confort et l’espace de cette villa. Il est vrai cependant qu’un petit coup de propre général serait le bienvenu pour améliorer l’expérience globale.

VILLA MUHAMMED CEESEY OLD YUNDUM BANJUL

Nous séjournons au Muhammed Ceesay Villa, situé à Old Yundum, et nous sommes absolument ravis de notre expérience.

Cette immense villa climatisée est un véritable bijou, avec son balcon et sa terrasse spacieuse, dont une partie est couverte pour offrir un espace salon confortable. À côté de la terrasse, un vaste salon couvert est également à disposition, ajoutant encore plus de charme à cet endroit.

Pour notre véhicule, le Raptor, nous avons accès à un parking privé avec une grille motorisée, assurant ainsi la sécurité de notre voiture. La villa est équipée d’une connexion Wi-Fi gratuite, d’une télévision à écran plat, d’un lave-linge et d’une cuisine complète avec tous les ustensiles nécessaires pour cuisiner.

Nous apprécions particulièrement le jardin, un endroit paisible où nous pouvons nous détendre et profiter de l’air frais.

L’ensemble de la villa est d’une propreté impeccable, ce qui contribue grandement à notre confort. De plus, l’accueil chaleureux et sympathique que nous recevons rend notre séjour encore plus agréable.

La villa se distingue également par sa proximité avec l’aéroport de Banjul, ce qui en fait un choix idéal pour les voyageurs en transit ou ceux qui souhaitent être à quelques pas seulement de leur point de départ ou d’arrivée.

FINFOOT LODGE LAMIN KOTO

Alors que nous cherchions une retraite paisible pour notre séjour en Gambie, nous avons découvert le charmant Finfoot Lodge, niché à Lamin Koto, dans la région de la Division de Central River.

Dès notre arrivée, nous avons été séduits par l’atmosphère sereine qui règne ici. Le jardin verdoyant du lodge nous a accueillis avec ses sentiers ombragés et ses coins tranquilles, parfaits pour se détendre en pleine nature. Le bar confortable était un havre de paix où nous avons pu déguster des boissons fraîches tout en admirant le paysage.

Le lodge offre également des équipements pratiques, comme un parking privé gratuit et une connexion Wi-Fi disponible dans tout l’établissement. Nous avons apprécié le confort de nos chambres doubles, chacune avec sa salle de bains privée, offrant un refuge agréable après nos journées d’exploration.

Au Finfoot Lodge, nous avons eu l’opportunité de nous immerger pleinement dans la tranquillité de la Gambie. Malgré quelques retours mitigés de certains voyageurs concernant la propreté et le confort, notre expérience a été globalement positive. Avec une note de 6,8 sur 10 basée sur les avis de 28 voyageurs, nous avons été ravis de notre séjour dans ce petit coin de paradis.

Que ce soit pour se ressourcer en pleine nature ou pour partir à la découverte des trésors de la Gambie, le Finfoot Lodge a été pour nous un véritable havre de paix. 🌿🌟

LES LIENS

25 thoughts on “Banjul et ses environs GAMBIE

Laisser un commentaire